Aujourd'hui : Vendredi, 19 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le Havre : Le Collectif VAN aux Universités de la Licra
Publié le : 18-10-2014

Des personnalités politiques et intellectuelles de premier rang étaient au Havre les 17, 18 et 19 octobre 2014 aux côtés des militants de la Licra pour analyser la montée des communautarismes en France et proposer des solutions pour contrer les dérives causées par ce phénomène. Le sentiment du « deux poids deux mesures » est-il légitime ? Y a-t-il un palmarès des souffrances avec ses dérives communautaristes ? La lutte des groupes ethniques ou religieux pour la reconnaissance doit-elle connaître des limites ? Comment combattre efficacement les dérives communautaristes et réhabiliter les valeurs républicaines ? Séta Papazian, présidente du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme], créé en 2004, a été l'une des animatrices de l'Atelier 1 du samedi 18 octobre, qui s'est déroulé de 9h30 à 12h30 sur le thème : "Comment parler des génocides sans les opposer les uns aux autres ?"


Parmi les invités : Jacques Toubon, Edouard Philippe, Pascal Bruckner, Rokhaya Diallo... et bien d'autres intervenants prestigieux, à découvrir dans le programme. Pendant trois jours au Havre, les Universités de la Licra ont dit « Stop aux communautarismes » pour esquisser une réflexion sur l'universalité des droits de l'homme. Ivan Levaï a fait l'amitié d'animer une ou plusieurs tables rondes.

Différents ateliers ont permis de construire une réponse universaliste aux communautarismes.

La participation - forfaitaire pour les 3 jours - s’élève à 60 euros par participant.

Voir la liste des hébergements : http://www.licra.org/licra/sites/default
/uploads/UA2014_Hebergements%20Feuil1.pdf


Programme :

Universités de la Licra « Stop aux communautarismes! Pour l’universalité des droits de l’Homme »

Le Havre – 17, 18 et 19 octobre 2014


La tentation communautariste gagne nombre de consciences. Certains de nos concitoyens, lorsque l'attention publique se porte sur les revendications et la mémoire d'une communauté, s'empressent de déplorer qu'il y aurait « deux poids deux mesures » et des groupes privilégiés par l'Etat et les institutions publiques.

Ce sentiment est-il légitime ? Y a-t-il un palmarès des souffrances avec ses dérives communautaristes ? La lutte des groupes ethniques ou religieux pour la reconnaissance doit-elle connaitre des limites ?

Pendant trois jours au Havre, notre Université d'Automne a dit « Stop aux communautarismes » pour esquisser une réflexion sur l'universalité des droits de l'homme. Des intellectuels, des militants, des politiques ont évalué la conjoncture pour esquisser ce que pourrait être une convergence des mémoires et le respect par tous de l'histoire spécifique de chaque groupe.

Différents ateliers ont permis de construire cette réponse universaliste aux communautarismes.

Vendredi 17 octobre

Soir

18h30 – 20h30 : Table ronde n°1 « Convergence des mémoires »

Présentation du film sur le même thème par Alain Chouraqui, Président de la Fondation du Camp des Milles, directeur de recherches au CNRS

Intervenants : Alain Jakubowicz, Président de la Licra, Pierre Tartakowski, Président de la LDH, Pierre Mairat, Président du MRAP, Dominique Sopo, Président de SOS Racisme

Samedi 18 octobre

Matin

9h30 – 12h30 : Ateliers

Atelier 1 : « Comment parler des génocides sans les opposer les uns aux autres ? »


Animateurs : Alain David, vice-Président de la Commission Mémoire, Histoire et Droits de l'Homme de la Licra, Séta Papazian, Présidente du collectif VAN, Rafaëlle Maison, professeur de droit international à l’Université Paris XI

Atelier 2 : « La laïcité est-elle un rempart contre les communautarismes ? »

Animateurs : Annette Bloch, vice-Présidente de la Licra, Jean-Michel Quillardet, ancien Grand Maître du Grand Orient de France, Bernard Kanovitch, spécialiste des relations avec le monde musulman au sein du Crif, Chems-Eddine Hafiz, vice-Président du Conseil français du culte musulman

