Aujourd'hui : Mardi, 23 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Article du journal franco-turc Zaman - 17/09/2015 - 1
Publié le : 18-09-2015

Le Collectif VAN relaye ici les articles du journal franco-turc Zaman (équivalent du Today'sZaman en langue anglaise, diffusé en Turquie). Attention : ces articles ne sont pas commentés de notre part. Il s'agit pour l'essentiel de traductions des versions turque et anglaise du Zaman, journal anciennement proche du parti au pouvoir (AKP) mais dont le propriétaire, le prédicateur musulman Fetullah Gülen, est désormais en guerre ouverte avec Erdogan.


Zaman France

Drapeaux turcs en hommage aux soldats : un élu franco-turc réprimandé

Suite à une publication sur Facebook où il appelait à mettre un drapeau turc aux fenêtres en solidarité avec les victimes d’un attentat du PKK, le conseiller municipal de Colmar, Yavuz Yildiz, a été rappelé à l’ordre par le maire de sa ville dans un courrier diffusé sur les réseaux sociaux.

Jeudi, Septembre 17, 2015 - 12:56

Redaction
Paris

La semaine dernière, Yavuz Yildiz publiait sur Facebook un appel en français et en turc à accrocher des drapeaux turcs aux fenêtres en solidarité avec les victimes des derniers attentats en Turquie par le PKK. Le texte qui a été posté le 10 septembre faisait suite aux attaques du PKK où de nombreux soldats turcs ont péri.

Parmi eux, le policier Muhammet Onur Demir qui était un membre de la famille de Yavuz Yildiz. Elu en mars 2014 sur la liste de Gilbert Meyer et suppléant d’Yves Hemedinger au Conseil départamental du Haut-Rhin, Yavuz Yildiz a la double nationalité, française et turque.

Sur sa page Facebook, il explique que son appel avait pour but de manifester «le rassemblement des citoyens turcs» face aux attentats perpétrés en Turquie et de prêter «une marque de soutien aux familles des victimes». En Turquie, il est d’usage d’accrocher un drapeau sur son domicile en hommage aux personnes mortes pour la patrie, qu’elles soient membres de la famille ou étrangers.

Une publication loin d’être au goût de tous

L’appel de Yildiz n’est pas passé inaperçu, attirant les réactions de la majorité colmarienne et de ses supporters qui se sont inquiétés des prises de position du jeune élu. Le maire UMP de Colmar, Gilbert Meyer a adressé un courrier de rappel à l’ordre le 14 septembre, l’enjoignant à respecter sa «neutralité républicaine».

Déplorant la «confusion» des prises de position dans laquelle se trouve Yavuz Yildiz en tant que conseiller municipal il écrit : «Votre dernier écho ne respecte [la] neutralité républicaine. Ni mes colistiers ni moi-même ne voulons cautionner de tels débordement personnels», ajoutant qu’il n’y aura «pas de deuxième rappel».

Lire la lettre envoyé par Gilbert Meyer.

Y a-t-il eu amalgame ?

«En cas de récidive, je serais dans l’obligation de vous demander de faire un choix entre vos fonctions d’élu républicain et l’expression libre que vous véhiculez sur des questions à forte connotation religieuse», prévient le maire de Colmar, ce qui implique une confusion de Gilbert Meyer, comme le note le journaliste de L’Alsace qui a médiatisé l’affaire. En effet, nulle connotation religieuse n'est à relever dans la publication de Yildiz, à moins qu'il n'y ait eu un amalgame entre le nationalisme turc et la religion musulmane.

Le maire met également en avant le fait que Yavuz Yildiz, en tant que membre de la «fonction publique», devait respecter l’«obligation de réserve» qui lui incombe. Or, étant conseiller municipal chargé de mission par Pôle Habitat, Yildiz n’est pas vraiment fonctionnaire.

Si les publications de Yavuz Yildiz en tant que conseiller municipal peuvent être critiquables, il n’en reste pas moins que le procédé du maire qui a publié ce courrier sur sa page officielle Facebook l’est aussi.

Joint par la rédaction de Zaman France, Yavuz Yildiz n’a pas souhaité s’exprimer pour le moment.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Zaman France



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org