Aujourd'hui : Jeudi, 27 avril 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2008 - Part I
Publié le : 28-11-2011

Le Collectif VAN alimente un Observatoire du Négationnisme, accessible en ligne. Il vous propose ici un récapitulatif des principaux faits et articles négationnistes relevés depuis 2006. Ce listing répertorie également quelques faits positifs.

Reproduction autorisée en citant la source : Collectif VAN - Observatoire du Négationnisme







Observatoire 2008 - Part I



- 2008:
Site en langue turc mettant en ligne une liste d’ennemis de la Turquie à l’étranger. Parmi eux, des Français d’origine arménienne, un historien français spécialiste du génocide, et une liste de nombreuses associations arméniennes dans le monde : Ara TORANIAN, Yves TERNON, Varoujan SARKISSIAN, Arpik MISSAKIAN, Roger TCHERPACHIAN, Claude MUTAFIAN, Jean ECKIAN, Youri DJORKAEFF, Alexis GOVCIYAN, Nil AGPOFF, Jean Garbis ARTIN, Denis DONIKIAN, Alain GERARD, Jean-Claude KEBADJIAN, Agop KERKIACHARIAN, Jean Varoujan SIRAPIAN, Jeannine VARTANIAN, Edouard VARTANIAN http://www.kokturkler.net/Arastirma/37/T%C3%9CRK-D%C3%9CSMANLARID%C3%9CNYADA1.html http://www.turkishnews.com/tr/content/2008/06/23/turk-dusmani-ermeniler-ve-dostlari/
http://www.forumasilturk.com/turkiye-gundemi/130040-turk-dusmanlari-1-a.html



- Le 06 janvier 2008: Dimanche 6 janvier 2008, en ce jour de Noël arménien, l'Eglise Apostolique Arménienne de la rue Jean-Goujon à Paris 8ème, a été la cible d'une alerte à la bombe. La police a procédé à l'évacuation des fidèles réunis dans l'église avant de fouiller les lieux. Une foule nombreuse a été maintenue à l'écart dans les rues avoisinantes. L'église a été de nouveau ouverte au culte à 12h00.
Paris : Alerte à la bombe à l'église arménienne



- Le 07 janvier 2008: Les revendications légitimes des Arméniens concernant la reconnaissance du génocide arménien perpétré par la Turquie en 1915, donnent l’occasion aux extrémistes ultra-nationalistes turcs de révéler leur véritable visage : haine, violence et racisme contre toutes les minorités non-turques (dans ce texte, les cibles sont arméniennes en priorité mais également juives et assyriennes).
Voici les faits : samedi 10 novembre 2007, jour commémoratif en Turquie de la mort de Mustapha Kemal (Atatürk), un policier a apporté aux responsables d’une église arménienne d’Istanbul, la version imprimée d’une page en ligne sur internet, soi-disant pour les informer du contenu (abject) de ce site et pour les assurer que la police turque s’occupait d’en trouver les responsables.
Le propos de ce site pourrait se résumer à : “Il n’y a jamais eu de génocide. Mais si vous insistez, on va recommencer”.
A part l’Appel au meurtre que vous allez découvrir ci-dessous, on y trouve en page d’accueil le manuel du parfait terroriste : comment fabriquer une bombe, comment fabriquer de l’héroïne (les groupes terroristes étant tous en liaison avec la mafia et la drogue), etc...
Arméniens et Juifs, cibles d'un site terroriste turc



- Le 08 janvier 2008: La Société de Radio et Télévision turques (TRT), diffuseur officiel de l'Etat turc, se prépare à émettre dans huit langues différentes via le satellite. La nouvelle infrastructure sera mise en place pour émettre dans huit langues incluant le Kurde, l'arabe et et le Farsi (Nota CVAN : persan). Les émissions en arménien auront pour but de contrer les revendications au sujet du génocide arménien, avec une attention spéciale attribuée aux informations historiques.
Turquie : bientôt des émissions négationnistes en arménien à la TRT ?



