Aujourd'hui : Dimanche, 16 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Ouverture du procès des assassins présumés de Hrant Dink
Publié le :

NOUVELOBS.COM | 02.07.2007 | 12:48

Le journaliste turc d'origine arménienne avait été abattu en pleine rue à Istanbul en janvier dernier. Le principal suspect, âgé de 17 ans, qui a reconnu avoir tiré, comparaît à huis-clos.

Le procès des meurtriers présumés du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink s'est ouvert lundi 2 juillet à huis-clos devant un tribunal d'Istanbul. Sa mort avait bouleversé la Turquie tout entière.

Le procès, autour duquel les mesures de sécurité ont été renforcées, a débuté avec presque deux heures de retard. Les forces de l'ordre avaient bouclé la rue menant au tribunal de Besiktas, dans le centre d'Istanbul.

2.500 manifestants réclament justice

Quelque 2.500 manifestants, la plupart vêtus en noir, se sont rassemblés sur une place avoisinante sous une banderole sur laquelle on pouvait lire: "Nous sommes tous témoins. Nous voulons la justice".

Les avocats de la partie civile avaient fait savoir lors d'une conférence de presse vendredi que la procédure risquait de laisser dans l'ombre des éléments cruciaux de l'affaire. Les autres protagonistes, notamment des forces de l'ordre, ne sont pas poursuivis.

Le principal prévenu a reconnu les faits

Ogün Samast, chômeur de 17 ans originaire de Trabzon (nord-est) et proche des milieux ultra-nationalistes de cette ville, figure au premier rang des accusés. La plupart des 17 autres prévenus sont eux aussi originaires de cette ville. Ogün Samast a reconnu avoir abattu de trois balles Hrant Dink le 19 janvier à Istanbul, devant les locaux de l'hebdomadaire bilingue turc-arménien Agos, que dirigeait le journaliste. Le huis-clos a été ordonné en raison de l'âge du prévenu.
Le ministère public a requis de 18 à 24 ans de prison à son encontre pour le meurtre, ainsi que de 8,5 ans à 18 ans de prison pour port d'arme illégal et appartenance à une organisation terroriste.

Aux côtés de Samast, les deux dirigeants de l'organisation et commanditaires de l'assassinat -selon l'acte d'accusation-, Yasin Hayal et Erhan Tuncel, encourent des peines de prison à vie incompressibles.






Retour à la rubrique


Source/Lien : Nouvel Obs



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org