Aujourd'hui : Jeudi, 19 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le parquet fédéral veut poursuivre 36 personnes et plusieurs sociétés en Belgique pour leurs activités au sein du PKK
Publié le : 06-10-2015

La Nouvelle Gazette.be

Publié le Lundi 5 Octobre 2015 à 21h18

Belga

Le parquet fédéral veut poursuivre 36 personnes et sociétés soupçonnées d’avoir participé à des activités du PKK, le parti séparatiste kurde. Elles devraient répondre non seulement d’appartenance à un groupe terroriste mais aussi d’enlèvement de mineurs et de menaces de mort, dans un contexte terroriste.

Cette décision du parquet fédéral intervient alors qu’un regain de tension secoue actuellement la Turquie. Elle fait suite à une enquête judiciaire lancée en 2006, selon laquelle le PKK en Belgique, et dans d’autres pays européens, enrôle de jeunes kurdes pour les envoyer au combat. En 2010, 18 perquisitions avaient été menées dans ce cadre à Bruxelles, Termonde, Anvers, Verviers, Charleroi, Namur, Louvain et Liège. Les bureaux de la télévision ROJ-TV à Denderleeuw et du congrès national kurde avaient également été perquisitionnés.

Selon la justice, le PKK aurait fabriqué, en Belgique, de faux documents et récolté des fonds auprès de particuliers et de commerçants, le plus souvent sous la menace. La radio Mesopotamia, qui appartient à ROJ-TV, aurait par ailleurs servi de canal de communication pour le parti kurde.

Parmi les suspects figurent Remzi Kartal et Zubeydir Aydar, qui étaient, en 2010, président et vice-président du congrès national kurde. Des collaborateurs de ROJ-TV sont également dans le collimateur de la justice.

La chambre du conseil de Bruxelles doit se pencher mardi sur le dossier mais les conseils de plusieurs personnes ont déjà annoncé qu’elles demanderont des devoirs d’enquête complémentaires. Il est dès lors fort probable que l’affaire soit reportée.




Retour à la rubrique


Source/Lien : La Nouvelle Gazette.be



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org