Aujourd'hui : Mercredi, 21 novembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Licra : La République honore « le Maréchal Pétain » au mépris de l’indignité nationale
Publié le : 08-11-2018

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - À l’occasion du Centenaire de l’Armistice de 1918, la République française - par la voix d’Emmanuel Macron - va rendre hommage à Philippe Pétain pourtant condamné à l’indignité nationale après-guerre. Rétropédalage : L’Élysée assure par la voix de Benjamin Griveaux que cet hommage n’a jamais été envisagé. La langue est un organe très souple... Si cette histoire n’était pas si honteuse, on en rirait. Le Collectif VAN vous présente ci-dessous, la réaction de Mario Stasi, Président de la Licra publiée le 7 novembre 2018.


Licra

7 novembre 2018

Pétain, indigne à perpétuité

Le président de la République souhaite rendre hommage à Philippe Pétain dans le cadre des commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale et a justifié cette démarche en indiquant que ce dernier « avait été un grand soldat ».

Evoquer les faits historiques, en laissant les historiens, dont c’est le métier, les apprécier, et évoquer le rôle de Pétain entre 1914 et 1918 est une chose. Mais que la République honore « le Maréchal Pétain » au mépris de l’indignité nationale qui l'a frappé en 1945 est un symbole effroyable.

En 1945, Jean Pierre-Bloch, mon prédécesseur, était juré au procès Pétain. Joseph Kessel, l’un de nos fondateurs, était journaliste au même procès. Cette histoire, à la LICRA, nous la connaissons intimement. En condamnant Philippe Pétain à l’indignité nationale au nom du Peuple Français, la justice lui a retiré toute possibilité d’avoir rang et place dans la mémoire nationale en le privant de ses titres et grades. Le sens de cette peine n’est pas ni secondaire ni accessoire ni décoratif : Pétain a déshonoré la France, la France désormais ne l’honorera plus. Il faut respecter la chose jugée et ne pas donner le sentiment qu’on trierait, au prétexte de nous garder de l’anachronisme, les faits d’armes du « Général Pétain » et les horreurs du « Maréchal Pétain ». Nul ne saurait ignorer que c’est en excipant de son statut populaire à l'époque de « vainqueur de Verdun » qu’il a pris le pouvoir et emporté avec lui le pays au bord de l’abîme.

La LICRA demande au Président de la République de prendre conscience de l’émoi légitime créé par son initiative et de renoncer à honorer la mémoire d’un homme qui, à Vichy et par antisémitisme, a anéanti tout le reste.

Mario Stasi, Président de la LICRA






Retour à la rubrique


Source/Lien : Licra



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org