Aujourd'hui : Jeudi, 19 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
En Syrie et en Irak, l'armée turque bombarde EI et rebelles kurdes
Publié le : 27-07-2015

RTBF

Publié à 09h49

La tension est grande entre le gouvernement islamo-conservateur turc et les Kurdes de Turquie. L'armée de l'air a visé des cibles du parti kurde du Kurdistan.

La violence a également frappé Istanbul où un policier a été abattu dans le quartier de Gazi, théâtre de nombreuses scènes d'affrontements depuis trois jours.

Les autorités turques ont accentué la semaine dernière leurs opérations contre les militants kurdes, mais aussi contre les terroristes de l'Etat Islamique, visant pour la première fois, les Kurdes de Kobane, une ville du nord de la Syrie, située à la frontière turque.

Si la chasse turque était restée au sol dans la nuit de samedi à dimanche, dans la matière c’est l’artillerie qui a pilonné des villages du nord de l’Irak sans grands résultats puisque la rébellion kurde n’est pas présente dans cette zone près de la frontière.

Les forces kurdes, qui combattent pourtant l'EI, sont également visées

Mais hier soir, les F16 d’Ankara ont repris leurs rotations sur les bases arrière du PKK au Kurdistan irakien pendant près de quatre heures faisant apparemment plus de victimes civiles que parmi les combattants turcs. Les bombardements aériens ont également, comme les fois précédentes, ciblé quelques positions de l’Etat Islamique près du poste frontière de Djarablous (Syrie), le seul encore contrôlé par les djihadistes et le long du fleuve Euphrate qui constitue un couloir vital ouvrant l’accès à la Turquie pour l’organisation islamiste.

Dans la soirée, le Premier ministre Ahmed Davutoglu a promis qu’il ne resterait, à terme, plus la moindre présence de l’Etat Islamiste le long de la frontière, fin de citation.

Mais de manière plus surprenante, les obus tirés par les tanks turcs ont également atteint des positions kurdes dans le canton de Kobane. Le commandement des forces kurdes syriennes, le YPG, signale quatre combattants blessés en plus des civils et somme Ankara de respecter la légalité internationale faute de quoi il ripostera contre l’armée turque.

Pour rappel, les combattants kurdes avaient remporté de haute lutte une victoire symbolique contre l'Etat islamique à Kobane.

Les Affaires Etrangères conseillent aux voyageurs belges en Turquie de se montrer particulièrement vigilants. Les déplacements non indispensables sont déconseillés dans 15 provinces dans la région frontalière entre la Turquie, la Syrie et l'Irak.




Retour à la rubrique


Source/Lien : RTBF



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org