Aujourd'hui : Jeudi, 6 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : la propagande d'Ankara a fait un flop au Texas
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Les Arméno-américains ont su qu’ils avaient marqué une grande victoire pour la reconnaissance du génocide arménien, lorsque le Texas est devenu le 46e État à le reconnaître. Ce que les Arméno-américains n’ont pas réalisé, c’est que la reconnaissance par le Texas a eu un effet dévastateur sur les efforts de lobbying de la communauté turque dans cet État. Seuls quatre Turcs ont témoigné devant la commission, alors que 21 Arméniens l’ont fait." (...) Nota CVAN : On reconnaît dans l'argumentation présentée ici par la partie turque contre la résolution texane, les éléments récurrents de la propagande négationniste d'Ankara dans les pays où vit une importante communauté turque. À savoir : 1) « le côté inapproprié de l'intervention des législateurs du Texas dans des affaires touchant la politique étrangère des États-Unis, 2) la nuisance que la résolution pourrait causer aux relations commerciales entre le Texas et la Turquie, 3) l’aspect clivant de la résolution, et, non des moindres, 4) le fait que la résolution est diffamatoire pour les résidents du Texas d’origine turque ». À croire que cette stratégie internationale leur a été concoctée par des agences de communication occidentales, bien rodées. Sauf que cette fois-ci, ce fut un beau flop. Comme le conclut l'article ci-dessous, "En vérité, il y a une raison pour laquelle la résolution a été adoptée : parce qu’elle dit la vérité". Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 17 août 2017.


Un activiste turc admet que le coup a été dur quand le Texas a reconnu le génocide arménien


De Harut Sassounian
The California Courier
www.TheCaliforniaCourier.com
Éditorial du 17 août 2017

Les Arméno-américains ont su qu’ils avaient marqué une grande victoire pour la reconnaissance du génocide arménien, lorsque le Texas est devenu le 46e État à le reconnaître. Ce que les Arméno-américains n’ont pas réalisé, c’est que la reconnaissance par le Texas a eu un effet dévastateur sur les efforts de lobbying de la communauté turque dans cet État.

Le Pr. Ferruh Demirmen a révélé dans un article sur Turkishnews.com le degré de désespoir que lui-même et ses compatriotes turcs ont ressenti au Texas, lorsque la Chambre de l’État a reconnu le génocide arménien le 19 mai 2017. Il est rare que nous croisions un lobbyiste turc qui reconnaisse une défaite totale face à la communauté arménienne.

Demirmen commence par reprocher à ses concitoyens turcs « des années d’apathie et de passivité turques, combinées à une agressivité arménienne et des idées préconçues occidentales », pour l’adoption de la résolution reconnaissant le génocide arménien. Il l’attribue aussi à l’activisme du Comité national arménien d’Amérique, Région Ouest, (ANCA-WR), qui a organisé « des tournées impliquant des militants arméniens dans des réunions du conseil municipal », des visites individuelles auprès « d'élus d’État », et qui a établi des filiales de l’ANCA-WR à « Dallas, Austin et Houston. »

L’activiste turc attribue aussi le succès de la résolution sur le génocide au soutien du « représentant de l’État, Scott Sanford, qui est également le pasteur exécutif d’une église baptiste au Texas. » Ayant mené une quantité incroyable de recherches pour son article, Demirmen rappelle que « lors d’un gala organisé par l’ANCA-Dallas en avril 2016, le représentant Sanford a reçu le « 'Prix de la défense de la justice’ pour son ‘grand dévouement visant à mobiliser l’attention sur le génocide arménien.’ Selon Demirmen, pendant le gala, on a lu une lettre du sénateur républicain, Ted Cruz, qui reconnaissait le génocide arménien.

