Aujourd'hui : Vendredi, 28 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 17-19 mai 2018
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 20 mai 2018.



Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne 17-19 mai 2018

La presse est essentiellement consacrée à la nouvelle vague de manifestations ayant pour but la démission du maire d’Erevan et la résolution des problèmes sociaux.

Les attentes optimistes de la population envers le nouveau gouvernement/ L’hebdomadaire 168 jam avance que la révolution aurait créée des attentes trop optimistes ce qui cacherait des dangers pour le pays. Selon 168 jam, suite à la révolution, beaucoup de personnes attendraient une solution rapide des problèmes sociaux et économiques du pays, pour preuve - les manifestations tenues depuis deux jours que ce soit pour l’augmentation du salaire dans les usines ou les demandes des conducteurs des taxis pour la suppression des amendes des caméras sur les routes. L’hebdomadaire souligne que ce type de problèmes ne se résout pas du jour au lendemain surtout par un gouvernement formé il y a à peine une semaine. L’hebdomadaire craint que la déception puisse conduire à des mécontentements contre le nouveau gouvernement. 168 jam constate que dès maintenant, une vague de manifestations se relève contre l’entrée en vigueur le 1 juillet 2018 de la loi sur les fonds de pension cumulatifs. L’hebdomadaire s’interroge sur la position de la ministre des affaires sociales, Mane Tandilian, qui à l’époque était l’un des visages du mouvement contre cette réforme. L’Hebdomadaire souligne l’importance du travail de communication auprès de la société et de l’organisation de nouvelles élections dans les meilleurs délais. Selon le Président du Conseil d’Araratbank, M. Achot Osipian, les attentes trop optimistes autour du mouvement seraient porteuses de déceptions. Certes, ces attentes seraient importantes pour la société et la diaspora arménienne, mais d’après Osipian il est important de constater que les changements sociaux et l’amélioration de la qualité de vie ne se produiront pas du jour au lendemain. Selon l’expert, la déception en cas de non-conformité de la réalité aux attentes du peuple pourrait amener à une vague d’émigration qui toucherait les acteurs principaux du mouvement, à savoir les jeunes de 19-23 ans

Libération des « Enragés de Sassoun » rejettée par la cour/ Les journaux rendent compte de la séance de tribunal autour du procès des dix membres des « Enragés de Sassoun » : un groupe armé qui avait en 2016 pris en otage un commissariat et avait tué deux personnes. La demande de l’avocat de la défense pour les faire libérer « compte tenu des changements récents du pays » avait été rejetée par le juge. Selon le quotidien Hayastani Hanrapetoutoun, cette décision aurait provoqué un fort mécontentement des soutiens du groupe qui auraient procédé à des manifestations en bloquant la rue donnant sur le tribunal. Le quotidien Haykakan Jamanak revient sur les déclarations d’un des membres du groupe, Varoujan Avetissian. Ce dernier a déclaré que les annonces faites sur l’impossibilité de libérer le groupe de Sassoun suite à leur intervention ayant entrainé des victimes (voir la déclaration de Nikol Pachinian) contredisaient le droit à l’auto défense et le droit à la rébellion. Selon Avetissian, ces déclarations auraient vocation à arrêter la suite de la révolution en la détournant pour obtenir des « dividendes politiques ». Avetissian qualifie les policiers de « gardiens armés du régime » et considère que pour briser le régime, il est hélas nécessaire de neutraliser ces « gardiens ».

