Aujourd'hui : Vendredi, 28 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 31 mai 2018
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 1er juin 2018.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 31 mai 2018

Premiers résultats des inspections des entreprises de l’oligarque Samvel Aleksanian / Tous les quotidiens reviennent sur les inspections de la chaîne de supermarchés « Yerevan city » appartenant au député républicain et oligarque Samvel Aleksanian. Selon les données préalables du Service de sécurité nationale, la chaîne aurait mis en place un mécanisme qui lui permettait de vendre une partie de la marchandise au nom des 461 employés de la chaîne et de membres de leurs familles, enregistrés comme entrepreneurs privés. D’après les déclarations du Service de sécurité nationale, pour l’enregistrement de ces entrepreneurs privés l’entreprise s’était servi des données personnelles des employés sans leur accord, donc une partie des employés ne serait pas au courant qu’ils étaient enregistrés en tant qu’entrepreneurs privés et que des affaires étaient menées en leur nom. Pour la vente de ces produits, la chaîne payait donc la taxe sur le chiffre d'affaires de 2% au lieu de la TVA de 20%. Les ventes au nom des entrepreneurs privés auraient jusqu’ici généré un chiffre d’affaires de 40 milliards de drams. Les dommages subis par l’Etat seraient en train d’être calculés et la procédure pénale serait lancée. Le Service de sécurité nationale a également déclaré avoir des informations sur l’utilisation du même mécanisme chez onze autres entreprises auprès desquelles des inspections seront également menées prochainement.

Visite du Premier ministre Nikol Pachian en Géorgie/ Les quotidiens Haykakan Jamanak et Hraparak rendent compte de la première visite officielle du Premier ministre arménien en Géorgie. Nikol Pachinian y a rencontré son homologue Giorgi Kvirikashvili. Les deux premiers ministres ont discuté du développement des relations entre l'Arménie et la Géorgie. Le Premier ministre géorgien a déclaré avoir suivi attentivement les événements récents en Arménie et a félicité le peuple arménien pour avoir fait preuve d'unité face à une crise qui s'est traduite par une transition pacifique par des moyens démocratiques. Nikol Pashinyan a souligné les liens historiques profondément enracinés entre l'Arménie et la Géorgie en déclarant que le choix de la Géorgie comme destination pour son premier voyage officiel dans un autre État n'était pas une coïncidence car des liens étroits, d'amitié et de respect mutuel unissent les deux peuples depuis des siècles. Nikol Pashinyan a également souligné que le développement des relations avec la Géorgie reste une priorité dans la politique étrangère de l'Arménie. Haykakan Jamanak avance que l’ambiance positive aurait poussé Tbilisi à autoriser la visite par la délégation arménienne de la région de Javakh, peuplée d’Arméniens. Selon le quotidien, cette visite mériterait une attention particulière car les pays voisins tenteraient de présenter cette visite et la volonté des habitants de Javakh de coopérer avec sa Patrie comme une « nouvelle propagande séparatiste ». A cet égard, selon le quotidien il serait important de rassurer Tbilissi en précisant que le soutien de Javakh par l’Arménie est apolitique.

L’avis d’un politologue allemand sur les déclarations de Jean-Yves Le Drian sur le Haut Karabakh/ L’hebdomadaire 168 jam présente l’avis du politologue allemand Alexander Rahr sur les messages passés par le Ministre de l’Europe et des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian durant son déplacement dans le Caucase du sud. L’hebdomadaire rappelle que le Ministre aurait déclaré lors de sa visite à Erevan le 28 mai que la France défendrait toute initiative qui permettrait d’avancer dans le règlement du conflit de Haut Karabakh et d’instaurer la paix et la stabilité. Le Ministre aurait également déclaré que ni l’utilisation de la force ni le statu quo ne sont des solutions au conflit et qu’une approche pragmatique serait nécessaire. L’hebdomadaire rappelle que lors de sa visite à Bakou, le Ministre aurait exprimé son espoir que des travaux visant au règlement du conflit seraient initiés dans les mois à venir et que la France entendait jouer un rôle actif dans la recherches de solutions pour résoudre le conflit du Haut Karabakh. D’après Alexander Rahr les Etats coprésidents, plus particulièrement les Etats-Unis et la France, seraient inquiets de la rupture des négociations due aux développements politiques internes et voudraient voir recommencer les négociations de haut niveau entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Selon l’expert, les déclarations des nouvelles autorités arméniennes sur la participation du Haut Karabakh aux négociations auraient intéressé les coprésidents car cela pourrait amener à une résolution du conflit. Rahr avance que malgré le rejet de cette proposition par la partie azerbaïdjanaise, les coprésidents y verraient une opportunité pour accélérer le processus de règlement. Selon l’expert, les coprésidents n’auraient pas de projet concret de règlement pour le moment et la déclaration du Ministre que la France soutiendrait toute initiative visant le règlement en serait la preuve. Rahr prend note de la nature équilibrée des déclarations du Ministre français qui aurait passé deux messages importants : non acceptabilité du statu quo et non acceptabilité de l’utilisation de la force. Selon Rahr, le premier message serait destiné à l’Arménie, car l’Arménie ayant gagné la guerre dans les années 90 ne voudrait pas faire de concessions territoriales et préférerait l’option du statu quo. Le deuxième message serait destiné à l’Azerbaïdjan qui pourrait vouloir résoudre le conflit par la force.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 31 mai 2018



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org