Aujourd'hui : Jeudi, 12 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le procès des meurtriers de Hrant Dink n’apporte aucune lumière
Publié le :

vendredi5 octobre 2007, par Stéphane/armenews

La seconde journée du procès des assassins de Hrant Dink s’est terminée sans apporter plus de lumière sur cette affaire. Ogun Samast a dit « ne pas se souvenir beaucoup », Uzundal a accusé Tuncel et Tuncel a refusé de donner les noms de policiers impliqués.

La 14 ème haute cour pénal d’Istanbul a décidé de ne pas ouvrir une enquête séparée sur l’officier de renseignements de la police Muhittin Zenit qui a parlé au suspect Erhan Tuncel plusieurs heures après le meurtre de Hrant Dink.

Comme les avocats de la famille ont fait opposition à une décision du Bureau du Gouverneur de Trabzon de ne pas faire d’investigations sur les policiers, dont Zenit et que l’appel est en cours devant la cour régionale administrative, la cour d’Istanbul n’a pas vu le besoin d’ouvrir une autre enquête.

Néanmoins, il a été décidé d’écrire au Bureau du Procureur en chef de la République d’Istanbul pour lancer des enquêtes à l’encontre de ceux qui ont publié les enregistrements secrets.

Ogun Samast a été emmené à la Cour de Besiktas dans un fourgon qui avait un autocollant avec le logo ultra-nationaliste « Aime la ou quitte la » en référence à la Turquie. Plus tard, la police a recouvert l’autocollant. Le Ministère de la Justice a commencé une enquête à ce sujet.

L’audition du jour a été suivie par les huit accusés retenus, Ogun Samast, Erhan Tuncel, Yasin Hayal, Zeynel Abidin Yavuz, Ersin Yolcu, Ahmet Iskender, Tuncay Uzundal et Mustafa ûztürk, aussi bien que cinq des 11 accusés libres de leurs mouvements : Erbil Susuman, Salih Hacisalihoglu, Osman Alpay, Senol Akduman et Veysel Toprak.

Les membres de la famille de Hrant Dink (Rakel Dink, Delal Dink, Haykanus Dink, Zabel Dink, Hosrof Dink et Karabet Paylan), aussi bien que les journalistes Eser Karakas, Ali Bayramoglu et Etyen Mahcupyan étaient présents en tant que plaignants.

De nouveaux détails de la déclaration d’Ogun Samast sont apparus. Il prétendait souvent ne pas savoir ou ne pas se rappeler des événements, comme qui lui a fournit son arme à feu, quand et avec quel autobus est-il venu de Trabzon à Istanbul, s’il portait des gants quand il a tiré etc...

L’accusé Tuncay Uzundal a dit dans sa déclaration « si je suis puni, alors Erhan [Tuncel] a aussi besoin d’être puni. J’ai essayé d’empêcher le meurtre ... Quand j’ai été sûr que Dink allait être tué, je me suis brouillé avec Erhan et Yasin [Hayal] [...] je me battais avec les deux et je n’avais plus confiance non plus ».

L’informateur de Police Erhan Tuncel avait dit qu’il donnerait le nom des policiers lors de l’audition, mais il a refusé de le faire. Le juge a décidé que les noms seraient demandés au Comité du Quartier général de la Police.

Le procès a été reporté au 11 février 2008 avec un contrôle mensuel de la situation des détenus. Une demande va être faite pour tenir les audiences suivantes dans une plus grande salle de tribunal.






Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org