- Le 16 janvier 2008: Constat alarmant en Turquie : la résurgence d’un nationalisme fou semble faire écho, comme nous l’avons souligné à maintes reprises, à l’état d’esprit qui régnait dans l’Empire ottoman, à la veille du génocide arménien de 1915. Le fait que des étudiants turcs aient mis un point d’honneur à peindre un drapeau turc avec leur propre sang, est symptomatique de ce mal qui frappe toutes les couches de la société civile turque. Et il y a de quoi s’inquiéter lorsque l’on sait que le nationalisme turc a toujours trouvé, au cours des siècles passés, un exutoire à sa violence en se défoulant sur les minorités non-turques.
Turquie : nationalisme inquiétant des étudiants



- Le 30 janvier 2008: Levent Bilman, le porte-parole du Ministère turc des Affaires étrangères, a dit que la Turquie “regrettait les déclarations récentes des candidats américains à l’élection présidentielle, en faveur des positions arméniennes sur les événements de 1915.”
La Turquie fait chanter les candidats à la présidentielle



- Le 01 février 2008: La TBMM, la Grande Assemblée nationale de Turquie a déclaré que la Délégation pour l'Union européenne, dans le cadre de sa visite en France, pourrait porter le sujet du génocide arménien, reconnu par des Parlements des pays étrangers, devant la Cour Internationale de Justice à La Haye (CIJ).
Lors des derniers mois de l’année 2006, le Conseil de Coordination pour la Lutte Contre les Accusations du Prétendu Génocide (ASİMKK : Asılsız Soykırım İddiaları İle Mücadele Koordinasyon Kurulu) sous la présidence d’Abdullah Gül, Ministre des Affaires étrangères de l’époque, avait conclu que les luttes sous forme de brochures, symposiums, publicités dans les journaux, n’étaient pas efficaces pour obtenir un résultat. Pour montrer que la Turquie avait raison, il a été convenu qu’il fallait faire confirmer ses droits devant une instance juridique internationale. A l’ordre du jour il y avait le choix entre le Tribunal de La Haye ou la Cour Internationale de Justice, à La Haye (CIJ).
Génocide arménien : la Turquie à La Haye



- Le 02 février 2008: Le nouveau Mémorial Arménien qui a été érigé en novembre dernier par la communauté arménienne, sous la direction de John Torosyan, a été profané avant la tenue d'importantes cérémonies devant commémorer les horreurs de la Shoah, la libération des Camps de concentration et un hommage rendu à Hrant Dink.
Profanation du Mémorial arménien de Cardiff



- Le 04 février 2008: Dans le cadre d’une « formation » dispensée à de futurs juristes, politologues, hauts fonctionnaires par un établissement supérieur de l’Education nationale vient de se tenir à la Faculté de Droit de l’Université René Descartes (Paris V), une table ronde en présence de l’ambassadeur de Turquie en France : "La Turquie et l’Europe : un destin commun ?", était de l’aveu même de ses organisateurs, destinée à promouvoir l’entrée de la Turquie dans l’UE. Mission accomplie : les interventions étaient d’un faible niveau académique, et erreurs, omissions et approximations - et surtout manquements éthiques sidérants n’ont pas manqué. Est-il acceptable qu’un établissement de l’enseignement supérieur français abrite entre ses murs la justification de la négation du génocide arménien ?
Génocide arménien : l’Université Paris V abat des cartes turques



- Le 05 février 2008: Baskin Oran comprend les souffrances des Arméniens qui subissent la pression d'un « Etat négationniste », mais les Arméniens doivent comprendre également la souffrance turque. La diaspora, qu'il qualifie d'ultra-nationaliste, doit cesser d'utiliser le mot génocide « de manière irraisonnée », car pour les Turcs, cela signifie qu'on les traite de nazis. Ainsi, aucun dialogue n'est possible entre les Turcs qui se bloquent dès qu'on parle de génocide et les Arméniens qui se bloquent dès que le mot n'est pas prononcé. Il faut donc sortir de ce schéma et cesser de s'enfermer dans les « traumatismes choisis » que sont la paranoïa de Sèvres pour les Turcs et la volonté de faire reconnaître le génocide pour les Arméniens.
Les démocrates turcs, entre paranoïa et schizophrénie ?



- Le 08 février 2008: Le journal arménien de Turquie, Agos, a publié le 8 février 2008 une interview de Jean-Paul Bret, Maire PS de Villeurbanne, suite à « l’affaire » Sirma Oran Martz. Rappelons que cette dernière se présentait à Villeurbanne sur la liste des Verts alliés au PS, sans visiblement adhérer aux mêmes valeurs morales, puisqu’elle avait participé, en tant que Vice-Présidente d’une Association franco-turque, à la manifestation négationniste du 18 mars 2006 à Lyon. Cette manifestation de sinistre mémoire vit des centaines de Loups Gris, manifester violemment contre l’érection du mémorial du génocide arménien. Comme il est souligné en fin d’interview, les vrais obstacles se trouvent entre les démocrates et les négationnistes et non pas entre les Arméniens et les Turcs. Mais Sirma Oran fait semblant de ne pas le comprendre : en deuxième partie, vous trouverez la traduction de son interview publiée le même jour dans Agos, proposée par TE. La jeune femme a saisi la HALDE (haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité) contre Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, soutenant qu’elle a été victime de discrimination à cause de ses origines turques… Du grand art en matière de désinformation.
Jean-Paul Bret (P.S) et l’affaire Sirma Oran
Villeurbanne : les habits neufs du nationalisme turc
Villeurbanne : Lettre ouverte du CCAF
Villeurbanne: les ambiguïtés d'une candidate franco-turque
Elections municipales et appel au meurtre (suite)
Une élue quitte les listes de Bret



