Aujourd'hui : Vendredi, 22 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne : Revue du 6 septembre 2018
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 10 septembre 2018.


Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 06 septembre 2018

Le parti « Union libérale démocratique d’Arménie » déclare avoir subi des pressions politiques/ Le quotidien Hraparak indique que le parti « Union libérale démocratique d’Arménie » (l’une des treize forces politique qui se sont enregistrées auprès du Comité central des élections pour les élections municipales d’Erevan cf. revue du 30 août 2018 ) a retiré sa candidature. Selon les représentants du parti, les promesses des nouvelles autorisés de ne pas utiliser des leviers administratifs pour influencer les élections n’auraient pas été tenues. Les membres du parti avancent que certains d’entre eux auraient été « appelés à s’abstenir de participer aux processus politiques ». « Ainsi la « nouvelle Arménie » n’a pas répondu à nos attentes » concluent les représentants du parti « Union libérale démocratique d’Arménie ». Revenant sur les déclarations scandaleuses de Hayk Maroutian, candidat de l’alliance « Mon pas » de Nikol Pachinian (cf. revue du 04 septembre 2018), le parti «Union libérale démocratique d’Arménie » les a qualifiés d’inacceptables et préjudiciables pour le déroulement normal des campagnes électorales.

Le Parlement a adopté le projet de loi pénalisant les pots-de-vin /L’agence Armenpress indique que le Parlement arménien a adopté le projet de loi renforçant les sanctions en cas de fraude électorale. Les changements pénalisent non seulement la distribution de pots-de-vin, mais aussi le fait de les accepter. Le quotidien Jamanak indique que le projet pénalise également les actions de charité faites durant la période électorale, la sanction en cas de violation de la loi pouvant être la détention de deux mois jusqu’à six ans. Le quotidien indique que ce type de lois luttant contre la fraude électorale existe dans de nombreux pays européens comme l’Allemagne, l’Autriche ou la Suisse, mais avance que pour l’Arménie, l’adoption de cette loi doit être accompagnée d’une politique économique visant l’amélioration du niveau de vie. Le quotidien rappelle les accusations de Nikol Pachinian de l’époque adressées aux anciennes autorités selon lesquelles les Républicains ne chercheraient pas à améliorer le niveau de vie des citoyens, car les personnes vivant dans la pauvreté seraient plus enclines à vendre leurs votes.

Résumé des travaux de la 6eme convocation de l’Assemblée nationale/ La presse résume les résultats de la 6ème session de l’Assemblée nationale d’Arménie. Durant la 6eme session l’Assemblée a adopté 314 lois ce qui dépasse 3 fois l’indice de l’année précédente. Selon les statistiques, le gouvernement était à l’origine de 90% des projets des lois et les 7 sessions extraordinaires avaient été convoquées par le gouvernement. Le trihebdomadaire 168 jam prend note que ces indicateurs sont identiques aux données d’une période d’ « avant révolution ». D’après les statistiques, la force la plus active au parlement durant la 6eme session était l’alliance « Tsaroukian », alors que l’année dernière ce titre appartenait à l’alliance « Yelk ». La force la plus passive du parlement était les Dachnak.

Papa John’s, Domino’s et Baskin Robbins s’apprêteraient à entrer sur le marché arménien / La presse rend compte de la conférence sur le franchising organisée le 5 septembre à Erevan par l’Ambassade des Etats-Unis. Selon l’Ambassadeur Richard Mills la conférence crée des liens entre les hommes d’affaires américains et les investisseurs arméniens. Le trihebdomadaire Golos Armenii indique que plus de 50 représentants d’entreprises et du gouvernement arménien assistaient à cette conférence. Selon Golos Armenii les entreprises Papa John’s, Domino’s et Baskin Robbins s’apprêteraient à entrer sur le marché arménien. En commentant les relations commerciales arméno- américaines, l'Ambassadeur Richard Mills a indiqué qu'il existait de grandes opportunités de projets communs et a encouragé le gouvernement arménien à poursuivre le travail visant à améliorer le climat des affaires dans le pays. « Le climat d'investissement peut être fragile: toute mauvaise décision, toute mauvaise loi peut effrayer les investisseurs » a-t-il déclaré. A cet égard, le trihebdomadaire 168 jam rappelle la situation autour de l’entreprise « Lydian Armenia» dont le travail est bloqué depuis trois mois et qui s’est récemment adressée au Premier ministre en l’appelant à prendre des mesures pour « éliminer les illégalités envers le projet d’Amoulsar et mettre fins aux actions illicites des agences de l’Etat envers la Société internationale » (cf. revue du 1er au 3 septembre 2018). En commentant la situation autour de la Société, l’Ambassadeur américain a indiqué que les investisseurs suivaient de près les développements autour de « Lydian Armenia».

Robert Kocharian signerait l’engagement écrit de ne pas quitter le pays/ La presse indique que les avocats représentant les intérêts de l’ancien Président de l’Arménie Robert Kocharyan a qualifié d’illégale la décision du Service spécial d’enquête de ne pas autoriser R. Kocharian à quitter l’Arménie. Robert Koacharian voudrait se rendre en Allemagne pour un examen annuel de santé, mais n’a pas pu le faire car son passeport se trouve auprès des instances d’enquête. La presse indique que l'ex Président, accusé sur la base de l’article 300.1 du Code Pénal de « renversement de l’ordre constitutionnel par consentement préalable avec des tiers » (cf. revue du 27 juillet 2018, revue du 18 au 20 août 2018), sera amené à signer un engagement écrit de ne pas quitter le pays. Les journaux rappellent que le Secrétaire général de l’OTSC Yuri Khachatourov accusé sur la même base n’a pas signé de tel engagement et a été autorisé à se rendre à Moscou (cf. revue du 27 juillet 2018, revue du 31 juillet 2018).

Rédaction : Lena Gyulkhasyan





Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Revue de la presse arménienne du 06 septembre 2018



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org