Aujourd'hui : Lundi, 22 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Revue de Presse - Huit "stèles" devant Notre-Dame de Paris à la mémoire du génocide arménien
Publié le : 23-04-2006

Nota VAN - Une grande première : c'est la première fois que, dans une dépêche AFP, la version turque n'est pas reprise à la fin en conclusion. Merci à la journaliste qui a su être sensible à nos arguments, lors de sa visite sur le Parvis le 23 avril 2006

FRANCE-ARMÉNIE-TURQUIE-GÉNOCIDE
23/04/2006 15h31 - AFP

PARIS, 23 avr 2006 (AFP) - Huit "stèles" géantes, à la mémoire du "génocide arménien" et contre le refus des autorités turques de le reconnaître, ont été dressées dimanche après-midi devant la cathédrale Notre-Dame de Paris, a constaté une journaliste de l'AFP.
Ces stèles ont été installées par le collectif VAN (Vigilance arménienne contre le négationnisme), créé en 2004 pour "travailler à la reconnaissance du génocide et à la condamnation de ce crime contre l'humanité", mais aussi "dénoncer tous les génocides, défendre la mémoire des victimes, soutenir les minorités opprimées et le respect des droits de l'homme partout dans le monde".
Panneaux cartonnés rectangulaires de 3 mètres de haut, installés en arc de cercle sur le parvis, ils portaient sur une face des peintures d'un artiste d'origine arménienne, Dibasar, et sur l'autre des informations historiques et actuelles.
L'initiative de dimanche a été prise à la veille de la Journée annuelle de commémoration du génocide. Il a commencé le 24 avril 1915, avec l'arrestation à Constantinople de 2.345 intellectuels qui furent exécutés les jours suivants, et les Arméniens évaluent à 1,5 million le nombre total de victimes de l'année 1915.
"Nous voulons sensibiliser l'opinion, l'alerter du danger que représente pour l'Europe la politique négationniste de l'Etat turc et dresser ces stèles comme témoins d'une histoire qu'on ne peut enterrer impunément", ont déclaré à l'AFP les responsables de VAN.
Les inscriptions sur les stèles dénoncent le génocide des Arméniens en Turquie ainsi que celui, disent-elles, de 500.000 Grecs et 250.000 Assyro-Chaldéens. Elles dénoncent également le "négationnisme officiel en Turquie", où ceux qui parlent de génocide sont passibles de 10 ans de prison, et une "haine raciale" jusque dans les manuels scolaires déclarant que les Arméniens, Grecs ou Assyriens représentent des "communautés nuisibles".
VAN demande par ailleurs que la reconnaissance par la Turquie du génocide devienne un critère pour son admission dans l'Union européenne.
MPL/df


© 1994-2006 AFP



Retour aux News




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org