- Le 12 février 2008: Le célèbre historien mondial Justin McCarty a déclaré lundi qu’il n’y avait pas eu de génocide des Arméniens. Les Arméniens sont morts en 1915 à cause de la famine, et de maladies, a indiqué McCarty.
Le professeur McCarty a fait un discours sur les incidents de 1915 lors d’une conférence sponsorisée par l’Association des Étudiants Turcs (TSA), à l’Université de Floride.
USA : négationnisme à l’université
Le génocide arménien et les "historiens" négationnistes



- Le 15 février 2008: Un site anglophone dénonce la machine de propagande turque qui pousse le négationnisme du génocide arménien à son paroxysme, en inversant les victimes et les bourreaux : selon le Today’s Zaman, les 20 000 squelettes découverts récemment à Bitlis, dans l’Est de la Turquie seraient bien sûr des victimes turques… Sans doute Törehan Serdar, le Directeur de « l’Association des Victimes de Massacres commis par les Arméniens lors de la Première Guerre mondiale », va-t-il bientôt affirmer qu’il ne reste presque plus de Turcs en Turquie, les rescapés ayant fui en 1915…
Turquie : inversion de l’Histoire



- Le 22 février 2008: Le PS et les Verts n’estiment pas nécessaire de savoir si les candidats présents sur leurs listes électorales sont d’accord sur les valeurs éthiques et morales défendues par leur parti. Rappelons que le parti socialiste a toujours été en pointe sur la question de la reconnaissance du génocide arménien. Selon cet article en turc paru sur le site de NTV-MSNBC, cela ne serait plus le cas, du moins à Strasbourg. A Strasbourg, la tête de liste du Parti socialiste Roland Ries, dans une interview à NTV a dit qu’ « il ne trouve pas correct le traitement qu’il y a eu à Villeurbanne contre Sirma Oran ». Roland Ries qui est aussi sénateur, a souligné que les pressions qui ont eu lieu sont inacceptables, pour les élections municipales. Il souligne qu’il est opposé à la loi pénalisant la négation du génocide arménien et espère que cette loi ne sera pas présentée au sénat. Dans sa liste, il a deux Turcs qui affirment qu’ont ne leur pas demandé s’ils reconnaissaient le génocide arménien.
Roland Ries (PS) contre la pénalisation du négationnisme



- Le 25 février 2008: Mail reçu par le Collectif VAN de Nom: Fils de pute - Prénom: Je suis arménien tueur - Email: Turco@hotmail.com - Sender's IP and Host: 78-20-108-63.access.telenet.be - Message : Ayez un peu de dignité, vous et votre site de merde. Vous envahissez le Karabagh avec le soutien des russes massacrés son peuple, l'Anatolie entière pour essayer de former la soi disante grande arménie mais sachez que sans la russie vous n' etes qu' bande de grande mauviéte vous et votre race, trahissez l'empire ottoman pour vous joindre aux russes pour récuperer certains territoires mais sachez que le lobbying francais et américain aura ses limites un jour; pour le moment présent préparez vous deja a rendre des comptes pour l'autre monde , l'enfer sans oublier approvisionner et cachez ces terroristes kurdes,,, un peu de dignité et d'honneur mais je pense que c'est trop vous demander car vous n'en avez pas assez et pas du tout meme;;;;;; sic arménia.



- Le 1er mars 2008: Mail reçu par le Collectif VAN de Nom: "M" Objet: Critiques – Message : Dieu tout puissant vous donnera que ceux que vous méritez.. Paix en vos âmes, misérables!



