Aujourd'hui : Mardi, 10 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : Kazım Kızıl, journaliste et réalisateur, jeté en prison
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous invite à lire cette information publiée sur Kedistan le 26 avril 2017.











Kedistan

Kazım Kızıl, journaliste et réalisateur, jeté en prison ! Regardez son film !

26 avril 2017

Kazım Kızıl, alias “Ka”, journaliste de Kamera Sokak, vidéaste et réalisateur, s’était rendu sur place, pour couvrir la manifestation de protestation à Bornova, Izmir. Il a été pris par la police et retenu en garde-à-vue avec 20 manifestants.

Après cinq jours, aux premières heures du 22 avril, lÂ’arrestation de Kazım Kızıl et de six étudiants a été confirmée par le tribunal, et ils ont été envoyés à la prison de Şakran.

Hier 24 avril, Kazım a été transféré à la prison de Menemen, avec les étudiants Baran Bozdaş, Hasan Benli ve Doğan Barış Halidi. Et Emine Akbaba, Ezgi Toker, Enise İrin Şakran ont été placés à la prison des femmes de Şakran.

Ses amies publient un texte de soutien, et font appel à l’opinion publique pour la solidarité.

"C’est notre conscience qui est jetée en prison

Vous avez arrêté la personne qui ramasse des miettes et les donne dans un papier de chocolat, aux fourmis, et les regarde manger.

Alors que Kazım a été pris pendant quÂ’il travaillait en tant que journaliste, lors de la manifestation de protestation des résultats du référendum du 16 avril dernier, le motif de son arrestation a été déclaré par le tribunal comme “Insulte au Président de la République”. Il nÂ’existe aucune preuve, pour donner raison à une telle accusation et décision. Kazım a été pris en otage pour lÂ’empêcher de filmer.

La caméra de Kazım Kızıl a été présente partout où est lÂ’injustice, toujours dans les rangs de la population. Elle est lÂ’oeil et lÂ’oreille du peuple !

Kazım est un des témoins de la mémoire sociale, et a déjà subi de nombreuses garde-à-vue en exerçant son travail.

Nous faisons appel à lÂ’opinion publique en Turquie et à lÂ’international, pour montrer de la solidarité, pour la libération de Kazım, ainsi que de tous les journalistes, militants, et politiques, opposants.

#FreeKazımKızıl"


Qui est Kazım Kızıl ?

Kazım Kızıl est né à Manisa en 1983, a fait l’école primaire et le lycée à Hatay et à Diyarbakır. Ensuite, il a fait des études de pharmacologie et il a obtenu son diplôme en 2009 à la faculté de Pharmacie de lÂ’Université dÂ’Egée. Il a commencé la photo en 2005, lors de ses études universitaires. Depuis, il nÂ’a jamais cessé de travailler lÂ’image, principalement la vidéo, à partir de 2013.

Son documentaire, “Ölmez Ağaç: Yırca Direnişi”, en français “LÂ’arbre éternel : Résistance de Yırca” qui raconte la lutte de la population de Yırca, contre les centrales thermiques, a été primé de nombreuses fois. Il continue à travailler sur des documentaires abordant les thématiques comme les droits humains, la lutte des femmes, les problèmes des réfugiés, l’écologie, et produit des vidéos contenant majoritairement des portraits et témoignages.

Kazım, défend lÂ’idée, que non seulement le “produit” mais les phases de “production” doivent être politiques et soutien lÂ’idée que la force dÂ’une vidéo doit être mesurée par sa capacité à mettre les gens en dynamique. Kazım vit depuis 15 ans à Izmir, mais il traverse le pays depuis des années, en long en large, de Suruç à Yırca, de Cizre à Hopa, de Lice à SomaÂ…

Avant son arrestation, il travaillait sur le documentaire intitulé “Neredesin Arkadaşım” (Où es-tu mon ami?) prenant comme thème, les enfants ouvriers dans lÂ’agriculture. La première du film est programmé lors du Festival international des films ouvriers, qui se déroulera du 1er au 7 mai prochains.

Kazım est également un des fondateurs/trices du “Kamera Sokak” (Caméra Rue) un collectif dÂ’information populaire et de “vidéoactivisme”. CÂ’est une des premières initiatives qui ont été entreprises avec lÂ’idée “Si on ferme nos journaux et télés, nous serons notre propre média”, répondant au manque dÂ’information du à la censure, lÂ’autocensure, et dans les dernières périodes, la fermeture des médias, et les purges dans les rangs des journalistes.


Lire la suite sur Kedistan



Retour à la rubrique


Source/Lien : Kedistan



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org