Aujourd'hui : Dimanche, 22 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le négationnisme récompensé en Turquie
Publié le :

mardi13 novembre 2007, par Stéphane/armenews

Le devoir d’un étudiant d’une université qui rejette les revendications arméniennes concernant le génocide de 1915 a gagné une compétition intitulée « la Psychologie, la Sociologie et les aspects légaux de la question arménienne : Réflexions sur les sociétés et les mesures à prendre » organisé par Université Gazi.

La cérémonie de récompense a eu lieu mercredi 31 octobre à l’Université. La cérémonie était organisée par le Centre de recherches sur l’histoire des Réformes et des Principes d’Atatürk de l’Université.

Parmi les invités à la cérémonie étaient présents Meral Aksener, la député MHP ancienne ministre de l’intérieur qui avait insultait les Arméniens en qualifiant le leader du PKK Öcalan de « sperme arménien », Onur Oymen député du CHP, le recteur de l’Université de Gazi, le Professeur Kadri Yamaç et le Professeur Have Sivgin du centre.

Le jury de huit universitaires a choisi Mustafa Arikan comme vainqueur. Etudiant de troisième cycle en histoire son devoir est intitulé « une petite note en marge de la question arménienne » et dans lequel il déclare que la relocalisation obligatoire des arméniens en 1915 était une nécessité pour l’Empire d’Ottoman : « parce que, dans la coopération avec l’ennemi, les Arméniens ont tué des musulmans derrière le front. Le repeuplement obligatoire, dans ce sens, était une sorte « d’autodéfense » » a-t-il dit. « La quantité des Arméniens qui ont été soumis au repeuplement ou la question du nombre de morts ne sont pas un sujet de questionnement. Parce que, les gouverneurs de la période qui ont été jugés à Malte juste après la Première guerre mondiale sur cette question du repeuplement obligatoire des Arméniens ont été acquittés ».

Pour Mustafa ArKan les archives ne donnent aucune preuve sur le génocide arménien. « Les charniers massives que l’on s’attend à constater à cause du supposé génocide n’ont pas été trouvées malgré tout le travail intensif. De là, il n’y a aucun témoignage « réel » qui soutient les allégations arméniennes à part les livres publiés pour des buts de propagande pendant la guerre » a-t-il dit dans son papier. Il ajoute que la question arménienne, qui est apparu à l’ordre du jour en raison de la faiblesse politique des Turcs, peut seulement être résolue en étant puissant en politique et bien sûr économiquement et militairement » a-t-il conclu.

La député Meral Aksener a déclaré pour sa part lors de la cérémonie que la diaspora arménienne reçoit des bénéfices sociaux et matériels à tenir la question arménienne à l’ordre du jour. « Je peux comprendre leurs motivations. Les Arméniens vivant en France et aux Etats-Unis peuvent seulement tenir leur identité et cultures dans l’unité aussi bien qu’influencer le lobby politique du pays qu’en maintenant la question arménienne et leur haine vivante. Cela a du sens. Mais je ne peux pas comprendre l’attitude des Etats-Unis. Je ne peux pas comprendre pourquoi les Etats-Unis nous lèsent-ils ? » a déclaré l’ancienne ministre qui a ajouté « les Etats-Unis pourraient-ils employer la question arménienne comme une menace contre la Turquie pour créer une raison pour que notre pays reconnaîsse la structure qui est apparu en Irak du nord ? Cela a du sens. Tout cela pourrait se vérifier ».

La psychiatrie a de beaux jours devant elle en Turquie.






Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org