Aujourd'hui : Jeudi, 20 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 23 mai 2018
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 23 mai 2018.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 23 mai 2018

Rumeurs autour de lÂ’avenir du Maire dÂ’Erevan/
Le quotidien Joghovourd estime que dans le cadre de la révolution, la démission du Maire d’Erevan Taron Margarian serait envisageable. Selon Joghovourd, en cas de démission, le poste de Maire d’Erevan pourrait être occupé par le membre du parti « Yelk », M. Alen Simonian. Le quotidien rappelle que M. Simonian était membre du Conseil municipal d’Erevan, mais était devenu député en remplaçant Nikol Pachinian à l’Assemblée nationale quand ce dernier avait été élu Premier ministre. Le quotidien explique que la veille Alen Simonian avait abandonné son mandat parlementaire préférant garder sa place au sein du Conseil municipal. Pour Joghovourd, ce choix prouverait que Simonian aurait des perspectives pour devenir Maire. Le quotidien Haykakan Jamanak avance que selon ses sources M. Taron Margarian, préoccupé par la perspective de sa démission, aurait convoqué en réunion fermée les membres Républicains du Conseil Municipal. Selon Haykakan Jamanak le Maire aurait réaffirmé sa position de ne pas vouloir démissionner, mais aurait partagé son inquiétude concernant la motion de méfiance susceptible d’être organisée par « Yelk ». Margarian aurait rappelé la législation selon laquelle les signatures de 1/3 des membres du Conseil sont nécessaires pour initier la motion de méfiance et qu’il manquerait donc 3 signatures à l’opposition. Selon Haykakan Jamanak le but de cette réunion serait de prévenir ses collègues et ne pas permettre que 3 des 46 membres républicains du Conseil municipal votent pour la motion de méfiance.

Conflit possible autour de l’élection d’un nouveau juge de la cour constitutionnelle /Le quotidien Hraparak avance qu’un conflit serait en train de se développer entre le Président de la République M. Armen Sarkissian et les Républicains autour de l’élection d’un juge de la cour constitutionnelle. Selon la législation, le Président devrait présenter un candidat pour ce poste avant le 14 mai, mais ce délai n’aurait pas été respecté. Hraparak informe que le Président, sous la recommandation de plus de 200 avocats, avait désormais présenté la candidature de M.Vahe Grigorian, mais que cette candidature ne plairait pas aux Républicains toujours majoritaires à l’Assemblée nationale. Selon Hraparak, les Républicains s’inquiéteraient des rumeurs selon lesquelles le nouveau gouvernement planifierait de faire démissionner leur collègue républicain, l’actuel Président de la cour constitutionnelle M.Hrayr Tovmasian, et le remplacer par M.Vahe Grigorian. Hraparak suppose que soit les Républicains refuseront la candidature de Grigorian, soit, en rappelant le retard de sa nomination, déclareront les résultats non légitimes.

La fondation de la jeunesse ne bénéficierait plus du financement de l’Etat/ Les quotidiens reviennent sur la déclaration du nouveau ministre de l’éducation, M.Arayik Haroutounian, sur la cessation du financement par l’Etat « de la fondation de la jeunesse de Karen Avagian ». Le quotidien Aravot avance que cette déclaration aurait plu aux Recteurs des Universités arméniennes car, comme le rappelle le quotidien, cette fondation depuis sa fondation en 2001 recevait annuellement 2% du budget de chaque Université. Ces sommes étaient dépensées sur le financement des études, les projets de la jeunesse et sur l’organisation du rassemblement pan arménien annuel de la jeunesse « Baze ». En 2017 la Fondation aurait reçu 778 million AMD des universités et le financement du Ministère de l’éducation aurait été à hauteur de 100 million AMD. Le quotidien Hraparak rappelle que cette Fondation serait toujours perçue par la société comme la Fondation des Républicains qui financerait uniquement les projets et les études des jeunes Républicains. Selon le quotidien cette perception serait à la base des fortes critiques contre la Fondation et de la décision du Ministre. Le quotidien Aravot informe que le coordinateur du Conseil de la Fondation, M. Karen Avagian, aurait déclaré qu’il ne s’agirait pas de « la fondation de Karen Avagian » car il ne serait qu’un des 11 membres du Conseil tout comme le ministre de l’éducation et que, selon les statuts de la Fondation, le Président du Conseil est le Premier ministre de la République.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 23 mai 2018



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org