Les avis des experts sur les messages contenus dans la lettre de Trump adressée à Pachinian/ L’hebdomadaire 168 jam revient sur la lettre de félicitation du Président américain adressée au Premier ministre arménien. Dans sa lettre, Trump s’est déclaré impatient de pouvoir mettre en place une coopération bénéfique pour les deux pays. L’hebdomadaire note l’enthousiasme avec lequel ce message a été reçu par la société et les milieux politiques arméniens. Selon l’expert américain Paul Stronski, étant donné la situation géopolitique de l’Arménie, les déclarations de Pachinian sur le maintien de la politique étrangère actuelle et le renforcement des relations avec la Russie seraient logiques et compréhensibles par la société internationale. D’après Stronski, les Etats-Unis n’auraient que des attentes réalistes concernant l’Arménie, mais il indique que les partenaires externes seraient en attente de nouveaux développements pour l’Arménie. Selon l’expert, la coopération entre les deux pays serait principalement axée sur la lutte contre la corruption et la régulation du conflit du Haut Karabakh. Selon lui, le message de Trump démontrerait que l’Arménie continuerait à avoir le soutien de Washington. D’après un autre expert américain Paul Goble, le fait que la Russie ne soit pas intervenue durant le mouvement arménien indiquerait la possibilité d’un affaiblissement de la position de la Russie dans le Caucase du Sud. Selon Paul Goble, la Russie ne serait pas intervenue, craignant une vague antirusse si elle intervenait en Arménie ce qui aurait pu diminuer l’envie et la possibilité des nouvelles autorités de coopérer avec elle. Paul Goble avance que les Etats-Unis devraient faire le maximum pour « affaiblir l’influence destructrice de la Russie dans le Caucase du Sud ». L’expert arménien des relations internationales Suren Sarkissian souligne que dans son message Trump avait également exprimé sa volonté de soutenir la résolution pacifique du conflit du Haut Karabakh. Sarkissian rappelle que Trump avait également exprimé ce message dans sa lettre adressée il y a quelques jours au président azerbaïdjanais Aliev ce qui, d’après l’expert, démontrerait que Trump serait actuellement activement engagé dans la résolution des conflits internationaux.

Ancien coprésident du groupe de Minsk sur le format trilatéral des négociations/ Le quotidien Joghovourd rend compte de son interview avec l’ancien coprésident du groupe de Minsk, M. Vladimir Kazimirov, qui s’était rendu à Erevan pour des rencontres avec le premier et le deuxième Présidents d’Arménie. Kazimirov a expliqué qu’il a rencontré les deux Présidents avec lesquels il avait travaillé dans le cadre de sa mission en tant que coprésident du groupe de Minsk. Concernant les déclarations des nouvelles autorités arméniennes sur le retour du Haut Karabakh autour de la table des négociations, Kazimirov a déclaré que contrairement aux pays occidental occidentaux qui sont pour le format bilatéral, la Russie, elle, était toujours pour un format trilatéral des négociations. Selon Kazimirov, le Haut Karabakh ne peut pas être seulement l’objet des négociations mais devrait en être également le sujet.

Les manifestants accusent le Maire d’Erevan de destruction d’un jardin et demandent sa démission/ Tous les journaux rendent compte de la manifestation contre le maire d’Erevan Taron Margarian. Le quotidien Hraparak informe que le mouvement avait commencé sur les réseaux sociaux notamment Facebook où les internautes avaient diffusé les photos d’un jardin du centre-ville dont on avait coupé la plupart des arbres. Cet acte aurait été caché sous couvert de travaux de rénovation. Hraparak prend note qu’un certain nombre de personnes soutenant Taron Margarian se sont retrouvés devant la mairie peu après le début de la manifestation. D’après le quotidien, il s’agirait exclusivement des employés de la mairie et des directeurs de différentes écoles de la ville. Hraparak suppose que ces personnes ont agi sous la pression de l’employeur, ou qu’elles attendraient une rémunération pour leur soutien. Le quotidien Hayakakan Jamanak revient sur les explications du groupe Grand Holding qui serait en charge de la rénovation du jardin. Le groupe assure que seuls les arbres pourris auraient été coupés et qu’ils seraient remplacés par de nouveaux arbres de meilleure qualité. Le Group a informé le public qu’un investissement de 1.5 milliard de drams avait été réalisé pour le renouvellement de ce jardin que le groupe considérerait comme un cadeau pour le 2800e anniversaire de la ville.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne 17-19 mai 2018



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org