Aujourd'hui : Vendredi, 22 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 4 septembre 2018
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 10 septembre 2018.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 04 septembre 2018

La visite du Ministre des Affaires étrangères du Japon, Taro Kono /
Les medias rendent compte de la visite du Ministre des Affaires étrangères du Japon, Taro Kono, arrivé dimanche à Erevan pour une visite officielle de trois jours. Taro Kono a été reçu par le Premier ministre Nikol Pachinian, par le Président Armen Sarkissian et par son homologue arménien Zohrab Mnatsakanian. Les medias prennent note qu’il s’agissait de la première visite du Ministre japonais des Affaires étrangères en Arménie alors que l’année dernière, l’Arménie et le Japon avaient célébré le 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques. M. Pachinian a qualifié les relations diplomatiques entre les deux pays d’«efficaces et dynamiques». Le Premier ministre a évoqué la nouvelle situation politique et économique en Arménie et les réformes en cours dans le pays, en particulier la campagne anti-corruption, les efforts pour améliorer l'environnement des investissements et de l'entrepreneuriat. Le ministre Taro Kono a salué les changements démocratiques en cours en Arménie et s'est déclaré prêt à aider le gouvernement dans ce processus. En résumant les résultats des 26 années de coopération, le Ministre des Affaires étrangères arménien M. Zohrab Mnatsakanian a noté que la partie japonaise a accordé à l’Arménie un prêt préférentiel d’environ 300 millions de dollars, des subventions d’un montant de 79 millions de dollars et un appui technique d’environ 11,5 millions de dollars. En outre, plus de 600 spécialistes arméniens ont suivi des formations au Japon. Le ministre japonais, à son tour, a indiqué que le Japon attachait de l’importance au développement des relations avec l’Arménie. Lors de la rencontre les Ministres ont évoqué des domaines prometteurs de coopération, notamment la formation du personnel, en particulier des jeunes diplomates et des avocats. Taro Kono a également annoncé la décision du Japon de libéraliser le régime des visas avec l'Arménie. Le Ministre arménien a exprimé son espoir que dans un avenir proche, un vol direct entre Erevan et Tokyo s'ouvrirait. Le ministre japonais a déclaré que le Japon soutiendrait les efforts internationaux visant à organiser des élections législatives anticipées en Arménie. Les parties ont signé l’accord d'encouragement et de protection mutuelle des investissements. Selon le Ministre, les domaines prioritaires de la coopération économique arméno-japonaise sont l’informatique, le tourisme et l'innovation. Le Ministre a souligné que le Japon attachait une grande importance à l’instauration de la stabilité et de la sécurité dans le Caucase du Sud. Le Ministre arménien a présenté à son homologue japonais le cadre dans lequel l'Arménie était impliquée dans le règlement du conflit du Haut Karabakh, la position sur un règlement exclusivement pacifique du conflit dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE et la nécessité de créer une atmosphère pour établir la paix. Les medias indiquent que même si le Japon n’a pas officiellement reconnu le Génocide arménien dans l’Empire ottoman, Taro Kono a visité le Mémorial des victimes du Génocide arménien. Le diplomate a également visité le centre de Tumo pour les technologies créatives à Erevan et a déclaré avoir été «impressionné par le modèle éducatif de l’Arménie dans le domaine des technologies». «Tumo est l’un des endroits où nous pouvons aussi travailler ensemble. Nous sommes prêts à discuter des perspectives d'approfondissement de notre coopération dans le domaine économique », a-t-il déclaré. Le chef du gouvernement arménien a déclaré qu’il appréciait hautement la «position équilibrée du Japon sur la question du conflit du Haut-Karabakh».

Retour sur les relations arméno-allemandes/ Le quotidien Aravot rend compte de son interview avec le vice-ministre des Affaires étrangères d’Arménie M. Karen Nazarian sur les relations arméno-allemandes. M. Nazarian a indiqué que la volonté de l’Arménie d’approfondir les relations bilatérales et multilatérales avec l’Allemagne est conditionnée par le rôle important qu’a ce pays sur la scène politique internationales et au sein de l’Union européenne. Le Vice-Ministre a rappelé que parmi les pays européens, l’Allemagne était le partenaire économique numéro 1 de l’Arménie. En outre, l’Allemagne est le deuxième pays en termes d’investissements dans le secteur réel de l’économie arménienne (la première étant la Russie). Selon le vice-Ministre, plus de 150 entreprises avec une participation allemande sont enregistrés en Arménie. Revenant sur la visite de la Chancelière Angela Merkel (cf. revue du 25 au 27 août 2018), M. Nazarian a indiqué que la visite a donné un nouvel élan aux relations arméno-allemandes. M. Nazarian rappelle que la partie allemande a exprimé son soutien aux réformes en cours, ainsi qu’au renforcement du système parlementaire en Arménie. A cet égard, M. Nazarian a rappelé que l’Allemagne est également le deuxième pays donneur pour les reformes sociaux -économiques (le premier étant les Etats-Unis). Le vice-ministre a indiqué que la délégation d’Angela Merkel comprenait des hommes d’affaires venus en Arménie avec des projets d’investissements avec lesquels de discussions distinctes ont été tenues. M. Nazarian a réaffirmé la position du Premier ministre Nikol Pachinian qu’il s’agissait d’une visite historique. Revenant sur la déclaration du Premier ministre que « les positions des parties sur de nombreuses questions ont coïncidé », Karen Nazarian a indiqué qu’il s’agissait des positions sur la primauté du droit, sur la protection des droits de l’homme, sur la lutte contre la corruption etc. Revenant sur la déclaration de la Chancelière allemande que « l'Arménie peut être un exemple de la manière dont il est possible de coopérer avec l’Union économique eurasiatique tout en coopérant efficacement avec l'Union européenne », M. Nazarian a indiqué qu’il s’agit de l’approche qui est à la base de la politique étrangère arménienne. « En effet, nos deux pays partagent l’opinion que les processus de l’intégration régionales ne doivent pas être fait l’un au détriment de l’autre » a déclaré le vice Ministre.

Critique des déclarations de Hayk Maroutian/ Les journaux critiquent les déclarations de Hayk Maroutian candidat au poste du Maire d’Erevan de la part de de l’alliance « Mon pas » de Nikol Pachinian. Les journaux indiquent qu’au cours d’une réception du 2 septembre dernier Hayk Maroutian a déclaré : «Aujourd'hui, la situation en Arménie est très claire: il y a des forces blanches et des forces noires, point final. Je veux annoncer officiellement, que nous sommes les forces blanches et tous les autres qui ne veulent pas que nous réussissions, je peux dire que ce sont les forces noires ». Le candidat de Nikol Pachinian a également indiqué que leur force était invincible. En commentant ces déclarations, le Premier ministre Nikol Pachinian a indiqué que « le libellé choisi par Hayk Maorutian, n’était pas trop précis. Je crois que chacune de nos déclarations, chaque annonce politique doit s’inscrire dans la révolution de l’amour et de la solidarité. Je pense donc que nous devons parler de couleurs plus vives que le noir et blanc ». M. Maroutian a publié une déclaration sur Facebook, affirmant qu’il n’était pas parfait et qu’il pensait qu’il aurait pu choisir un phrasé plus clair. Selon certains medias, M. Maroutian n’étant pas un homme politique aurait simplement mal choisi ses mots
et n’aurait pas d’opinions radicales. Pourtant cela prouverait que M. Maroutian serait un candidat peu compétent au poste de Maire d’Erevan.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 04 septembre 2018



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org