Aujourd'hui : Jeudi, 21 février 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2019
Publié le :

Le Collectif VAN alimente un Observatoire du Négationnisme, accessible en ligne. Il vous propose ici un récapitulatif des principaux faits et articles négationnistes relevés depuis 2006. Ce listing répertorie également quelques faits positifs.
















Légende photo : USA/Los Angeles - Des drapeaux turcs déployés sur plusieurs écoles arméniennes de Los Angeles.



Reproduction autorisée en citant la source : Collectif VAN - Observatoire du Négationnisme



Observatoire 2019


- 29 janvier 2019 : USA/Los Angeles - Des drapeaux turcs déployés sur plusieurs écoles arméniennes de Los Angeles. La police qualifie l'incident de "crime de haine" : des ultras exposent leur fierté d'appartenir à un État négationniste qui s'est construit sur le meurtre d'une nation.
Un inconnu, vêtu de noir de la tête aux pieds, a accroché des dizaines de drapeaux turcs aux portes de deux écoles privées arméniennes dans la région de Los Angeles, en pleine nuit. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre dans la communauté arménienne, car c’est un événement sans précédent. Étant donné l’antagonisme de longue date entre les Arméniens et les Turcs, en raison du génocide arménien de 1915, il est assez naturel que la plupart des Arméniens et des élus attribuent l’incident des drapeaux à un ou plusieurs individus turcs, et le qualifient de crime de haine ! Plusieurs responsables politiques ont fermement condamné l’attaque de ces écoles. Le député Sherman a exhorté le FBI a enquêté sur l’incident en tant que crime de haine. Le conseiller municipal de Los Angeles, Paul Koretz, a décrit l’incident en ces termes : « Cela équivaut à placer une croix gammée nazie à côté d’une école juive. »
USA : Vandalisme haineux turc contre les écoles arméniennes de L.A.


5 février 2019 : France/Fait positif - Le 24 avril va devenir journée nationale de commémoration du génocide arménien, a annoncé mardi 5 février le président de la République. Emmanuel Macron a fait cette déclaration lors du dîner annuel du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France. Le chef de l'État a ainsi honoré sa promesse de campagne d'inscrire au calendrier français une journée commémorant cet événement, un geste que les Arméniens de France attendaient avec impatience.
Génocide arménien : La France va commémorer ce génocide perpétré par la Turquie en 1915


5 février 2019 : Turquie/Le 24 avril journée nationale de commémoration du génocide arménien - La présidence turque a estimé mercredi dans un communiqué qu'Emmanuel Macron instrumentalisait des "faits historiques" pour échapper aux "problèmes politiques dans son pays".
La Turquie a condamné mercredi la décision du président français Emmanuel Macron d'instaurer une journée de commémoration du "génocide arménien" de 1915, une qualification qu'Ankara rejette. La présidence turque dénonce une instrumentalisation. "Nous condamnons et refusons les tentatives de M. Macron, qui connaît des problèmes politiques dans son pays, de transformer en affaire politique des faits historiques pour sauver la mise", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin.
"Les allégations de soi-disant génocide arménien sont un mensonge politique contraire aux réalités historiques et sans fondement juridique", a ajouté Ibrahim Kalin, affirmant que "personne ne peut entacher notre histoire". Le président français a également souligné mardi avoir "un dialogue exigeant avec le président turc", évoquant des "désaccords assumés" notamment sur "les libertés fondamentales en Turquie, le génocide et le passé et les droits de l'homme en Turquie". Il a toutefois rejeté toute éventualité de rupture des liens avec Ankara estimant que "le dialogue avec la Turquie est indispensable".
"Génocide arménien" : la Turquie condamne l'instauration d'une journée de commémoration par Macron


5 février 2019 : Turquie/Le 24 avril journée nationale de commémoration du génocide arménien - Mustafa Destici, président de la formation ultra-nationaliste turque, Parti de la grande unité (BBP), a déclaré à propos de l’annonce d’Emmanuel Macron visant à faire du 24 avril la journée française de commémoration du génocide arménien: « Il y a 100 000 Arméniens en Turquie. Ce que je dis est la chose suivante : « expulsons-les ». Il a conclu en pointant du doigt les relations des Arméniens de Turquie, qu’il désigne comme « les pions des impérialistes sionistes ».
Turquie : menaces de déportation des Arméniens, antisémitisme et négationnisme


6 février 2019 : Turquie/Le 24 avril journée nationale de commémoration du génocide arménien - Le porte-parole de l’AKP, Omer Celik a diffusé des messages sur son compte Twitter, mercredi, à propos du sujet. « Nous condamnons fermement et rejetons la décision de Macron basée sur les allégations infondées portant sur les événements de 1915 », a déclaré Omer Celik.
Pour le porte-parole, « cette démarche visant à satisfaire les lobbies d’intérêt politique, est une entrave au dialogue que devraient établir les scientifiques et les historiens ». « Si Macron souhaite instrumentaliser la confrontation aux faits historiques à des fins politiques, il devrait commencer par son propre pays » a souligné Omer Celik.
Omer Celik a aussi dénoncé une « économie de génocide » formée par les groupes d’intérêt fanatiques au sein de la diaspora arménienne.
Génocide des Arméniens - Le Parti AKP a condamné la décision du président français


6 février 2019 : Turquie/Le 24 avril journée nationale de commémoration du génocide arménien - La décision d'Emmanuel Macron de créer une journée nationale de commémoration du génocide arménien en France, fait des remous en Turquie.
Ministre turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy : "Il a été exprimé à plusieurs reprises et à tous les niveaux, notamment au niveau présidentiel, aux autorités françaises que les événements de 1915 font l’objet d’un débat légitime juridique, historique et académique.
En dépit de cela, il semble que Monsieur Macron, Président de la République française, sans tenir compte des décisions du Conseil Constitutionnel français, de celles de la Cour européenne des droits de l’homme et ni des faits historiques, cherche à honorer sa promesse électorale dans l’espoir d’obtenir les voies des électeurs français d’origine arménienne.
Il est regrettable qu’un homme politique méconnaissant l’histoire ottomane, méprisant le droit français et européen, adopte, pour ses intérêts politiques personnels, une position partiale sur une question historique extrêmement sensible pour les Turcs..."

France/24 avril : Journée nationale de commémoration du génocide arménien - Le Communiqué du ministre des Affaires étrangères de Turquie
6 février 2019, Déclaration du Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Hami Aksoy, en réponse à une question sur les propos tenus par M. Emmanuel Macron


10 février 2019 : Turquie/Le 24 avril journée nationale de commémoration du génocide arménien - Dogu Perincek, président du parti « VATAN » (Patrie) qui avait gagné son procès contre la Suisse à la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) a régit à la décision d’Emmanuel Macron. Voici son courrier avec ses argumentaires négationnistes.
Génocide arménien - Le négationniste Dogu Perincek réagit à la décision d’Emmanuel Macron



*********************************************

Sommaire de l'Observatoire du Négationnisme

*********************************************


Reproduction autorisée en citant la source : Collectif VAN - Observatoire du Négationnisme




Retour � la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org