Aujourd'hui : Lundi, 15 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide des Arméniens : La turquie et la firme de lobbying Livingston rompent leurs ponts
Publié le : 07-04-2008

lundi7 avril 2008, par Stéphane/armenews

La Turquie vient de se séparer de la société de lobbying dont le président est Bob Livingston ancien représentant républicain après 8 années de collaboration.

Au lieu de renouveller son contrat le gouvernement turc a préféré mettre tous ses fonds auprès de sa seconde firme de lobbying DLA Piper un cabinet juridique à carazctère multinational qui avait déjà défendu les intérêts du gouvernement turc avec la firme Livingston l’année dernière.

L’ancien leader des républicains à la chambre des représentants, le Texan Dick Armey, sera le nouveau conseiller de la Turquie à DLA Piper et remplacera ainsi Livingston auprès du parti républicain.

Dick Armey sera donc associé avec l’ancien leader des démocrates à la chambre des représentants Richard Gephardt afin qu’il fasse de son côté pression auprès des Démocrates.

Il n’est pas possible à l’heure actuelle de déterminer si c’est la Turquie ou Livingston qui sont à l’origine de la rupture même si les deux parties ont insisté sur un accord amical.

« Nous avons eu de merveilleux rapports pendant huit ans, nous avons eu ensemble un lot de victoires législatives et nous souhaitons au peuple turc de nombreux autres succès et bonheurs dans l’avenir » a affirmé Livingston dans une déclaration.

Le groupe Livingston n’a pas répondu à la question de savoir si ce contrat avait gêné ses affaires avec d’autres clients.

L’ambassadeur de Turquie Nabi Sensoy, qui a déclaré que la firme Livingston avait facilité le transfert des dossiers en cours à DLA Piper, a fait une déclaration pleine de louanges affirmant que Livingston est « un monsieur aux capacités remarquables et possèdant une grande stature ».

Nabi Sensoy a aussi noté que la Turquie avait commencé à restructurer ses équipes de lobbying en faisant appel l’année dernière à DLA Piper et a décrit cette phase comme une transition.

« L’année dernière, nous avons amorcé une restructuration de notre service de conseils et nous nous sommes engagés auprès de DLA Piper. Le Groupe Livingston est resté comme part de notre service de conseils pendant une période de transition. À partir de maintenant nous continuons à travailler avec DLA Piper, M. Gephardt et M. Armey » a dit Nabi Sensoy.

La Turquie et le Groupe Livingston avaient signé l’un des plus lucratifs contrats de lobbying de Washington. En avril 2006, le contrat annuel était de 1,8 millions de $.

En mai 2007, la Turquie a embauché DLA Piper pour 100000$ par mois tout en conservant la firme Livingston.

Le Groupe Livingston a subi une perte substantielle de son contrat après le recrutement par la Turquie de DLA Piper. En 2007, Livingston n’a touché qu’un million de $ selon un rapport du Ministère américain de la Justice.

Pour sa part, DLA Piper a touché 1,3 millions de $ de la Turquie sur les neufs premiers mois de 2007. Il doit encore annoncer ses bénéfices grâce aux clients étrangers pour le reste de l’année.

Selon Dick Armey la Turquie a loué les services de sa société parce qu’elle avait des liens plus forts avec les Démocrates que le Groupe Livingston.

« Il était temps pour eux d’être avec quelqu’un dont la représentation est plus importante des deux côtés » a déclaré Dick Armey.

Rappellant qu’en 2000 il s’était déjà opposé à lé résolution visant à la reconnaissance du génocide des Arméniens Dick Armey a précisé : « Comme quand j’y ai travaillé alors en tant que chef de la majorité, ma position est toujours que notre souci actuel doit être de trouver la politique qui protège au mieux les intérêts actuels de ce pays ». « Il était facile de gérer la situation avec ces arguments quand j’ai été chef de la majorité sous le Président Clinton ».

Parmi ses nouveaux arguments Dick Armey projette de souligner le caractère essentiel d’une démocratie musulmane pour les Etats-Unis. « Basiquement le peuple américain et le Congrès ont besoin d’avoir une meilleure compréhension de l’importance stratégique que la turquie a » a dit Armey.




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org