Aujourd'hui : Vendredi, 14 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : L’attaque contre la démocratie locale continue
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente le communiqué du HDP, Parti démocratique des peuples, publié sur le site du HDP Europe le 20 octobre 2018.





















HDP Europe

Communiqué du HDP - 20 octobre 2018

L’attaque contre la démocratie locale continue: 259 Kurdes kurdes suspendus de leurs fonctions

La répression en cours contre la démocratie locale par le gouvernement turc a pris un nouvel élan dans la perspective des élections locales prévues pour la fin du mois de mars 2019.
Cette fois, les cibles sont les «mukhtars» des provinces kurdes (chefs élus de villages et de quartiers).

Après que le président Erdoğan ait émis les allégations suivante, «il y a des mukhtars qui cèdent aux menaces du PKK, nous ne pouvons pas les pardonner», le ministère de lÂ’Intérieur a «lancé une enquête» sur les mukhtars dans les provinces kurdes.

Le 15 octobre 2018, le ministre turc de l’Intérieur a procédé à la suspension de ses fonctions 103 responsables de villages et 156 mukhtars de quartier avec pour accusation d ‘”être membre de” ou “avoir des liens avec une organisation terroriste.”

Comme indiqué dans la déclaration du Ministère, cette décision a été ordonnée sans aucune procédure administrative ou judiciaire concernant les mukhtars.

Le ministère se réfère aux lois n ° 442 et n ° 4541 régissant l’administration des villages et des districts pour justifier ces suspensions. Cependant, ces lois ne donnent aucune autorité de ce type au ministère de l’Intérieur.

En vertu de l’article 41 de la loi n ° 442 et de l’article 18 de la loi n ° 4541, un mukhtar peut être suspendu ou révoqué par le gouverneur ou le gouverneur de district s’il ne s’acquitte pas des tâches du village et ne s’acquitte des autres tâches qui lui sont confiées.

Ces suspensions sont donc totalement illégales.

Comme les récentes arrestations d’administrateurs et de membres du HDP, la suspension de mukhtars est clairement une étape supplémentaire dans la préparation de la campagne de l’AKP pour les élections locales.

Le gouvernement de l’AKP a déjà éliminé la plupart des structures et institutions de la démocratie locale dans les provinces kurdes en remplaçant 98 maires kurdes élus par des administrateurs nommés et en arrêtant la majorité d’entre eux.

La suspension de mukhtars est un autre pas dans la même direction – une autre violation flagrante du droit de vote et d’être élue.

Le gouvernement de l’AKP augmentera les pressions illégales sur l’opposition à l’approche des élections locales.

Cela ne nous surprend pas. Faire agir les personnes par peur et intimidation, paralyser le HDP et les autres forces de l’opposition démocratique par des détentions, des arrestations, des révocations ou des suspensions de leurs fonctions avant les élections semble être le seul moyen dont dispose le gouvernement pour atteindre ses objectifs.

L’agression de l’AKP, cependant, n’est pas un signe de force, mais de peur, de faiblesse et de fragilité.
Comme lors des précédentes élections, la volonté démocratique de nos peuples survivra certainement à ces politiques répressives illégales du gouvernement.

Hişyar Özsoy
Vice-président du HDP chargé des affaires étrangères
Député de Diyarbakir





Retour à la rubrique


Source/Lien : HDP Europe



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org