Aujourd'hui : Lundi, 16 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de Presse - Un mémorial inauguré aujourd'hui à Lyon
Publié le : 24-04-2006

NOUVELOBS.COM | 24.04.06 | 09:17

D'autres célébrations sont prévues ce lundi à l'occasion du 91ème anniversaire du début de l'extermination de milliers d'Arméniens.

Profané voilà une semaine, le mémorial dédié au génocide arménien doit être inauguré sous haute surveillance à Lyon lundi, jour du 91e anniversaire du début de l'extermination de milliers d'Arméniens par les forces de l'Empire ottoman. D'autres célébrations auront lieu en France, notamment à Paris et Marseille.
Lundi à 17h, le mémorial du génocide des Arméniens, également présenté comme le monument de tous les génocides du XXe siècle, doit être inauguré en plein coeur de Lyon en présence de nombreux politiques tels que le maire PS de la ville, Gérard Collomb, et Dominique Perben (UMP), ministre des Transports. Depuis plusieurs mois cependant, le monument, dont la construction s'est achevée juste à temps, a été au centre de plusieurs polémiques.
Le 18 mars, des nationalistes turcs avaient défilé dans les rues de Lyon pour s'opposer à la construction de ce mémorial, dénonçant le fait de ne pas avoir été consultés sur le sujet par la mairie. Ils avaient en réalité ouvertement nié le génocide arménien.

Profanation

Une association de riverains du centre-ville, accompagnée d'une élue municipale UMP, a par ailleurs tenté, par le biais de quatre recours administratifs, de faire annuler les travaux du monument. Ils prétextaient que le mémorial ne pouvait être intégré à la place Antonin-Poncet, située au centre de Lyon et classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Dernier épisode en date, la profanation de cinq stèles du monument, le 17 avril. Des phrases en français et en turc telles "Il n'y a jamais eu de génocide" ou encore "Il est bon d'être turc" avaient été inscrites. Plusieurs organisations arméniennes, dont l'Association pour le Mémorial du génocide des Arméniens (MLGA), ont immédiatement écrit au président de la République Jacques Chirac, lui demandant de venir à Lyon le 24 avril "pour dénoncer fermement ce négationnisme exacerbé".
A Marseille, dans le secteur de Beaumont, quartier historique de la communauté, un mémorial du génocide doit également être inauguré dans la matinée en présence du maire UMP de la ville Jean-Claude Gaudin, de Michel Vauzelle, président socialiste de la région PACA, de Jean-Noël Guérini, président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, et d'Arthur Baghdassarian, président de l'Assemblée nationale de la République d'Arménie.

Stèles géantes

A Paris, huit stèles géantes ont été dressées dimanche en début d'après-midi devant la cathédrale Notre-Dame de Paris. Chacune d'entre elles représentant un thème en particulier, tels que le génocide arménien, un siècle de génocides en Turquie, le négationnisme, les crimes imprescriptibles, le travail de mémoire ou encore les droits de l'homme.
Un rassemblement doit être organisé lundi devant la statue de Komitas, place du Canada, dans le 18e arrondissement de la capitale, pour notamment "combattre le négationnisme et le racisme de l'Etat Turc" et "exiger le respect absolu des valeurs européennes par l'examen de la candidature de la Turquie à l'Union européenne".
Le génocide arménien de 1915 est reconnu par la France depuis la loi du 29 janvier 2001, mais la négation de cette extermination n'est pour l'instant pas réprimée. C'est pourquoi, lors de la séance d'initiative parlementaire du 18 mai, le groupe socialiste a prévu de présenter à l'Assemblée nationale une proposition de loi sanctionnant une telle négation. Le député UMP Eric Raoult prévoit de déposer un texte similaire lundi. A l'instar de la loi Gayssot du 13 juillet 1990 qui réprime les propos négationnistes sur la Shoah. AP



Retour aux News



Source/Lien : Nouvel Obs



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org