Aujourd'hui : Mardi, 16 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Un blogueur russo-israélien extradé en Azerbaïdjan par la Biélorussie
Publié le : 08-02-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Le blogueur israélien emprisonné en Biélorussie a été extradé en Azerbaïdjan. Les efforts conjoints israéliens et russes n’ont pas pu empêcher l'expulsion d’Alexander Lapshin vers l'Azerbaïdjan, [pays] qu’il a critiqué dans des messages. (...) Lapshin, 40 ans, possède la double nationalité israélienne et russe. Il avait été arrêté le 15 décembre à Minsk, la capitale de la Biélorussie, à la demande des autorités azéries qui avaient demandé son extradition." Nota CVAN : Alexander Lapshin a surtout été arrêté en raison des voyages qu’il avait faits dans la République arménienne du Haut-Karabagh, région que Bakou s'obstine à considérer comme faisant partie de l'Azerbaïdjan depuis 1921, date à laquelle Staline l'avait rattachée arbitrairement à l'Azerbaïdjan. Bakou regroupe sur une liste noire toutes les personnes qui visitent le Karabagh et leur interdit tout visa vers l'Azerbaïdjan, une interdiction que Lapshin avait contournée grâce à l'un de ses deux passeports où son nom est orthographié différemment.

La Biélorussie est considérée comme étant le dernier régime autoritaire d'Europe. À ce titre, il n'est pas étonnant qu'il se soit soumis à la demande d'extradition émanant du président azéri Ilham Aliyev, qualifié par RSF de "prédateur des droits de l'homme". Par ailleurs, les déclarations énigmatiques du président biélorusse vendredi dernier laissaient envisager d'éventuelles tractations occultes avec Israël, peut-être du même type que celles qui avaient eu cours entre la Hongrie et l'Azerbaïdjan en 2012. Pour mémoire, le gouvernement hongrois avait été alors soupçonné d'avoir vendu des obligations d'Etat à Bakou afin de financer sa dette, pour un montant de l'ordre de 2 à 3 milliards d'euros. La générosité de l'Azerbaïdjan à l'égard de la dette hongroise avait eu une contrepartie : Ramil Safarov, militaire azéri qui purgeait à Budapest une peine de prison à perpétuité pour avoir décapité à la hache un collègue arménien de l'OTAN, avait bénéficié d'une soudaine mansuétude de la justice hongroise et avait été remis aux autorités azerbaïdjanaises qui l'avaient libéré immédiatement. Fort de cet exemple, le président biélorusse Loukachenko espérait peut-être un arrangement financier du même ordre avec Israël. Si c'est le cas, il ne semble pas avoir obtenu gain de cause... Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site israélien Haaretz le 7 février 2017.


Le blogueur israélien emprisonné en Biélorussie a été extradé en Azerbaïdjan


Haaretz

Barak Ravid

7 février 2017 9:53 PM

Le blogueur israélien emprisonné en Biélorussie a été extradé en Azerbaïdjan.

Les efforts conjoints israéliens et russes n’ont pas pu empêcher l'expulsion d’Alexander Lapshin vers l'Azerbaïdjan, [pays] qu’il a critiqué dans des messages.

Deux mois après avoir été arrêté pour avoir critiqué l’Azerbaïdjan et son président, le blogueur israélien Alexander Lapshin a été extradé mardi de Biélorussie en Azerbaïdjan, a confirmé une source du ministère des Affaires étrangères. La source a ajouté que Lapshin a été transféré dans une prison locale après avoir atterri à Bakou.

Mardi matin, la Cour suprême de Biélorussie a rejeté l’appel de Lapshin qui était en prison dans ce pays depuis décembre et cherchait à éviter d’être envoyé en Azerbaïdjan. Suite au rejet de l’appel, on s’attendait à ce que Lapshin soit extradé dès mardi matin. Son extradition avait été momentanément suspendue, suite à une demande d’asile politique déposée en Biélorussie, par son avocat.

