Aujourd'hui : Mardi, 23 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Un Saoudien de 21 ans condamné à la décapitation et à la crucifixion
Publié le : 23-09-2015

Francetv info

Photo de Ali Mohammed Al-Nimr, un jeune Saoudien condamné à la décapitation et à la crucifixion. Ce cliché provient de la page Facebook de soutien ouverte par son oncle. (FACEBOOK )

Ali Mohammed Al-Nimr, un chiite neveu de l'un des plus fervents opposants au régime saoudien, doit être exécuté jeudi.

Mis à jour le 23/09/2015 | 09:03 , publié le 22/09/2015 | 20:51

Alors que l'Arabie saoudite a pris la direction d'une instance stratégique du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, un Saoudien de 21 ans doit être décapité puis crucifié, rapportent plusieurs médias, mardi 22 septembre. Ali Mohammed Al-Nimr va être "décapité puis son corps attaché à une croix et laissé [jusqu'à] pourrissement", relate l'International Business Times (en anglais).

Ali Mohammed Al-Nimr, un chiite, "neveu de l'un des plus fervents opposants au régime", d'après Le Figaro, a été mis en prison alors qu'il n'avait que 17 ans. Il est principalement accusé d'avoir participé, en 2012, à une manifestation contre le régime. Condamné à mort le 27 mai 2014, le jeune homme a épuisé ses voies de recours, précise Slate.
Procès vivement condamné

Sauf que le procès est critiqué. Le quotidien libanais Al-Akhbar (en arabe), opposé au régime saoudien, évoque "un procès secret qui a empêché l'aide d'un avocat pour le défendre". "La cour semble avoir fondé sa décision sur des « aveux » qui, selon Ali Al-Nimr, lui ont été extorqués sous la torture et au moyen d'autres formes de mauvais traitements ; elle a refusé d'examiner ses allégations", écrit Amnesty International (pdf).

Reste que son exécution publique doit avoir lieu jeudi 24 septembre. Une page de soutien ouverte sur Facebook par l'oncle du condamné enregistre un peu plus de 13 800 likes et sur Twitter des soutiens tweetent avec le hashtag #FreeNimr.


Lire aussi:

ONU : l'Arabie saoudite prend la tête d'une instance stratégique du Conseil des droits de l'homme et provoque la colère des associations



Retour à la rubrique


Source/Lien : Francetv info



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org