Aujourd'hui : Lundi, 3 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Assassinat de Hrant Dink : Suite de l’enquête
Publié le :

jeudi20 septembre 2007, par Stéphane/armenews

Deux officiers de gendarmerie qui ont été impliqués dans la prise de photographies avec le suspect n°1 du meurtre Ogun Samast après son arrestation à la gare d’autobus de Samsun seront jugés par la Cour Pénale de Samsun le 28 septembre.

Les médias turcs avaient montré des photographies prises avec des drapeaux et plus de deux officiers étaient impliqués. Cependant, seuls les deux qui « ont fait l’objet d’images dans la presse » et qui ont accompagné Ogun Samast dans le salon de thé de la cellule Anti-terrorisme de la Police au lieu d’une cellule sont accusés de « négligence vis-à-vis du devoir » et « d’exposition d’informations secrètes ».

Dans une lettre que la veuve de Hrant Dink, Rakel Dink, a envoyé au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan le 15 mars, cette dernière a exigé que le meurtre du 19 janvier soit examiné par le Comité d’Examen du Premier Ministre. Répondant favorablement deux investigateurs du comité étaient à Trabzon et ont parlé avec la police, la gendarmerie, le bureau du gouverneur et la cour et a par la suite écrit un rapport.

Les avocats de la famille Dink ont déjà protesté contre le rappport des investigateurs du Ministère de l’Intérieur, qui avait conclu qu’il n’y avait aucune raison de soupçonner la négligence. Suite à cette annonce, le bureau du gouverneur de Trabzon n’avait pas donné de permission pour une enquête à l’encontre du chef de l’unité de police des services de reneignements Ramazan Akyürek, de l’ancien chef de police Trabzon Resat Altay et des officiers Engin Dinc, Faruk Sari, Ercan Demir, ûzkan Mumcu, Muhittin Zenit et Mehmet Ayhan.

Les avocats ont contesté cette décision.

Basé sur la déclaration du suspect Erhan Tuncel, le procureur public d’Istanbul avait exigé une enquête dans la police de Trabzon pour « n’avoir pas pris de précautions dans le cas d’un meurtre ». La commission d’administrative de la province de Trabzon avait dit qu’il n’y avait aucune négligence et a aussi rejetté l’affirmation selon laquelle il y avait eu 17 avertissements du projet de meurtre de Hrant Dink.

L’informateur de Police, Coskun Igci, un parent du suspect Yasin Hayal, avait déclaré qu’il a notifié à la police le projet de meurtre. Suite à cette déclaration, on a permis l’enquête sur deux officiers de gendarmerie de trabzon.

Récemment les déclarations d’Erhan Tuncel et Yasin Hayal ont été enregistrées par la cour de Tekirdag. Les enregistrements ont été faits dans la prison de type F de Tekirdag.

Les déclarations de la famille Dink devaient être enregistrées mardi 18 septembre.

Il y a 18 accusés au procès et 12 d’entre eux sont en prison. Lors de la première audience devant la 14ème Cour Pénale quatre accusés ont été libérés, Salih Hacisalihoglu, Osman l’Altaï, Irfan Uzkan et Veysel Toprak. La prochaine audition est prévue pour le 1er octobre.

Par ailleurs selon le quotidien turc Zaman en date du 14 septembre 2007 Bahri Belen, l’avocat de la famille Dink a annoncé que sa demande au gouverneur de Trabzon en vue de copier et de consulter un dossier en rapport avec la décision du gouverneur concernant le procès avait été rejetée. Bahri Belen a déclaré qu’il voulait examiner le rapport d’enquête du gouverneur mais que le gouverneur lui avait dit que les informations dans le rapport étaient confidentielles. Pour l’avocat « en vue d’un juste jugement, il n’est pas acceptable d’être privé de certains documents même sous couvert de confidentialité. Ainsi, nous exigeons les copies de tous les documents du dossier ».






Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org