Aujourd'hui : Jeudi, 12 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
L’ANCA met en alerte le congrès américain sur un accroissement du sentiment anti-arménien en Turquie
Publié le :

vendredi 21 septembre 2007, par Stéphane/armenews

Le Comité arménien National d’Amérique (ANCA), cette semaine, a alerté les membres du Congrès sur la vague grandissante du sentiment anti-arménien orchestré par le gouvernement turc comme stratégie pour bloquer les résolutions devant la Chambre des Représentants et le Sénat visant la reconnaissance du génocide des Arméniens.

L’augmentation dramatique de la pression contre la communauté arménienne coïncide avec la frustration croissante de la Turquie sur son incapacité - ou bien directement ou bien par ses membres d’un groupe de lobbys fortement payés - d’arrêter l’élan grandissant vers l’adoption des résolutions sur le Génocide des Arméniens (H.Res.106 / S.Res.106).

Le Patriarche de Constantinople visite Washington :

Avec plus de 50% des membres de la Chambre des Représentants ayant cosponsorisés la résolution et le revirement récent de la Ligue Anti-Diffamation face à son refus de longue date de reconnaître le Génocide arménien, le gouvernement turc a recourt à une série de plus en plus épique et même désespéré de mesures. Parmi ces efforts par Ankara voilà une visite à Washington, cette semaine, du Patriarche Mesrob II qui a été contraint de parler ouvertement du Génocide Arménien. Le patriarche a récemment été soumis à des menaces de mort y compris en juillet, un complot visant à l’assassiner ainsi que le Patriarche grec Orthodoxe Barthélémi 1er par une organisation criminelle d’officiers à la retraite connu comme l’Union des Forces Nationales.

Le Patriarche, qui - dans un départ teinté de pratique religieuse - ne visitera pas apparemment aucune églises arméniennes locales ou villes, a prévu de parler lors d’une série d’engagements de discours politiques publics au Capitole, Université de Georgetown et ailleurs dans la capitale nationale. Parmi tout ceci un dîner Iftarest prévu au Capitole lors du Forum Rumi, une organisation turque d’amérique avec une intervention intitulé « favoriser le dialogue interculturel et entre les religions » . Un second discours intitulé « l’impasse entre arméniens et turcs doit être cassé » aura lieu à l’université de Georgetown, de nouveau patronné par le Forum Rumi, avec le centre thélogique Woodstock de Georgetown.

Le député Adam Schiff, auteur principal de la résolution sur le Génocide arménien a fait des remarques sur la pression grandissante sur la Turquie sur les Arméniens, notant que « pour perpétuer sa campagne de négation la Turquie cherche à intimider tous les Arméniens dans le monde entier, mais particulièrement les arméniens en Turquie qui doivent vivre quotidiennement sous menaces. C’est une violation criminelle de simplement parler du Génocide arménien. Le rédacteur Hrant Dink a été assassiné cette année pour avoir écrit sur le génocide et une vidéo populaire maintenant circule en Turquie célèbrant ses tueurs et menace les arméniens ».

« Ce n’est donc pas une surprise alors que le patriarche arménien de la communauté en Turquie, qui déclare qu’il est sous la menace quotidienne, ne puisse pas parler du génocide ou soutenir n’importe quels efforts visant à reconnaître le génocide incluant ces efforts dans notre pays. Faire ainsi c’est placer une cible sur sa tête et menacer sa communauté même de loin. Ce qui est une surprise inquiétante, cependant, est l’exploitation de la vulnérable communauté arménienne en Turquie par les adversaires de la résolution ».

L’ANCA, dans une lettre qui a circulée au Congrès a expliqué que « le Patriarche Mutafyan - comme tous les chefs de toutes les minorités religieuses en Turquie - vit dans la crainte constante d’actes de discrimination et de châtiment par le gouvernement turc qui persécute activement ceux qui parlent librement des droits de l’homme et d’autres questions sensibles. Comme un otage virtuel, le Patriarche-dont on a menacé la vie à beaucoup d’occasions - suivra, comme dans le passé, la ligne du gouvernement turc. Il est vraiment honteux que la Turquie ait recours à l’utilisation de la contrainte - cyniquement de profiter du souci du Patriarche Mesrob pour la sécurité de sa communauté - comme derniers retranchements afin de bloquer l’adoption la résolution sur le Génocide arménien ».

Une vidéo sur YouTube glorifie l’assassinat de Dink :

Un vidéo très populaire en Turquie, posté sur YouTube la semaine dernière, louant l’assassinat du journaliste arménien Hrant Dink, illustre le type de danger et l’environnement rempli de haine vers lesquels le Patriarche Mutafyan retournera après sa visite orchestrée aux Etats-Unis.

Le vidéo, qui a été à l’origine retiré de YouTube, mais qui a reémergé sous des formes différentes et a été vu par des centaines de milliers de personnes en Turquie, dépeignant les images du meutre de Dink avec les paroles suivantes « si une personne trahit le pays, il est terminé ». S’ensuit des photos de l’assassin Ogan Samast glorifié devant le drapeau turc. Les paroles vidéo inclut aussi un avertissement terrifiant : « le seul bon arménien ou Kurde est un arménien ou un kurde mort ».






Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org