Aujourd'hui : Samedi, 19 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Des nationalistes turcs voulaient tuer Pamuk, Nobel de littérature en 2006
Publié le :

Le mercredi 23 janvier 2008

Agence France-Presse

Istanbul

La police turque a découvert un réseau ultra-nationaliste qui voulait assassiner Orhan Pamuk, lauréat du prix Nobel 2006 de littérature, et des personnalités politiques kurdes, arrêtant 33 personnes, rapporte mercredi la presse.

Parmi les suspects arrêtés à Istanbul figurent des officiers à la retraite, des avocats connus pour leur positions nationaliste et des mafiosi, a indiqué un procureur de la métropole turque dans une déclaration écrite adressée à la presse.

Leur interpellation s'inscrit dans le cadre d'une investigation concernant la découverte l'an dernier de grenades et d'engins explosifs dans une maison de cette ville, ajoute le document, sans autres précisions.

La police croit savoir que les suspects complotaient dans le but de tuer Pamuk, le journaliste pro-islamiste Fehmi Koru et des politiques kurdes comme Leyla Zana, Osman Baydemir et Ahmet Trk, selon le journal Milliyet.

La police enquête en outre pour savoir si les personnes appréhendées mardi lors d'une opération d'envergure sont impliquées dans plusieurs attaques à caractère politique, comme celle du meurtre en 2007 du journaliste d'origine arménienne Hrant Dink, écrit le quotidien Sabah.

Kemal Kerinüsiz, avocat d'extrême-droite qui est à l'origine des poursuites pénales à l'encontre de Pamuk et de plusieurs intellectuels pour avoir nié la version officielle des massacres d'Arméniens pendant l'empire ottoman -qui ne constituent pas un génocide pour Ankara-, est également interrogé par la police.

Autre suspect de marque: le général à la retraite Veli Kük, figure très connue des milieux ultra-nationalistes.

Sabah notamment s'est félicité d'une rafle au sein de l'«État profond», terme employé pour désigner certaines mouvances des forces de sécurité qui agiraient en dehors des lois pour préserver, selon eux, les intérêts de l'État turc.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Cyber Presse



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org