Aujourd'hui : Mardi, 24 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le dossier contre Ratko Mladic est rouvert
Publié le : 23-06-2015

Journal Métro

The Associated Press
Le 22 juin 2015

LA HAYE, Pays-Bas – Les procureurs du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) ont rouvert lundi leur dossier contre l’ancien général serbe Ratko Mladic, afin de présenter de nouveaux éléments de preuve recueillis dans une fosse commune découverte en Bosnie en 2013.

Plus de 400 corps ont été retrouvés à Tomasica.

Les procureurs affirment que les preuves trouvées à cet endroit témoignent de la participation des forces serbes commandées par Mladic. Les victimes, des non-Serbes, auraient été exécutées dans la région de Prijedor au tout début de conflit de 1992-1995.

Mladic est traduit en justice depuis 2012. Il était en cour pour l’audience mais n’a pas pris la parole.

L’homme de 73 ans est accusé de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. Il est passible d’une peine d’emprisonnement à vie mais maintient son innocence, puisqu’il prétend qu’il ne cherchait qu’à protéger les Serbes de Bosnie.

On ne sait pas exactement quelles nouvelles preuves ont été ajoutées au dossier par les procureurs. Le premier témoin a témoigné essentiellement à huis-clos et son identité a été gardée confidentielle.

Il est inhabituel de voir le tribunal accepter la réouverture d’un dossier. Les juges ont permis aux procureurs de le faire puisque les preuves provenant de Tomasica n’avaient pas été entièrement analysées au moment de clore le dossier.

Les centaines de personnes enterrées à Tomasica étaient des musulmans bosniaques et des Croates tués en 1992 dans la région de Prijedor, dans le nord-ouest de la Bosnie, alors que les forces serbes tentaient de créer un État «ethniquement pur» qui engloberait des parties de la Bosnie et de la Croatie.

Quelque 10 000 Bosniens disparus pendant le conflit n’ont jamais été retrouvés.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Journal Métro



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org