Aujourd'hui : Jeudi, 12 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Reprise du procès des assassins présumés du journaliste arménien Hrant Dink en Turquie
Publié le :

AP - il y a 2 heures 2 minutes
ISTANBUL, Turquie - Le procès des assassins présumés du journaliste arménien Hrant Dink, tué le 19 janvier dernier, a repris lundi devant un tribunal d'Istanbul.

Samedi, les médias turcs ont diffusé l'enregistrement d'une conversation téléphonique entre l'un des suspects et un policier. Bien que vague, le dialogue sous-entend que le policier était au courant des complots pour tuer le journaliste.

La mort de ce journaliste a provoqué des critiques internationales et relancé le débat sur la liberté d'expression en Turquie. Hrant Dink était en effet honni des nationalistes radicaux pour ses travaux sur les assassinats de masse, qualifiés de génocide, perpétrés à l'encontre des Arméniens au début du siècle passé.

Le procès se tient à huis clos car le tireur présumé, Ogun Samast, est mineur. Au total, 19 personnes sont jugées.

A l'issue des premières audiences en juillet, les juges avaient décidé d'élargir l'enquête pour vérifier si la police s'était réellement rendue coupable de négligence, a-t-on appris auprès d'un avocat de la famille Dink.

Des voix critiques se sont élevées pour accuser les autorités de n'avoir pas réagi aux signes avant-coureurs d'un complot visant Hrant Dink. Le journaliste a été abattu devant les locaux de son journal, "Agos", à Istanbul, le 19 janvier dernier. Il avait plusieurs fois été poursuivi en justice pour avoir dénigré l'identité turque.

L'enregistrement a été diffusé sur la chaîne privée NTV et d'autres chaînes samedi. Selon NTV, la conversation s'est déroulée peu après l'assassinat du reporter et sous-entend que la police était au courant de complots le visant. Un avocat en charge de l'affaire a précisé que le script avait été intégré au dossier.

Le ministère turc de l'Intérieur a ouvert une enquête pour découvrir l'auteur de la fuite, selon les médias officiels. AP

ir/v205






Retour à la rubrique


Source/Lien : Yahoo!



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org