Aujourd'hui : Samedi, 8 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 28 juin 2018
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 28 juin 2018.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 28 juin 2018

Les articles de la presse du jour sont essentiellement consacrés aux déclarations autour des élections anticipées.

Déclarations du Ministre de la Justice sur les changements dans le Code électoral/ Les quotidiens reviennent sur les déclarations du ministre de la Justice Artak Zeynalian qui a présenté lors de la session de la Commission de Venise les changements que veut apporter le gouvernement dans le Code électoral. Selon le Ministre, l'accent principal sera mis sur l’abandon du système de vote par classement en assurant un système électoral proportionnel clair. Des mécanismes de prévention du vote double et le toilettage des listes électorales seront mis en œuvre.

Les membres du parti « Contrat civil » voudraient participer aux élections hors de l’alliance « Yelk »/ Selon les sources du quotidien Joghovourd, des débats serait en cours au sein de l’Alliance « Yelk » afin de décider si les trois partis constituant l’Alliance (« Contrat civil », « Arménie lumineuse » et « République ») participeront aux élections ensemble comme lors des élections de 2017 ou si le parti de Nikol Pachinan « Contrat civil » participera seul aux élections. D’après Joghovourd, Pachinian lui-même ne serait pas opposé à l’idée de continuer de travailler en Alliance, mais la majorité des membres de « Contrat civil » se serait opposée à cette possibilité en rappelant que leurs collègues des partis « Arménie lumineuse » et « République » n’ont pas dès le début soutenu le mouvement de Pachinian et n’ont rejoint la révolution qu’après que celle-ci ait pris de l’ampleur. Les membres du parti « Contrat civil » ne trouvent pas juste que leur collègues bénéficient électoralement de la réputation du parti et de Nikol Pachinian.

« Parlement fondateur » participerait aux élections parlementaires / Le quotidien Aravot revient sur les déclarations de l’accusé de l’affaire «Enragés de Sassoun/ Sasna Tsrer » récemment libéré (le groupe armé ayant pris en otage un commissariat en 2016), le juriste de la Diaspora Karo Eghnoukian, selon lequel le mouvement « Parlement fondateur » participera aux élections parlementaires extraordinaires, selon des modalités encore à définir. Rappelons que sous le régime de Serge Sarkissian le mouvement « Parlement fondateur » était un mouvement d’opposition actif. Parmi les membres du mouvement on compte Jirayr Sefilian et la plupart des membres du groupe «Enragés de Sassoun/ Sasna Tsrer » (revues du 14 juin 2018 et du 16 au 18 juin 2018).

Les messages contradictoires sur la démission du Maire d’Erevan Taron Margarian / Les quotidiens Novoyé Vrémia et Jamanak reviennent sur les déclarations du chef de la fraction « Yelk » du Conseil municipal d’Erevan Davit Khagakian, selon lequel la démission de Taron Margarian aurait été déjà préparée, mais ne serait pas encore publiée pour des raisons indépendantes de la volonté de Margarian. Pourtant le quotidien Hayot Achkarh indique que le service de presse de la municipalité a démenti la déclaration de M. Khagakian. Rappelons que les rumeurs sur la démission de Taron Margarian circulent dans tous les medias depuis le 26 juin.

La femme de Manvel Grigorian s’est rendue volontairement a la police/ Tous les quotidiens indiquent que la femme de Manvel Grigorian Nazik Amirian qui était en fuite depuis l’annonce de la décision de son arrestation le 26 juin, s’est rendue volontairement a la police. Nazik Amirian a été arrêté pour soupçon de complicité pour le détournement par son mari des biens destinés aux soldats (cf. revues du 16-18 juin et 19 juin) et pour tentative de dissimulation de preuves (cf. revue du 20 juin). Le quotidien Hayots Achkarh indique que Manvel Grigorian et toute sa famille continuent d’être sous la pression de la société. L’avocat de Griogorian a même déclaré avoir reçu des menaces de mort sur Facebook.

Conflit entre le Ministre l'éducation et de la science et l’ex directeur du musée-institut du Génocide/ Tous les journaux reviennent sur la publication Facebook de l’ancien directeur du musée institut du Génocide Hayk Demoian dans laquelle Demoian a accusé le Ministre de l'éducation et de la science Arayik Haroutyunian et le Vice ministre Hovhannes Hovhannisian d’avoir pénétré sans autorisation dans son bureau durant son absence du pays. Qualifiant le comportement du Ministre de « persécution politique », le directeur a promis de publier des découvertes choquantes sur le Ministre après son retour en Arménie. Le Ministre a déclaré que suite au changement du statut du musée en fondation, M. Demoin n’était plus le directeur du musée-institut du Génocide depuis décembre 2017 et que Gevorg Vardanian a été nommé directeur.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 28 juin 2018



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org