Aujourd'hui : Lundi, 23 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Début sous tension de la campagne législative turque
Publié le : 02-10-2015

Les Echos

Yves Bourdillon | Le 01/10 à 19:36

Les députés du HDP boycottent le discours au Parlement du président Recep Erdogan.

Ceux qui espéraient que la campagne des législatives cruciales du 1er novembre en Turquie pourrait se dérouler dans un climat pas trop tendu ont dû déchanter, jeudi. Les députés du parti kurde du HDP ont marqué leur désapprobation de la politique suivie par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, lors de l’entrée de ce dernier au Parlement. A l’occasion du traditionnel discours du chef de l’exécutif à l’ouverture de la session parlementaire, les 80 députés du HDP ont quitté la salle.

Protestation contre la politique anti-kurde d’Ankara

Les députés du HDP protestaient ainsi contre la politique anti-kurde de l’exécutif , marquée par des raids répétés de l’armée turque dans l’est du pays et en Syrie contre les séparatistes du PKK, dont l’HDP fut jadis la vitrine légale avant de prendre ses distances. L'HDP n’est pas le seul à critiquer une apparente dérive autoritaire de Recep Tayyip Erdogan, au vu de son projet de changer la Constitution pour s’arroger des pouvoirs très étendus.

Le chef du parti laïc CHP, le principal parti d’opposition, et celui du parti nationaliste MHP n’étaient pas non plus présents lors de l’intervention du président turc. C’est donc devant un Parlement où le seul chef de parti présent était celui de l’AKP au pouvoir, que Recep Tayyip Erdogan a tenu un discours un peu irréel sur... l’unité nationale face au terrorisme

Des terroristes que le président turc assimile aux combattants du PKK, certes auteurs de nombreux attentats, mais pas à ceux de l’Etat islamique (EI). Les djihadistes de l’EI ont en effet l’avantage, aux yeux d’Ankara, d’être censés combattre le régime syrien, ennemi du président turc.

Syrie : la turquie prête à coopérer avec tout pays

Les derniers développement en Syrie ont poussé le président turc à souligner que les Syriens ne peuvent « être forcés de choisir entre Bachar el Assad et l’EI », entre « un régime qui les massacre et des terroristes ». Il s’est gardé d’évoquer les raids russes des derniers jours contre des rebelles en Syrie, après s’être dit prêt à l’ONU, mardi à New York, à coopérer avec tout pays, y compris la Russie, pour trouver une sortie de crise en Syrie qui exclurait du pouvoir Bachar el Assad.

Le président turc aura l’occasion de réitérer son appel à lutter contre les terroristes en un lieu inattendu, dimanche : il va tenir un meeting de campagne électorale à l’étranger, à Strasbourg précisément. Il voulait tenir initialement cette réunion à Bruxelles mais, devant le refus du maire, a dû se rabattre sur la ville où siège le Parlement européen. De 10 à 30.000 membres de la diaspora sont attendus à la salle du Zénith, aux alentours de laquelle seront déployées des mesures de sécurité importantes, puisque des opposants turcs ont prévu de manifester leur colère.

La diaspora en France attire décidément l’attention des dirigeants turcs, puisque le chef du CHP a boycotté la session inaugurale du Parlement sous prétexte de mener campagne à... Lyon. Le CHP, comme le MHP et le HDP (dont le succès inattendu lors des législatives du 7 juin dernier, avec 13 % des voix, a privé l’AKP de sa majorité absolue au Parlement) avait été sollicité pour former un pour former un gouvernement de coalition avec l’AKP mais ont refusé de travailler sous les ordres de Recep Tayyip Erdogan

Yves Bourdillon
@yvesbourdillon




Retour à la rubrique


Source/Lien : Les Echos



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org