Le 26 janvier 2017, le représentant Sanford a présenté à la Chambre du Texas, la résolution HR-191 pour reconnaître le génocide arménien. La résolution a tout d’abord été présentée à la Commission des affaires commerciales et intergouvernementales (TIAC), qui a demandé une audience publique au Capitole de l’État à Austin le 24 avril. Demirmen regrette que la législature du Texas ait choisi « le 24 avril pour son audience publique, une date considérée comme le symbole des allégations arméniennes, et qui a été le premier signe montrant que le point de vue de la TIAC était pro-arménien. »

Demirmen est mécontent du fait que « l’audience a été étroitement coordonnée avec l’ANCA-WR et le représentant Sanford, et si la partie arménienne était informée depuis longtemps de la tenue de l’audience, la partie turque en a eu connaissance moins d’une semaine à l’avance. » Par conséquent, seuls six Turcs ont assisté à l’audience (cinq de Houston et un de Dallas), tandis « qu’une grande foule du côté arménien était présente. Le représentant Sanford était également présent [à la TIAC] en tant qu’observateur. Demirmen exprime ses regrets du fait que seuls quatre Turcs, lui compris, ont témoigné devant la commission, alors que 21 Arméniens l’ont fait.

« La partie arménienne a finalement eu cinq fois plus de chances que la partie turque de présenter son cas. Ainsi, la partie arménienne a non seulement dominé en termes de ‘présence’ mais également pour les témoignages », a admis Demirmen. « Parmi ceux qui ont témoigné pour la partie arménienne se trouvaient des représentants de la Commission du génocide et de l’holocauste du Texas et du Musée de l’holocauste de Houston », a rapporté Demirmen. En outre, « des centaines de lettres ont été envoyées par email aux législateurs de l’État. Et de nombreux appels téléphoniques ont été passés par la communauté arménienne. »

Parmi les objections soulevées par les Turcs qui témoignaient contre la résolution, il y avait : 1) « le côté inapproprié de l'intervention des législateurs du Texas dans des affaires touchant la politique étrangère des États-Unis, 2) la nuisance que la résolution pourrait causer aux relations commerciales entre le Texas et la Turquie, 3) l’aspect clivant de la résolution, et, non des moindres, 4) le fait que la résolution est diffamatoire pour les résidents du Texas d’origine turque », s’est plaint Demirmen.

Pas une seule de ces objections n’a eu un effet sur les membres de la TIAC qui ont approuvé la résolution à l’unanimité le 24 avril. La Chambre du Texas a adopté la résolution le 19 mai avec 137 votes en sa faveur, (huit membres étaient absents et cinq se sont abstenus).

Réduit au désespoir, Demirmen décrit ce résultat comme « un exploit orchestré par l’ANCA et cautionné par la Chambre des Représentants du Texas. Si la résolution n’a aucune valeur juridique, à toutes fins pratiques, et pour le grand public, c’était une déclaration désignant les Turcs ottomans coupables d’un crime abominable. »

Demirmen reconnaît que « la réponse turque, du moins au niveau local, a été faible. Les Turcs n’égalent pas les Arméniens en matière d’activisme sur la question du génocide arménien… La partie turque ne peut que se blâmer elle-même pour sa léthargie et sa passivité. »

L’activiste turc conclut son article en accusant l’ATA-Houston (Association turque américaine) de ne pas avoir tenté de s’opposer à la résolution HR-191. « Fondée en 1979, 'l’association qui fait des happy-hours-de-la-conscience' » comme il l'appelle, « n’était en fait pas intéressée par la question arménienne… »

Même si Demirmen accuse les Turcs du Texas pour leur inactivité, en vérité, il y a une raison pour laquelle la résolution a été adoptée : parce qu’elle dit la vérité ! L’État du Texas a enfin reconnu le fait historique qu’est le génocide arménien !

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 17 août 2017 – www.collectifvan.org


Texas House Resolution HR-191: Anatomy of A Shameful Armenian “Genocide” Resolution

http://www.turkishny.com/english-news/5-english-news/247851-texas-house-resolution-hr-191-anatomy-of-a-shameful-armenian-genocide-resolution





Retour à la rubrique


Source/Lien : The California Courier



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org