Aujourd'hui : Mardi, 25 septembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 5 septembre 2018
Publié le : 12-09-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 10 septembre 2018.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 05 septembre 2018

Les articles de la presse du jour sont principalement consacrés à la rencontre entre Nikol Pachinian et Vladimir Poutine qui aura lieu le 8 septembre 2018.

Les messages de Moscou en amont de la rencontre entre Nikol Pachinian et Vladimir Poutine / La presse indique que la troisième rencontre entre Nikol Pachinian et Vladimir Poutine aura lieu le 8 septembre. Le porte-parole du Premier ministre Arman Eghoian a indiqué que les discussions porteront sur «tout l'éventail des relations politiques» et a confirmé que dans le cadre de ce déplacement Nikol Pachinian aura également des rencontres avec les hommes d’affaires russes d’origine arménienne. Selon l’assistant de Vladimir Poutine, Yuri Ushakov, la Russie attend « une conversation honnête et sérieuse sur toutes les questions liées à la coopération bilatérale, ainsi que la coopération avec l’Union économique eurasiatique (UEEA) et l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) ». Les medias reviennent sur les déclarations du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov selon lesquelles la Russie serait « plutôt préoccupée par les obligations de l'Arménie envers l’OTSC » et que la partie russe considère que « ces engagements sont en vigueur et doivent être pleinement mis en œuvre, notamment pour le renforcement de la réputation et du prestige de cette organisation commune ». Sergueï Lavrov a également indiqué que « Moscou était
préoccupé par le fait que la situation en Arménie continue à chauffer sous la lumière des enquêtes sur des événements survenus il y a dix ans » tout en soulignant qu’il s’agissait d’une affaire interne de l’Arménie. En commentant ce dernier propos, le Premier ministre Nikol Pachinian a indiqué en plaisantant qu’en effet «il faisait très chaud aujourd'hui». Selon le Ministre russe, la Russie suit de près la situation en Arménie, mais « n'a fait aucun mouvement ou déclaration pouvant être interprété comme une intervention dans les affaires intérieures ». Pourtant Sergueï Lavrov a déclaré qu’il ne pouvait pas dire que « le reste des acteurs extérieurs auraient agi de la même manière ». Selon les quotidiens, la déclaration de Sergueï Lavrov prouverait que les affirmations des nouvelles autorités sur l’excellent niveau des relations arméno-russes ne correspondraient pas à la réalité. Le politologue Karen Kocharian qualifie les développements autour des relations arméno-russes de dangereuses. Selon lui, la politique menée par les actuelles autorités mettrait en péril les relations stratégiques avec la Russie à l’égard de laquelle l’Arménie est dépendante en termes de sécurité et de stabilité économique.

Nikol Pachinian ne voit pas de contexte politique dans le message de Vladimir Poutine adressé à Robert Kocharian/ Le premier ministre Nikol Pachinian a commenté le message de félicitation du Président russe adressé au deuxième Président de l’Arménie M. Robert Kocharian (cf. revue du 1er au 3 septembre 2018). Nikol Pachinian a indiqué qu’il ne voyait aucun contexte politique derrière ce message. Selon le Premier ministre il s’agirait « d’une question de relations personnelles » car le Président de Russie « apprécie beaucoup les relations humaines et entretient des liens avec des dirigeants actuels et anciens de différents pays » pour preuve – la présence de Vladimir Poutine à une cérémonie de mariage d’un haut fonctionnaire autrichien « malgré des relations très problématiques entre la Russie et l'UE ».

Rumeurs sur l’enquête pénale contre le Président du conseil d'administration de la Commission économique eurasienne/ La presse indique qu’une enquête pénale serait montée contre le Président du conseil d'administration de la Commission économique eurasienne Tigran Sarkissian. Selon l’hebdomadaire 168 jam les autorités arméniennes auraient eu l’intention de lancer cette procédure pénale plus tôt, mais auraient gelé le processus suite aux réactions russes à la procédure pénale lancée contre le Secrétaire général de l’OTSC Yuri Khachatourov (cf. revue du 27 juillet 2018, revue du 31 juillet 2018). Les medias avancent que la procédure pénale contre ce haut fonctionnaire de l’Union économique eurasiatique (UEEA) fâcherait la Russie car après l’incident avec l’OTSC, l’Arménie « attaquerait » de facto une autre organisation fondée par la Russie. Rappelons que Tigran Sarkissian est une personnalité politique arménienne (républicain). L’ex- Président de la Banque centrale d'Arménie (de 1998 à 2008) Tigran Sarkissian a été Premier ministre d'Arménie de 2008 à 2014. De 2014 à 2016 il a été Ambassadeur d’Arménie aux États-Unis et depuis 2016 il occupe le poste de Président du conseil d'administration de la Commission économique eurasienne.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 05 septembre 2018



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org