Aujourd'hui : Mercredi, 21 novembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Le testament de Hrant Dink
Publié le : 19-01-2018


























Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le 17 janvier 2007, deux jours avant son assassinat à Istanbul, le journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, avait signé un article qui a valeur de testament: "«...oui, je peux me voir dans l’inquiétude et l’angoisse d’une colombe, mais je sais que dans ce pays les gens ne touchent pas aux colombes. Les colombes peuvent vivre en plein cœur des villes, au plus chaud des foules humaines. Non sans crainte évidemment, mais avec quelle liberté !». Il fit parvenir son texte le 18 janvier 2007 au magazine Radikal 2 qui s’apprêtait à le publier. À l'occasion des 11 ans de la mort de Hrant, le Collectif VAN publie à nouveau ce texte poignant, traduit par François Skvor dans Hrant Dink, Être Arménien en Turquie, paru aux Éditions Fradet en 2007.


Légende photo : Le bandeau #FreeOsmanKavala , situé sous chaque visuel de notre site, est un appel du Collectif VAN à libérer Osman Kavala, injustement incarcéré en Turquie depuis le 1er novembre 2017.


Éditions Fradet

Être Arménien en Turquie

Hrant Dink


«...oui, je peux me voir dans l’inquiétude et l’angoisse d’une colombe, mais je sais que dans ce pays les gens ne touchent pas aux colombes. Les colombes peuvent vivre en plein cœur des villes, au plus chaud des foules humaines. Non sans crainte évidemment, mais avec quelle liberté !» Ce sont les dernières lignes du texte que Hrant Dink fit parvenir le 18 janvier 2007 au magazine Radikal 2 qui s’apprêtait à le publier. Le lendemain il était assassiné devant le siège de son journal en plein cœur d’Istanbul.

Pourquoi ai-je été pris pris pour cible ?

17 janvier 2007

Pour commencer, une simple remarque : j’ai été condamné à six mois (1) pour un délit que je n’ai pas commis, à savoir une «insulte à l’identité nationale turque». Aujourd’hui, il ne me reste plus d’autre recours que celui de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). J’avais jusqu’au 17 janvier pour me pourvoir auprès de cette juridiction : mes avocats m’ont en outre demandé de rédiger, en annexe à mon dossier, une note relatant le déroulement des faits.

J’ai par ailleurs jugé qu’il était vraiment indispensable pour moi de partager ce texte avec le grand public. Parce qu’à mes yeux le verdict en conscience de l’opinion publique turque est aussi important, si ce n’est plus, que celui de la juridiction européenne....

Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil en cliquant sur le lien ci-dessous:

Le testament de Hrant Dink




Retour à la rubrique


Source/Lien : Info Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org