Aujourd'hui : Jeudi, 19 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
"Ce n'est pas une petite fille, c'est une esclave. Coucher avec elle plaît à Dieu"
Publié le : 17-08-2015

7sur7

Julien Collignon

14/08/15 - 11h49

Le New York Times a réalisé un reportage bouleversant sur les pratiques du viol au sein de l'Etat Islamique. Les témoignages de 21 victimes de djihadistes font froid dans le dos et révèlent les dessous d'un commerce répandu au sein de l'organisation terroriste.

Le New York Times a parlé avec 21 femmes et jeunes filles qui ont réussi à échapper aux mains des djihadistes de l'Etat Islamique. Le grand quotidien américain a également analysé la communication du groupe terroriste sur la pratique du viol. Le journal a découvert un commerce du sexe très bien organisé, dans une "culture" (pour autant qu'on lui passe appeler cela ainsi...) où l'abus sexuel est toléré.

Une petite fille yézidie de 12 ans décrit notamment comment elle a été agressée sexuellement par un djihadiste. Pour justifier son geste, le combattant s'est d'abord longuement expliqué: ce qu'il allait faire n'était pas considéré comme un péché. Selon lui, le Coran lui donnait non seulement le droit de la violer mais il encouragerait même de telles pratiques.

"S'il vous plaît, arrêtez!"

"Je lui répétais que cela me faisait mal. "S'il vous plaît, arretez!", témoigne la petite fille. L'homme l'a bâillonnée et lui a attaché les mains. Avant de s'occuper d'elle, il s'est mis à prier. "Il disait que selon l'islam, on pouvait violer une mécréante. Il disait qu'en me violant, il se rapprochait de Dieu."

Autre témoignage: celui d'une Yézidie de 15 ans, esclave pendant neuf mois et vendue à un combattant irakien de 20 ans. Elle a raconté la même histoire effroyable. "Il disait que me violer, c'était sa prière à Dieu. Je lui ai répondu: "Ce que tu me fais, c'est mal. Cela ne te rapprochera pas de ton Dieu." Sa réponse: "Non, c'est autorisé, c'est halal."




Retour à la rubrique


Source/Lien : 7sur7



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org