Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Agenda - Jeudi 10 mai - L’intellectuel turc, Ragip Zarakolu, invité à Villeurbanne
Publié le :

mercredi 9 mai 2007, Ara/armenews

Conférence de presse jeudi 10 mai à 12 heures, à l’Hôtel de ville

Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne et Movses Nissanian, conseiller municipal, accueilleront l’intellectuel turc Ragip Zarakolu, jeudi 10 mai 2007, à l’Hôtel de ville de Villeurbanne. Ils vous convient à un point presse à 12 heures. Le soir même, à 20 heures, Ragip Zarakolu sera l’invité de la Maison de la Culture Arménienne, 68 avenue Marcel Cerdan, à Villeurbanne.

Le 6 octobre 2005, Ragip Zarakolu était attendu à Villeurbanne où il devait donner une conférence "La Turquie face à son histoire, questions kurdes et arméniennes", à l’initiative du Comité de soutien du peuple kurde, de l’Espace culturel Mésopotamie, de la Cimade, du Barreau de Lyon, et avec le soutien de la Ville de Villeurbanne. Mais cette rencontre avait été annulée au dernier moment. Ragip Zarakolu, poursuivi par la justice de son pays du fait de ses prises de position en faveur de la reconnaissance du génocide arménien et des droits des minorités, en particulier des Kurdes, avait été interdit de sortie du territoire par son gouvernement, la veille, le 5 octobre 2005. Le maire, Jean-Paul Bret, qui s’apprêtait à l’accueillir et à lui remettre la médaille de la Ville, - ce qu’il fera le 10 mai prochain - avait alors déclaré : "Je suis consterné qu’un intellectuel, éditorialiste et écrivain, connu par les actions qu’il a menées pour les Droits de l’Homme et la démocratie, puisse encore être poursuivi pour ses écrits, pour ses idées. Ne puisse pas se déplacer en Europe et dans le monde."

Ragip Zarakolu et son épouse Ayché étaient tous deux fondateurs de l’association des Droits de l’Homme en Turquie. A ce titre, Jean-Paul Bret avait alors déjà tissé avec le couple des liens forts. Alors député, il avait parrainé Ayché, éditrice et écrivain, afin de tenter de la protéger des persécutions du régime turc. Emprisonnée et torturée à trois reprises pour son action en faveur des minorités, Ayché Zarakolu est décédée le 28 janvier 2002 à l’âge de 56 ans.

Cette rencontre se situe au cœur d’une actualité particulièrement importante, à l’heure où la Turquie connaît des manifestations de masse. On se souvient aussi que si l’écrivain turc, Oran Pamuk, recevait le prix Nobel de littérature pour son œuvre dans laquelle il parle et reconnaît l’histoire du peuple arménien, deux mois plus tard, le 19 janvier 2007, le journaliste Hrant Dink, Arménien de Turquie, était assassiné. Jean-Paul Bret, lors de la commémoration du génocide arménien, le 23 avril dernier, leur avait rendu hommage, un hommage qui s’adresse aussi à Ragip Zarakolu : "Nous devons nous appuyer sur ces femmes et ces hommes pour aider la Turquie à changer et à observer son histoire avec la lucidité des vraies démocraties".

Contacts presse : Mariette Grande Tél. 04 78 03 67 33






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org