Aujourd'hui : Mardi, 24 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Les salopards qui sirotent leur whisky face au Bosphore…
Publié le : 07-08-2015

Kedistan

6 mins ago

On n’est pas dans Jimmy’s Hall, le film de Ken Loach mais en Turquie. Il y a du whisky et de la lutte des classes… et si le jazz manque, la dérision est là pour régler des comptes.

S’il est vrai qu’une frange éclairée des milieux d’affaires a largement déchanté de l’AKP qui a finit par mettre en péril une certaine “façon de vivre” et se retrouve en décalage culturel avec les parvenus enrichis et bigots, il n’en reste pas moins que cette frange sociale, ou une partie de sa jeunesse, révoltée par l’obscurantisme, a encore majoritairement voté pour le parti dit démocrate laïc CHP pro européen (et kémaliste) et ainsi maintenu ses scores, même si le “pari” de la nouveauté (HDP) faisant tomber le gouvernement a pu être tenté par quelques un(e)s….

D’où la “fumée” du feu qui s’est allumé, comme une “part des anges”…

Au premier abord cette histoire a l’air d’un ragot de comptoir, d’un crépage de chignon à la turque, d’un incendie dans un verre de whisky. En vérité elle donne un aperçu de la bassesse politique, du langage grossier, méprisant et populiste de certains politiques en Turquie.

On va donc faire un tour, tout en trinquant quelque soit la breuvage qui remplit nos verres, whisky, bière ou un excellent rouge…

Précisons d’abord que “Şerefsiz”, traduit en français mot à mot, “sans honneur”, est une injure importante en turc. Bien que les dictionnaires traduisent ce mot par “malhonnête”, il n’y a pas d’équivalent précis en français. Sachez qu’il est au même niveau que les injures “salopard” ou “connard”, pour mieux comprendre le poids du terme utilisé.

L’histoire a démarré suite au discours de Devlet Bahçeli, le leader du MHP, parti ultra nationaliste, lors de la réunion consultative élargie de son parti, où on parlait votes, élections, coalition :

Les “sans honneur” qui sirotent leur whisky dans leur villa au bord du Bosphore, ceux qui mangent la crème de la Turquie, ceux qui sont avachis dans leur maison d’été à Izmir, à Marmaris qui ne voulaient pas de l’AKP mais qui n’ont pas donné leur vote à MHP, ces minables qui ont emmené le HDP à l’Assemblée Nationale… Allez, construisez maintenant la coalition avec le HDP !

Ces propos insultants et méprisants ont provoqué de nombreuses réactions dans les médias et sur les réseaux sociaux. Chroniqueurs, journalistes et citoyens lambda ont fait couler beaucoup d’encre et cela continue encore aujourd’hui.

Selahattin Demirtaş, le co-président du HDP a répondu à Bahçeli :

“Le HDP est le 3ème parti à Istanbul. Il a reçu plus de voix que le parti des nationalistes qui ne sont même pas capable de parler le turc correctement. Ces personnes qui sont incapables de construire une phrase sans insulte, sans injure, devraient savoir que le HDP a reçu les voix des quartiers les plus pauvre et c’est ainsi le HDP est devenu le 3ème parti d’Istanbul. A Istanbul, ne serait-ce qu’un seul de nos électeurs nous est cher. Nous sommes derrière chaque personne qui a voté pour nous.

Je retourne tout ce qu’il dit à celui qui insulte et injurie nos électeurs, et multiplié par mille. L’honneur appartient-il à ceux qui ont prétendu avant les élections qu’ils allaient demander des comptes au voleur, et qui vivent après les élections, le plaisir et la volupté d’aller se vautrer dans le palais du voleur ? Qu’ils n’essayent pas de nous donner des leçons d’honneur ni utiliser le mot « honneur ». Qu’ils se tiennent tranquilles.”

Le lendemain, le conseiller de communication et des médias du MHP Metin Özkan prend la défense de son leader :

“Tant que le pauvre, le miséreux, l’orphelin, la veuve de ce pays ne trouve pas de pain pour apporter à la maison, ceux qui boivent du whisky au bord du Bosphore, et qui se nourrissent du terrorisme et des terroristes peuvent effectivement être décrits par ce mot.

De qui il s’agit ? J’ai la liste dans mon sac. Il y a 3.000 noms dessus. Je ne vais pas vous énumérer tous, il n’y aura pas assez de temps. Nous, en tant que MHP, nous ne fichons personne. Mais le MHP note toutes les erreurs. Nous tenons la liste.”

Comme d’habitude, la colère devient une source d’inspiration et explose sur les réseaux sociaux. L’humour et la dérision transforme tout en finesse, la lourdeur des propos initiaux en sourire, tout en décrédibilisant leur auteur.

Voir et lire ici






Retour à la rubrique


Source/Lien : Kedistan



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org