Aujourd'hui : Mardi, 17 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie envoie des renforts le long de la frontière syrienne par mesure de précaution
Publié le : 06-07-2015

CRI

2015-07-04 09:24:42 xinhua

La Turquie a renforcé le déploiement de ses escadrons le long de la frontière syrienne alors que des combats font rage au nord de la Syrie et que de possibles incursions turques sur le territoire du pays arabe font l'objet d'un certain nombre de supputations.

Plusieurs bataillons et unités des forces spéciales stationnés dans les provinces de Tunceli et de Bolu, mais aussi dans d'autres régions, ainsi que certaines unités mécanisées de brigades ont été envoyées dans la zone frontière.

Des commandants en chef sont également dans la région frontière pour superviser les mesures de sécurité, ont rapporté vendredi des médias locaux.

La Turquie redoute que les combats entre les forces kurdes et les militants de l'organisation extrémiste Etat islamique (EI) ne provoquent, en Syrie, un nouvel exode, et n'aggravent encore la situation de la Turquie en matière de réfugiés, le pays ayant déjà accueilli près de deux millions de Syriens.

L'offensive menée par les rebelles syriens pour s'emparer de la ville d'Alep a par ailleurs redoublé d'intensité. Les rebelles se battent également avec l'EI à la périphérie d'Alep.

Le Premier ministre turc par intérim Ahmet Davutoglu a écarté vendredi toute intervention en Syrie pour le moment, décrivant l'envoi des renforts comme une simple mesure de précaution.

Il a cependant ajouté : ''Des ordres ont été donnés (à l'armée) pour agir si une quelconque circonstance menaçait la Turquie de l'autre côté de la frontière.''

L'opposition turque redoute que le gouvernement intérimaire conduit par M. Davutoglu n'organise une incursion en Syrie afin d'en tirer les bénéfices politiques à court terme lors d'une élection surprise qui pourrait avoir lieu en novembre. 




Retour à la rubrique


Source/Lien : CRI



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org