Atelier 3 : « Universalisme des droits et liberté d’expression »

Animateurs : Martine Benayoun, Présidente du Cercle de la Licra, Philippe Schmidt, Président de la Commission Internationale de la Licra, Fabrice d’Almeida, professeur des universités, Gaspard Koenig, écrivain, Yamina Thabet, présidente de l’Association Tunisienne de Soutien des Minorités

Atelier 4 : « Activité juridique : procédures et qualifications pénales des infractions »

Animateurs : avocats membres de la Commission Juridique de la Licra

Après-midi

14h30–16h30 : Table ronde n°2

« Concurrence des mémoires, sentiment du ‘ deux poids, deux mesures’ »


Intervenants : Rokhaya Diallo, essayiste, Yves Ternon, historien, Sonia Combe, historienne, Pascal Bruckner, romancier et essayiste, Catherine Coquio, Présidente de l’Association internationale de recherche sur les crimes contre l’humanité et les génocide

17h – 18h30 : Table ronde n°3

« Quelles limites aux revendications identitaires dans un cadre républicain et universaliste ? »


Intervenants : Jacqueline Costa-Lascoux, sociologue, Louis-Georges Tin, Président du CRAN, Chems-Eddine Hafiz, vice-Président du Conseil français du culte musulman, Jean-Michel Quillardet, ancien Grand Maître du Grand Orient de France, Sacha Reingewirtz, Président de l’UEJF

Dimanche 19 octobre

Matin

10h30 – 12h : Table ronde n°4

« Droits des minorités et universalisme républicain »


Intervenants : Jacques Toubon, Défenseur des droits, Bernard-Henri Lévy, philosophe

Animateur : Ivan Levaï, journaliste

Universités de la Licra : découvrez tous les intervenants

Martine Benayoun, avocate, est Vice-Présidente de la Licra en charge de la prospective et présidente-fondatrice du Cercle de la Licra - Réfléchir les Droits de l'Homme (Think tank de la Licra).

Annette Bloch est Vice-Présidente de la Licra chargée de l’école des militants.

Pascal Bruckner est romancier, chroniqueur et éditeur. Depuis 1986, il enseigne dans des universités américaines. Il a également été maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Paris.

Jacqueline Costa-Lascoux est directrice de recherche au CNRS. Sociologue de l’immigration et de la laïcité, elle est auteur de très nombreux articles et ouvrages.

Alain Chouraqui, chercheur au CNRS, est aujourd’hui le président de la Fondation du Camp des Milles.

Sonia Combe, historienne, chercheuse au CNRS et rattachée au centre Marc Bloch de Berlin, est spécialiste de l’histoire contemporaine des ex pays de l’Est.

Catherine Coquio est professeure de littérature comparée à l’université Paris 7. Elle travaille sur l’approche textuelle des génocides et les rapports entre histoire et fiction.

Fabrice D’Almeida enseigne à l’Institut français de la presse (IFP), au sein de l’université Paris II Panthéon Assas. Spécialiste de l’histoire des médias, il s’intéresse tout particulièrement à l’internationalisation des médias et aux mécanismes de la propagande.

Alain David, philosophe, est Vice-Président de la Commission Mémoire, Histoire et Droits de l'Homme de la Licra.

Rokhaya Diallo est éditorialiste et essayiste. En 2007, elle co-fonde l'association « Les Indivisibles ». Elle est membre du conseil d’administration d’ENAR, (le Réseau européen contre le racisme), un réseau d'associations œuvrant pour lutter contre le racisme dans tous les États membres de l'Union européenne.

Chems-Eddine Hafiz, avocat, est vice-président du Conseil français du culte musulman.

Bernard Kanovitch est rhumatologue. Engagé dans les instances communautaires juives, il a travaillé sans relâche au dialogue interreligieux en tant que président de la Commission des relations avec les musulmans au sein du Crif.

Gaspard Koenig, écrivain et chroniqueur,milite pour un rétablissement de la liberté d'expression et rapporte les différentes limitations de celle-ci apparues dans le droit français depuis 1972.

