Aujourd'hui : Mardi, 24 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Des Azéris ont attaqué le Pavillon arménien à la Biennale de Pékin
Publié le : 28-09-2015

NAM

Les organisateurs de la sixième Biennale internationale de l’art de Pékin ont fermé temporairement le pavillon arménien, après que trois hommes vêtus de costumes aient tenté de détruire une œuvre arménienne affichée. Selon les organisateurs du pavillon arménien, trois azerbaïdjanais se présentant comme des fonctionnaires sont venus dans le pavillon présentant “un comportement agressif.“

Les organisateurs du pavillon arménien ont publié une photo des agresseurs présumés sur la page officielle Facebook de l’exposition. “Des fonctionnaires azerbaïdjanais créant des problèmes dans le pavillon arménien à la Biennale internationale de Beijing“ indique le post sur Facebook. Les organisateurs ont annoncé plus tard que le pavillon arménien resterait fermée le 24 septembre .- “en raison d’un comportement agressif de certains visiteurs.“

En outre, selon le conservateur du pavillon arménien Anna Gargarian, les hommes ont tenté de détruire une oeuvre de l’artiste arménien Karen Mirzoyan.

L’Arménie est l’un des cinq pays participant à la Biennale de cette année avec une exposition intitulée “Dreamscapes“, parrainé par le ministère de la Culture d’Arménie. L’exposition explore le thème “souvenirs et rêves“ à travers le paysage métaphorique et physique. « Grâce à leurs différents styles et aux médias, les artistes exposants explorent leurs paysages physiques et internes pour enquêter sur les questions d’identité, d’appartenance et de nation. Les œuvres interrogent les dichotomies de la réalité par rapport à l’illusion, le passé contre le présent et l’individuel contre la mémoire collective “, dit la description de l’exposition.

Huit artistes d’Arménie et de la diaspora participent à l’exposition, y compris Mirzoyan (Arménie), Allen Sayegh (USA), Hrair Sarkissian (Royaume-Uni), et Mikayel Ohanjanyan (Italie).

Selon des informations publiées par le site CivilNet, avant l’ouverture de l’exposition arménienne, le ministère chinois des Affaires étrangères avait mis la pression sur les organisateurs de la Biennale “pour supprimer les « mots sensibles “comme “ un massacre, génocide arménien, et des atrocités de masse » à la fois du catalogue de la biennale, et de l’exposition elle-même. “On a demandé aux organisateurs de changer les sous-titres sur les murs de deux oeuvres d’art dans le pavillon arménien, et de modifier la préface du commissaire Anna Gargarian sur l’exposition arménienne dans le catalogue Biennale

Il est intéressant de noter que l’attaque a eu lieu alors que le Premier ministre arménien Hovik Abrahamian est en visite officielle en Chine.

La Biennale internationale d’art de Pékin a été lancé en 2003. Depuis lors, un total de 84 pays et plus de 3000 artistes y ont participe, avec plus d’un million de visiteurs au total.

dimanche 27 septembre 2015,
Stéphane ©armenews.com






Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org