Lapshin, 40 ans, possède la double nationalité israélienne et russe et il partage son temps entre Israël et divers autres pays. Il avait été arrêté le 15 décembre à Minsk, la capitale de la Biélorussie, à la demande des autorités azéries qui avaient demandé son extradition. L’arrestation était survenue un jour après la visite du Premier ministre Benjamin Netanyahu à Bakou en Azerbaïdjan.

Lapshin a été arrêté en raison des voyages qu’il a faits dans le passé dans la province du Nagorno-Karabagh, contrôlée par l’Arménie et dont les autorités de Bakou revendiquent la souveraineté, et de ses posts en russe sur son blog critiquant l’Azerbaïdjan et son président, Ilham Aliyev.

Ces dernières semaines, les responsables israéliens et russes ont essayé d’empêcher son extradition. Les diplomates des deux pays ont contacté les gouvernements biélorusse et azéri, mais leurs initiatives se sont avérées vaines. Les Azéris sont restés campés sur leur position de demande d’extradition de Lapshin et les autorités biélorusses ont coopéré dans ce processus.

Vendredi, le président biélorusse Alexander Loukachenko a dit lors d’une conférence de presse à Minsk que le blogueur israélien devait être extradé en Azerbaïdjan. Cependant, il a aussi fait sous-entendre qu’Israël pourrait probablement arriver à un accord avec l’Azerbaïdjan pour sa libération, si le pays le souhaitait.

« J’ai donné des instructions pour qu’il soit extradé selon la loi » a dit Loukachenko. « Les Russes le veulent, les Israéliens le veulent. Selon la décision de la Cour, nous devons le transférer en Azerbaïdjan. Nous pourrions le relâcher, mais ce ne serait pas correct. »

« Si Israël le souhaite, nous ne toucherons pas à un seul de ses cheveux », a-t-il ajouté, insinuant ainsi qu’il y avait toujours une chance pour Israël d’arriver à un arrangement pour sa libération. « La majeure partie de l’iceberg, que vous ne pouvez pas voir, est sous l’eau », a dit Loukachenko, sans développer davantage.

Emmanuel Nahshon, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a dit : « Nous suivons attentivement l’évolution du cas de M. Lapshin et nous sommes en contact avec toutes les parties concernées via les canaux diplomatiques et consulaires. »

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 8 février 2017 – www.collectifvan.org


Lire aussi :

Le blogueur Aleksandr Lapshin extradé vers l'Azerbaïdjan

Lapshin remis à Bakou

Breaking: Lapshin Extradited, Detained in Baku

Belarusian court rules to extradite blogger to Azerbaijan

Turquie/Azerbaïdjan : L'Arménie s'exprime devant l'APCE

Haut-Karabakh : L’Azerbaïdjan demande l’extradition d'un blogueur russo-israélien

Le chef d’Etat biélorusse demande l’extradition du blogueur vers l’Azerbaïdjan


/////

L’assassin qui valait 3 milliards d'euros

Ramil Safarov, l'homme qui peut mettre le feu au Caucase

OTAN : Visite du secrétaire général en Arménie

Affaire Safarov: confession d'un meurtrier raciste

Indignation face à la remise en liberté du meurtrier azéri

Azerbaïdjan : le tueur à la hache

Affaire Safarov : le Président de l’APCE exprime son inquiétude

Affaire Safarov : Valérie Boyer interpelle Laurent Fabius

Affaire Safarov : Valérie Boyer s’engage pour les droits de l’Homme

Affaire Safarov : François Rochebloine écrit au chef de l'Etat

L'Azerbaïdjan menace la paix régionale en glorifiant un crime raciste

Azerbaidjan : grâce octroyée à M. Safarov

Grâce de l’assassin Ramil Safarov : Obama préoccupé

Affaire Safarov : Les tensions doivent être apaisées

Extradition d'un assassin de la Hongrie vers l'Azerbaïdjan

Aliyev devrait être accueilli à Paris comme ‘l’homme à la hache en chef’

Amnesty : le gouvernement d'Azerbaïdjan attise les violences ethniques




Retour à la rubrique


Source/Lien : Haaretz



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org