Aujourd'hui : Vendredi, 24 janvier 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 26 décembre 2016
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 27 décembre 2016.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 26 décembre 2016

Politique intérieure

Les avis des parlementaires ne sont pas partagés quant au bilan des 100 premiers jours du PM/
Le parti Républicain au pouvoir estime que les actions de Karen Karapétian durant ces 100 jours étaient particulièrement efficaces : ont été prises des mesures concrètes pour l’amélioration de la transparence, pour les procédures douanières, pour l’allègement de la politique fiscale, pour la réduction des charges inefficaces : « On ne pouvait pas faire plus au cours de 100 jours », a déclaré le secrétaire du groupe parlementaire du parti Républicain, Gaguik Mélikian. Pour le représentant du parti CNA de l’opposition Aram Manoukian, les premiers 100 jours du PM étaient une période d’échec. Par rapport à ses prédécesseurs, l’arrivée de Karen Karapétian a fait parler d’elle, la population s’y attendait beaucoup plus, tandis qu’au bout de 100 jours, elle est déçue : aucune augmentation de salaire, d’allocation ou de retraite, ni même sur le papier… Pour le vice-président du parti Héritage Armen Martirossian, on ne peut pas parler de réussite ni d’échec du PM, « puisque ce qui ce passe, rappelle une campagne électorale ». Pour certains députés, il est trop tôt pour évaluer les actions du chef du gouvernement, puisqu’il n’y a que des paroles pour l’instant.

Les tarifs de l’électricité seront diminués / Lors de la session du 23 décembre, la Commission de régulation des services publics a examiné les tarifs de l’électricité et a décidé de les diminuer : pour les consommateurs démunis – de 6,2 drams (environ 0,01euros) pour kWh et pour les autres consommateurs de 1,22 (environ 0,002euros) drams kWh. Les nouveaux tarifs seront appliqués à partir du 1er février 2017, rapporte la presse.

Le Ministre des finances fait le bilan annuel / Selon le Ministre, une hausse de 3,2% est attendue pour l’an prochain, tandis que l’an 2016 sera clôturé par une hausse de 0,5%, malgré le fait que le budget prévoyait une hausse de 2,2%. La dette d’Etat a augmenté cette année de près d’un milliard de dollars, atteignant à 5 milliards 905 millions USD par rapport au 5 milliards de l’année dernière. Le Ministre déclaré que l’objectif principal pour l’an 2017 c’est d’attirer des investissements étrangers : « Les observations ont montré que notre point faible c’est l’insuffisance des investissements étrangers qui diminuent de plus en plus. Nous devons tourner cette tendance vers la hausse ».

L’Agriculture en baisse/ La faillite du domaine d’agriculture cette année, serait conditionné, selon le Ministre Ignati Arakélian, par des problèmes climatiques. Selon les statistiques officielles, la production des produits alimentaires a diminué de 20% en septembre et de 30% en octobre, tandis qu’en novembre une hausse de 6,3% a été enregistrée. Le Ministre a expliqué que ce domaine ayant besoin de se développer constamment, ils ont élaboré une stratégie, selon laquelle ils continueront de subventionner certains secteurs. Par ailleurs, ils prévoient d’introduire en 2018, un programme expérimental d’assurance pour les exploitations.

Le nom de la première alliance électorale de l’opposition est connu / Les trois partis de l’opposition, Contrat civil, Arménie lumineuse et République, ayant signé un accord en vue de former une alliance électorale, ont déclaré qu’ils participeront aux prochaines élections sous le nom « ELK » (Issue), rapportent les quotidiens.

Le parti « Troisième République » convoque un congrès extraordinaire / Le président nouvellement élu de ce parti, Victor Dallakian, qui était le représentant du Président Sarkissian auprès de l’AN, ensuite l’adjoint du chef du cabinet du Président, a vivement critiqué les autorités, évoquant le taux élevé de la migration, la corruption et l’existence des prisonniers politiques : « L’absence totale de la confiance publique envers les pouvoirs peut mener non seulement à des secousses postélectorales, mais amènerait à de graves mouvements de révolte », a-t-il déclaré. A la question de savoir pourquoi il a accepté de travailler au cabinet du Président après des élections, qu’il qualifie de « frauduleuses » et pourquoi il ne critiquait pas les pouvoirs quand il était au sein du pouvoir, il a dit que ses fonctions à la présidentielle n’étaient que symboliques et que le temps de jeter les pierres est arrivé. Les journalistes ont par ailleurs remarqué que Seyran Ohanian, ancien Ministre de la Défense, ne participait pas à la réunion. « Notre coopération avec Seyran Ohanian s’approfondit et la rupture est exclue » a dit Victor Dallakian, assurant que prochainement sera publié le format par lequel son parti participera aux élections parlementaires.

Arménie-Etats-Unis

« L’Ambassadeur des Etats Unis est naïf s’il croit aux propos du PM »
/ titre Jamanak citant le politologue Stépan Grigorian, qui a commenté la déclaration de l’Ambassadeur des Etats-Unis, Richard Mills, pendant un entretien au site d’informations armtimes.com, notamment à propos de l’efficacité de la lutte contre la corruption en Arménie, de l’Union eurasiatique et de l’ouverture de la frontière arméno-turque. M. Grigorian estime que la position des Etats-Unis envers l’Arménie et la région, sera changé très bientôt quand le nouveau Président des Etats-Unis prendra totalement ses fonctions, remarquant que « le Sud Caucase ne serait pas une priorité pour Trump ». Le politologue est sceptique en ce qui concerne l’attitude résolue du PM pour la lutte contre la corruption, compte tenu du fait que celui-ci ne reconnait pas qu’il y a des oligarques dans le pays. En ce qui concerne l’ouverture de la frontière avec la Turquie, M. Grigorian évoque la position ferme de la Turquie dans la question du conflit du HK plus la situation instable qui existe à l’intérieur de ce pays. Concernant l’Union eurasiatique, cette Union n’existe même pas pour M . Grigorian : « ce n’est qu’un projet politique à travers lequel, la Russie veut garder l’espace post-soviétique sous son contrôle ».

Rédaction : Sonia Mashinian





Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 26 décembre 2016



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org