Aujourd'hui : Mercredi, 17 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de Presse: Une première marche pour le Darfour
Publié le : 22-05-2007

Par Lara GAUDIN, le lundi 14 mai 2007.

Une marche pour le Darfour a eu lieu samedi 12 mai, de Fontenay-sous-Bois, commune de banlieue de l'est parisien, jusqu'à la place de la Nation à Paris.

Organisée en commun par le Collectif Urgence Darfour et Résister, Insister, Persister (RIP), la manifestation a parcouru une dizaine de kilomètres, les marcheurs se relayant entre les différents points de rendez-vous le long du parcours. Une trentaine de réfugiés Darfouris ont participé à la mobilisation.

Précédée, à Fontenay-sous-Bois le 9 mai, par une réunion-débat passionnante animée par Diagne CHANEL, vice-présidente du Collectif Urgence Darfour, Radoslav FICEK, représentant de France Terre d'Asile et les réfugiés darfouris, hôtes de la municipalité, la marche de samedi était organisée par le Collectif Urgence Darfour et RIP (Résister, Insister, Persister), une dynamique association de jeunes fontenaisiens.

Au départ de l'Hôtel de Ville de Fontenay-sous-Bois, les réfugiés ouvrent le cortège, fort de plus de 100 personnes. Ils sont encadrés par les élus de toutes tendances, certains ceints de leurs écharpes tricolores.

Le sénateur-maire de Fontenay-sous-Bois, Jean-François VOGUET, l'un des premiers signataires de l'Europétition d'urgence pour le Darfour, prononce une allocution : il renouvelle son soutien aux réfugiés et au combat pour imposer les corridors humanitaires et la protection des civils. Il rappelle que le nouveau président de la République va devoir respecter l'engagement qu'il a pris pour le Darfour. Puis prennent la parole Régis PIO, pour RIP, Huguette CHOMSKI-MAGNIS pour le Collectif Urgence Darfour et un réfugié qui, au nom de tous, remercie les participants.

Le cortège s'ébranle derrière le camion sono mis à la disposition de RIP par la municipalité. Point n'est besoin de George CLOONEY quand la marche est rythmée par Aymeric qui lance, infatigable, slogans et chansons ! Des habitants se joignent au cortège qui s'engage dans le bois de Vincennes. Les réfugiés brandissent bien haut les panneaux qu'ils ont confectionnés : « Les enfants du Darfour vous appellent », « Stop au génocide du Darfour », « Nous sommes les victimes d'hier et d'aujourd'hui, nous ne voulons pas être les victimes de demain ».

Les bénévoles du Collectif et de RIP font signer l'Europétition d'urgence pour le Darfour et vendent les tee-shirts « Je marche pour le Darfour ».

La marche fait halte à Vincennes ; on écoute les allocutions du maire, Laurent LAFON, et du député-maire de Saint-Mandé, Patrick BAUDOIN, qui s'engage à être le porte-parole de la mobilisation pour le Darfour, lors de l'entrevue qu'il doit avoir avec Nicolas SARKOZY.

La marche repart. Un réfugié lance : « On va marcher jusqu'au Darfour ! » Certains doivent quitter le cortège, d'autres le rejoignent à Saint-Mandé Tourelle où un groupe nombreux attend impatiemment depuis plus d'une heure. On rentre dans Paris par la porte de Vincennes, un nouveau groupe se joint aux marcheurs devant le lycée Hélène BOUCHER, puis c'est le terme de la marche, juste avant la place de la Nation.

La mobilisation se termine par des allocutions. Prennent la parole : Huguette CHOMSKI-MAGNIS, vice-présidente du Collectif Urgence Darfour, Sommit, une réfugiée da

Source/Lien : Collectif Urgence Darfour



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org