Alain Jakubowicz, avocat, est Président de la Licra. Il a participé à un grand nombre de procès contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme. Il a notamment été partie civile dans les trois grands procès de crime contre l’humanité (Barbie-Touvier-Papon), dans l’affaire de la profanation du cimetière de Carpentras et dans les procès menés contre Dieudonné M'bala M'bala.

Ivan Levaï est un journaliste de presse écrite, de radio et de télévision. Ivan Levaï a assuré la revue de presse du matin sur France Inter de 1989 à 1996. Il a également été directeur de l’information de Radio France à la même époque. A partir de 1999, il avait présenté la revue de presse sur France Musique et présidé la chaîne parlementaire LCP-AN jusqu’en 2003 avant de revenir sur France Inter avec Le kiosque en 2006. Il est président de l’Association Presse-Liberté.

Bernard-Henri Lévy est normalien, agrégé de philosophie, écrivain, journaliste, cinéaste, activiste, fondateur de la revue La Règle du Jeu, éditorialiste au Point, au Corriere della Sera, au El Pais de Madrid, ainsi qu’à diverses publications où il commente, chaque semaine, l’actualité politique, artistique et culturelle (New York Times, Huffington Post, Daily Beast, Haaretz, Aftenposten, Espressen de Stockolm, New Republic). Intellectuel engagé, Bernard-Henri Lévy, est l'un des initiateurs du mouvement des nouveaux philosophes dans les années 1970 et est demeuré depuis cette époque une personnalité médiatique de premier plan.

Pierre Mairat est avocat. Il est co-président, avec Bernadette Hétier, du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP)

Rafaelle Maison est professeure de droit international à l’université Paris XI. Elle a fait une présentation générale des « archives de François Mitterrand » sur le Rwanda dans la revue « Esprit » (mai 2010), faisant notamment ressortir le rôle déterminant de François Mitterrand dans le soutien militaire et diplomatique au régime génocidaire.

Séta Papazian est présidente du collectif Vigilance arménienne contre le négationnisme (VAN), créé en 2004.

Edouard Philippe est député UMP de la 7ᵉ circonscription de la Seine-Maritime, maire du Havre et président de la communauté de l'agglomération havraise.

Sacha Reingewirtz est président de l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) depuis janvier 2014. Diplômé de l'école d'avocat du barreau de Paris, spécialisé en droit pénal, il est également diplômé de Sciences-Po en Affaires Publiques.

Jean Michel Quillardet est avocat à la cour d’appel de Paris et ancien Grand Maître du Grand Orient de France. En 2008, il a fondé avec Antoine Sfeir l’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires, dont il assure la présidence.

Philippe Schmidt, avocat, est Vice-Président de la Licra en charge de l'International et président de l'INACH (Réseau international contre la haine sur internet).

Dominique Sopo, professeur d’économie, est Président de SOS Racisme de 2003 à 2012, et depuis le 16 juin 2014.

Antoine Spire est journaliste de presse écrite, de radio et de télévision. Il est directeur de collection aux Editions du Bord de l'eau. Vice-Président de la Licra, il est également le rédacteur en chef du Droit de Vivre, le magazine de l'association.

Pierre Tartakowsky est journaliste et rédacteur en chef d’Options, la revue des cadres de la CGT. Membre de la Ligue des Droits de l'Homme (LDH) depuis 2002, il en est devenu le président en 2011. Passionné d’écriture, il est l’auteur de nombreux ouvrages.

Yves Ternon est membre du conseil scientifique du mémorial de la Shoah et, depuis 2013, président du Comité scientifique international pour l’étude du génocide arménien (CSI) qui procède à l’étude comparée des génocides contemporains.

Yamina Thabet, étudiante en médecine, est présidente de l’Association Tunisienne de Soutien des Minorités (ATSM) qu’elle a fondée en 2011.

Louis-George Tin est maître de conférences à l’université d’Orléans. Il est Président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN).

Jacques Toubon est actuellement Défenseur des droits. Il a précédemment été député de Paris, dirigé la mairie du 13e et a succédé à Jack Lang au ministère de la Culture au sein du gouvernement Balladur en 1993, puis fut ministre de la Justice en 1995. Il a par la suite été élu député européen. Jacques Toubon a présidé depuis 2005 le conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, qu’il avait contribué à créer.




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org