- Le 10 mars 2008: La presse turque – les quotidiens Sabah et Hurriyet – relaient les propos qu’aurait tenu Gabby Levy, Ambassadeur d’Israël à Ankara. Les journalistes turcs ayant l’habitude de déformer les interviews et déclarations surtout lorqu’il s’agit du génocide arménien, il faudrait bien entendu, être certain que Monsieur Levy a bien tenu ces propos. Mais si c’était réellement le cas, il s’avérerait que le négationnisme aussi est un phénomène universel. Et c’est d’autant plus désespérant lorsqu’il émane de représentants d’un peuple lui-même victime de génocide. Rappelons qu’Israël est, avec la Turquie – l’un des rares alliés musulmans d’Israël - et l’Azerbaïdjan, l’un des trois Etats niant le génocide arménien de 1915. Une attitude que l’on « espère » tactique uniquement.
Israël/ Turquie : Gaza, le PKK et le génocide



- Le 11 mars 2008: La suggestion de Timothy Ryback et Elazar Barkan dans “Une leçon d’histoire à 12 milliards de dollars” (libres opinions, 26 février), à savoir que la demande de la Turquie d’une commission internationale d’historiens indépendante sur le génocide arménien est nécessaire, est dépourvue de contexte et déloyale. Le génocide arménien a été documenté de manière si complète et avec des preuves si accablantes et une expertise si grande que prétendre qu’il est besoin d’un procès comme celui de Nuremberg est absurde. La réalité du génocide arménien a été prouvée par les archives des services diplomatiques des Etats-Unis, de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie, ainsi que par les rapports des Cours martiales ottomanes de 1919-1920, et par des décennies de recherches.
Commissions d’historiens et négationnisme



- Le 1er avril 2008 à Saint-Chamond : le mémorial dédié aux victimes du génocide arménien est vandalisé. Situé square du 24 avril 1915 (date symbolisant le début du génocide arménien), il se compose d'un khatchkar (sculpture en pierre en forme de croix) dont le socle accueille une plaque. C'est cette plaque, où figure une carte de l'Arménie actuelle, qui est vandalisée : l'inscription "Türkiye", "Turquie" en turc, y est écrite au marqueur. De plus, une nouvelle fois, les deux plaques de signalisation du square sont dérobées, alors qu'elles avaient été remplacées un mois avant.
Génocide arménien/France : nouvelle profanation d'un mémorial



- Le 24 avril 2008: Les sites français http://www.imprescriptible.org, http://www.imprescriptible.com,
http://www.imprescriptible.info/,
http://www.imprescriptible.net/
ont fait l'objet de sabotages par des hackers turcs ce 24 avril 2008 à 17 h 48. Seuls les sites http://www.imprescriptible.fr/ et http://www.imprescriptible.eu restent accessibles. Ce n'est pas la première fois que des négationnistes turcs piratent des sites dédiés à la mémoire des Arméniens. Mais ce vandalisme sur internet prend, en ce 24 avril, un sens particulier : c'est en effet le 24 avril 1915 qu'a débuté le génocide des Arméniens vivant dans l'Empire ottoman et qui fit 1 500 000 victimes sur une population de 2 millions d'habitants.
Des hackers turcs piratent la mémoire du génocide arménien



- 11 au 12 mai 2008 à Lyon : Sixième dégradation du Mémorial dédié au génocide des Arméniens et à tous les génocides, situé sur la place Antonin Poncet à Lyon. Des inscriptions racistes et particulièrement ordurières en langue turque sont tracées sur plusieurs stèles du monument.
Lyon : sixième profanation du Mémorial du génocide arménien
Mémorial des génocides à Lyon : des profanations régulières



- Le 21 mai 2008: La communauté arménienne, le MLGA et le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF) déplorent une nouvelle fois la dégradation du Mémorial dédié au génocide des Arméniens et à tous les génocides, survenue dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 mai 2008 à Lyon. Des inscriptions racistes et particulièrement ordurières en langue turque ont été tracées sur plusieurs stèles du monument.
Lyon : sixième profanation du Mémorial du génocide arménien



- Le 03 juin 2008: Pour avoir, en tant qu'historien et enseignant-chercheur, exprimé des positions claires sur le génocide des Arméniens dans le cadre d'un compte rendu de lecture très rigoureux, dans le plus pur style académique, le Professeur Donald Quataert a été forcé de démissionner de son poste de président de l'Institut d'Etudes turques de l'Université de Georgetown à Washington, institut subventionné par la Turquie. Le Collectif VAN vous propose la traduction de ce compte rendu de lecture en anglais.
Génocide arménien : la Turquie lâchée par ses historiens
USA/Turquie : Liberté pour l’Histoire
La Turquie bâillonne les historiens



