Aujourd'hui : Dimanche, 21 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 23 juin 2017
Publié le : 26-06-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 26 juin 2017.




Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 23 juin 2017

Conflit du HK

Tentative azerbaïdjanaise d’incursion/
Selon la presse du jour, citant le « Ministère de la Défense » du HK, dans la nuit du 21 au 22 juin, un commando des forces armées azerbaïdjanaises a tenté une incursion en territoire du HK. Les forces armées du HK ont réussi à détecter à temps cette tentative et ont repoussé l’avancée du commando azerbaïdjanais, qui compterait au moins quatre soldats tués. Les militaires azerbaïdjanais auraient laissé sur le terrain une partie de leur matériel, récupéré par les forces armées du HK comme preuve de l’attaque déjouée. Selon Stepanakert, les forces armées du HK ne déplorent pas de victimes.

Alors que Bakou affirme avoir capturé un « militaire arménien » engagé, Zaven Karapetian (cf. revue du 22.06), le porte-parole du MAE arménien, Tigran Balayan, a déclaré aux médias qu’Erevan avait présenté des preuves à l’OSCE confirmant que le ressortissant arménien en question non seulement n’est pas un militaire, mais n’avait jamais servi au sein des forces armées en raison de troubles mentaux. Selon le porte-parole, la partie arménienne ignore comment il s’est retrouvé sur le territoire azerbaïdjanais, mais il est évident d’après les images diffusées par la partie azerbaïdjanaises, qu’il a été habillé en tenue militaire pour être présenté comme membre d’un groupe subversif. / RFE/RL, Hayots Achkhar

Les Etats-Unis, l’UE et l’ONU ont fait part de leur préoccupation face aux incidents frontaliers des derniers jours dans la zone du conflit du HK/ Un porte-parole du Département d’Etat américain a fait part de la « profonde préoccupation » des Etats-Unis face aux récentes violations du cessez-le-feu, qui ont causé des pertes humaines sur la ligne de contact. Il a exhorté les parties à éviter toute escalade et à prendre des mesures immédiates visant à réduire les tensions le long de la ligne de contact et la frontière arméno-azerbaïdjanaise.

Pour mémoire, les 16 et 17 juin, à la suite des violations du cessez-le-feu par les forces azerbaïdjanaises, la partie arménienne a perdu 4 soldats. Le président Aliev a rejeté la responsabilité de ces incidents sur la partie arménienne lors d’un entretien avec les coprésidents du Groupe de Minsk.
Un porte-parole de Mme Mogherini, Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a pour sa part déclaré que les incidents des derniers jours prouvent une fois de plus que le statu quo au HK n’est pas tenable. Il a rappelé que les dirigeants d’Arménie et d’Azerbaïdjan ont maintes fois affirmé leur engagement par rapport au règlement pacifique du conflit : l’UE attend une désescalade de la situation dans la zone du conflit et appelle les parties à la retenue dans les actes comme dans les propos. L’UE a fait part de son plein soutien aux efforts des coprésidents du Groupe de Minsk et à leur déclaration en date du 19 juin.

De même, un porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU a dit partager la préoccupation des coprésidents du GDM exprimée dans leur dernière déclaration (cf. revue du 20.06) et appelle les belligérants à éviter toute escalade./ Hayots Achkhar, Hayastani Hanrapetoutioun, Haykakan Jamanak

Politique intérieure

L’AN a donné un vote de confiance au programme du Gouvernement/
Après deux jours de débats, l’AN a approuvé, par 64 voix pour et 31 contre, le programme du Gouvernement de Karen Karapetian (cf. revue du 22 juin), qui promet une croissance économique plus soutenue et un recul de la pauvreté. Dans un discours précédant le vote, le PM a déclaré que lui et son cabinet savaient parfaitement ce qu’ils avaient à faire. Il a récusé les accusations des députés de l’opposition, selon lesquelles ce serait un programme de stagnation plutôt que de progrès. Comme annoncé, l’alliance Tsaroukian et l’alliance Yelk de l’opposition ont rejeté le programme du Gouvernement. Le vice-président du Parlement, Mikaël Melkoumian de l’alliance Tsaroukian, a fait valoir que l’administration Sarkissian n’avait pas été en mesure d’atteindre ses objectifs socioéconomiques qui avaient été fixés dans le programme du gouvernement précédent dirigé depuis septembre 2016 par Karen Karapetian. « Si les précédents programmes ont échoué, quelle garantie avons-nous que celui-ci n’échouera pas non plus ? », a-t-il lancé. Le leader de l’alliance Yelk, Nikol Pachinian, a indiqué que les 9 députés de son alliance étaient décidés à rejeter le plan proposé parce que « c’est le programme de Serge Sarkissian et du parti Républicain ». N. Pachinian a affirmé que le président arménien prévoyait d’occuper le poste de PM à l’échéance de son 2e mandat présidentiel en avril 2018 et ce, alors même qu’il est le principal responsable de « tous les échecs de l’Arménie ». Le chef du groupe parlementaire du parti Républicain, Vahram Baghdassarian a réagi en termes vifs aux piques lancés par Nikol Pachinian, donnant lieu à un échange verbal musclé. Le leader de l’alliance d’opposition a haussé le ton, rappelant à la direction du parti Républicain le sort de l’ancien dictateur communiste roumain Nicolae Ceausescu…

Affaires extérieures

D'ici 2050, la population de l'Arménie devrait diminuer de 10%, selon un rapport de l'ONU/
En 2050, la population de l’Arménie devrait atteindre 2 700 000 personnes, soit de 10% de moins qu’actuellement. En 2100, la population de ce pays devrait être seulement de 1 849 000 personnes. Celle de la Géorgie devrait baisser de 3,9 millions actuellement à 2,5 millions. Celle de la Russie devrait atteindre 124 millions (144 millions actuellement). La population de l’Azerbaïdjan devrait également baisser de 9,8 millions actuellement à 9,5 millions, celle de l’Iran de 81,1 millions à 72,4 millions, tandis que la population de la Turquie devrait connaître une augmentation, atteignant 85,7 millions (76,5 millions actuellement). / Hayots Achkhar

Le Ministre des AE, Edward Nalbandian, représentera l’Arménie à la cérémonie d’investiture du président serbe Aleksandar Vučić ce 23 juin/ Armenpress

France-Arménie

Opportunités pour les étudiants arméniens de poursuivre leurs études en France/
Dans un vaste entretien avec Aravot, le Conseiller de coopération et d’action culturelle et l’attaché de coopération technique et universitaire de l’Ambassade de France présentent en détail les opportunités pour les étudiants arméniens de poursuivre leurs études en France et les programmes de bourses du Gouvernement et des universités françaises. A l’heure actuelle, 1000 étudiants arméniens font leurs études en France, ce pays accueillant chaque année environ 100 étudiants arméniens.

Rédaction : Meri Hakobian





Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 23 juin 2017



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org