Aujourd'hui : Mardi, 16 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le général Emmanuel Karenzi Karake arrêté à Londres, le Rwanda "scandalisé"
Publié le : 23-06-2015

Nota CVAN : Nous ne commentons pas les informations de la presse francophone que nous relayons sur notre site. Lorsqu'ils traitent du génocide des Tutsi, certains journalistes utilisent le terme simplificateur de "génocide rwandais". Or, l'expression "génocide rwandais" réhabilite le négationnisme et son double génocide (celui des Tutsi par les Hutu et des Hutu par les Tutsi). C'est aussi la thèse des autres négationnistes qui justifient le crime des Jeunes-Turcs contre le peuple arménien par des crimes d'Arméniens contre des Turcs. Le négationnisme se combat par la rigueur des mots d'histoire. Au lecteur d'avoir cet avertissement en mémoire, pour mieux analyser les articles de notre Revue de Presse. En revanche, nous remercions les journalistes qui mettent en pratique la rigueur nécessaire à ces thématiques sensibles.


Légende : Emmanuel Karenzi Karake est un proche du président rwandais Paul Kagame (en photo) - ERIC LALMAND - BELGA


RTBF

T.M. avec Françoise Nice
Publié à 08h26

À Londres, la police a arrêté le chef des services de renseignements rwandais à la demande de la justice espagnole. Elle veut juger Emmanuel Karenzi Karake pour des crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide, pour des faits perpétrés au Rwanda et en République démocratique du Congo après le génocide de 1994 au Rwanda.

"La solidarité occidentale pour avilir les Africains est inacceptable. C'est un scandale d'arrêter un responsable rwandais sur la base de la folie de pro-génocidaires", a écrit sur son compte Twitter la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo.

Cette arrestation fâche Kigali. Tout d'abord parce que Karenzi Karake est un proche du président Kagame. Il a 54 ans et est comme lui issu de la diaspora ougandaise. Il a joué un rôle important dans la lutte contre les génocidaires Hutus en 1994, génocide qui a fait entre 800 000 et plus d'un million de victimes, principalement tutsies, entre avril et juillet 1994.

Compétence universelle

La justice espagnole avait émis un mandat d'arrêt international contre lui et 40 officiers rwandais. Elle veut les juger pour les atrocités et les massacres qui ont été commis en RDC contre des présumés génocidaires hutus qui s'étaient réfugiés par dizaines de milliers dans l'est du Congo.

Mais pourquoi est-ce un juge espagnol qui le recherche ? Parce que trois humanitaires espagnols ont été tués pendant cette période. Et c'est aussi en vertu du principe juridique de compétence universelle. Ce principe impose aux États d'arrêter, et dans certains cas de juger, des accusés pour les crimes les plus graves, indépendamment du lieu ou ils ont été commis.

Étayer les soupçons d'un autre génocide

La Belgique avait été un des premiers pays à se doter d'une telle loi, ce qui avait permis de juger des génocidaires rwandais. En 2003, la Belgique a démantelé cette loi.

Mais Kigali est également embarrassé parce que cela pourrait étayer les soupçons d'un autre génocide. Ce n'est pas un fantasme - un rapport de l'ONU a évoqué ces faits - et pour Kigali il est impensable de parler d'un contre génocide, où après le génocide des Tutsis par les Hutus, les Tutsis se seraient eux aussi rendus coupables de massacres de masse contre les Hutus réfugiés en RDC.




Retour à la rubrique


Source/Lien : RTBF



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org