Aujourd'hui : Mardi, 16 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Pékin met en garde ses ressortissants voyageant en Turquie
Publié le : 06-07-2015

Par RFI

La Chine demande à ses ressortissants qui voyagent en Turquie de faire attention aux manifestations anti-chinoises et affirme que des touristes ont été récemment « attaqués et importunés ».

Avec notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion

Selon la mise en garde publiée dimanche sur le site internet du ministère chinois des Affaires étrangères, il y a eu de « multiples » manifestations en Turquie visant le gouvernement chinois. En cause : la politique de Pékin à l’égard de la minorité musulmane ouïghoure.

Sur les réseaux sociaux, après le saccage d'un restaurant de cuisine chinoise mais animé par des Ouïghours, des agressions et des protestations diverses, des anonymes tiennent à rappeler par exemple que Mao Zedong, dont l'effigie a été brûlée ce dimanche à Balikesir, dans l'ouest du pays, est mort depuis longtemps.

Là un autre internaute tente de faciliter la distinction entre les faciès chinois, japonais et coréens. C'est que samedi, des nationalistes turcs manifestant contre la politique de la Chine ont agressé un groupe de touristes sud-coréens au coeur de la vieille ville d'Istanbul, les prenant pour des Chinois.

Protestation officielle

La Turquie avait officiellement protesté vendredi contre des mesures vexatoires en période de Ramadan, voire des exécutions, touchant la communauté ouïghoure du nord-ouest de la Chine, mais Pékin avait répondu qu'Ankara ferait mieux d'étayer ses informations avant de leur donner autant d'écho.

Les relations entre la Turquie et la Chine, au demeurant presque idylliques, ont parfois été émaillées de différends superficiels sur la question de la minorité ouïghoure, dont les principaux dirigeants en exil résident en Turquie ; mais depuis quelques semaines, à la faveur du ramadan et de l'incertitude politique en Turquie, la question du Türkestan oriental, comme l'appellent les nostalgiques du pan-türkisme, a refait surface.





Retour à la rubrique


Source/Lien : RFI



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org