Aujourd'hui : Samedi, 21 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
PETITION du Collectif VAN
Publié le : 26-12-2005

PETITION du Collectif VAN
26 décembre 2005 19:15:00

Joyeux Noël
et Bon Vandalisme

Azerbaïdjan Taliban :
Non à la profanation du cimetière historique arménien de Djougha !

En cette période de Noël, le Collectif VAN dénonce la destruction, par les autorités azerbaïdjanaises, du cimetière arménien historique de Djougha, dans l'enclave azerbaïdjanaise du Nakhitchévan.
Ce cimetière, situé en bordure du fleuve Araxe, est célébré pour ces milliers de Khatchkars (pierres votives arméniennes à motif de croix sculptée) vieux de plusieurs siècles.
Depuis le 10 décembre, des dizaines de soldats azéris, armés de pelles, de marteaux et de bulldozers, détruisent ces Khatchkars, et les jettent dans le fleuve Araxe.

Faut-il lier le silence assourdissant de l’ONU, de l’Unesco et de la Communauté internationale à l’existence de l’oléoduc Bakou-Ceyhan, nouvelle voix d’exportation du pétrole de la Caspienne et chasse-gardée de la stratégie américaine de pipelines dans le Caucase ?
Toujours est-il que ni le Secrétaire général de l'ONU Kofi Annan (qui n’avait pourtant pas hésité à se rendre à Islamabad pour tenter de contrer l'ordre de destruction des deux bouddhas géants de Bamiyan en 2001), ni la Communauté internationale, n’ont à ce jour réagi.
Nous nous élevons avec force contre ce « génocide blanc » qui, 90 ans après celui commis par le gouvernement Jeune-Turc à l’encontre de la nation arménienne, contribue à éradiquer définitivement toute forme de présence arménienne dans la région.

L'enclave du Nakhitchévan, qui à l'instar du Karabakh arménien, est une région historiquement arménienne, a été rattachée arbitrairement à l'Azerbaïdjan par Staline, ce qui a eu pour conséquence d’en voir sa population arménienne totalement chassée au cours des cinquante dernières années. Ce n’était visiblement pas suffisant pour les autorités de Bakou qui voient encore dans ces précieux témoignages d’un patrimoine culturel arménien, un affront permanent à laver définitivement.

Le Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme) demande que le site de Djougha soit impérativement classé, avant qu’il ne soit trop tard, sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, l’Etat azerbaïdjanais, dont son inscription relève (!), ayant visiblement choisi de se situer, lui, dans le camp des talibans de l’histoire.

Séta Papazian
Présidente

Faites très rapidement suivre cet appel à :
Centre du patrimoine mondial
UNESCO
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
France



Retour aux News




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org