- Le 16 juin 2008: Le Southern Poverty Law Center fondé en 1971 aux USA, est une petite association de protection des droits civiques. Le SPLC est connu internationalement pour ses programmes éducatifs sur la tolérance, et ses victoires juridiques contre les groupes haineux et les activités extrémistes partout aux Etats-Unis. Le Centre, qui agit en fait comme un Observatoire dédié au racisme, à l’incitation à la haine et au négationnisme, suit à la trace plus de 800 groupes racistes à travers les USA et publie un rapport trimestriel « Intelligence Report » destiné aux pouvoirs publics, aux médias et au grand public. Son numéro de l’été 2008 présente une longue étude de David Holthouse sur le négationnisme d’Etat de la Turquie qui « dépense des millions pour dissimuler le génocide arménien » .
USA/Turquie : l’état du négationnisme (I)
USA/Turquie : l’état du négationnisme (II)
USA/Turquie : l’état du négationnisme (III)



- Le 20 juin 2008: L'éditeur turc Ragip Zarakolu vient d'être reconnu coupable "d'insulte aux institutions de la république turque" au titre de l'Article 301 du code pénal turc et condamné à cinq mois de prison pour avoir publié en Turquie un livre sur le génocide arménien. L'Article 301 du code pénal turc avait soi-disant été reformé récemment "sous la pression de l'UE". Conformément à ces réformes, la décison d'intenter un procès à l'encontre de Ragip Zarakolu aurait dû être soumise à la décison du ministère de la Justice turque. Il n'en a rien été. Ces arrangements cosmétiques révèlent donc comme prévu leur vrai visage.
UE/Turquie : la liberté d'expression en question



- Le 22 septembre 2008: La maison d'édition « UTET » et la société « De Agostini » ont décrit le génocide arménien dans une encyclopédie d'histoire distribuée conjointement au quotidien « La Repubblica ». Le livre impute substantiellement la dissolution de la Sublime Porte à la première guerre mondiale qui a fini d'exaspérer les tendances à la désintégration intérieure : « dans l'extension des révoltes des Arméniens (qui) ont coupé les lignes de réapprovisionnement ottomanes à un moment crucial » en soutien aux puissances occidentales qui avaient le projet général de démanteler l'empire ottoman et qui avaient promis des terres aux Arméniens en Anatolie centrale. L'Union des Arméniens d'Italie et la Fondation Stefano Serapian ont déposé plainte contre le quotidien italien « La Repubblica ».
Négationnisme : Action légale contre le quotidien « La Repubblica »



- Le 26 septembre 2008: En Turquie, une réunion d’information d’un genre très particulier a été organisée pour les étudiants devant partir à l’étranger (et en France en particulier) dans le cadre des échanges Erasmus (ouverts aux étudiants turcs depuis 2005). L’ancien directeur de l’Institut Turc d’Histoire, le très controversé Prof. Yusuf Halaçoglu, a
[Texte]
Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] - BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 (0)1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org http://www.collectifvan.org__ Page 7_ donné aux étudiants Erasmus, une conférence obligatoire, étalée sur quatre jours : elle avait pour but de les former au négationnisme de l’Etat turc afin, qu’une fois à l’étranger, « ils puissent donner la version de l’Etat sur les sujets tels que la question arménienne, la question kurde et les Grecs Pontiques ».
Erasmus : instrument de négationnisme de la Turquie



- Le 10 octobre 2008: Pierre Nora signe dans Le Monde un article "Liberté pour l'Histoire !" à propos de ce que l'on a coutume d'appeler à tort "les lois mémorielles ", dans lequel il mentionne la loi "de 2001 reconnaissant le "génocide" arménien de 1915 et, la même année, la loi Taubira qualifiant de crime contre l'humanité la traite et l'esclavage perpétrés à partir du XVe siècle par les nations occidentales". Sans entrer dans l'analyse de ce texte, un triste constat s'impose : pourquoi des guillemets à génocide arménien, si ce n'est pour nier la dimension génocidaire de l'extermination du peuple arménien ? Que penserait-on de la fin de cette phrase revisitée comme suit :
"... et, la même année, la loi Taubira qualifiant de "crime contre l'humanité" la "traite" et "l'esclavage" perpétrés à partir du XVe siècle par les nations occidentales"... ?
Pierre Nora et le négationnisme des guillemets
Liberté pour l'histoire !



- Le 14 octobre 2008: Namik Tan, l'ambassadeur turc en Israël, estime que la reconnaissance du génocide arménien par la Knesset, endommagerait les ralations turco-israéliennes. Il a rappelé qu'Ankara avait rappelé ses ambassadeurs aux USA et en France lorsque les parlements de ces Etats avaient reconnu le génocide arménien. Namik Tan a critiqué l'initiative de députés israéliens de porter la question à l'ordre du jour. Il a déclaré : «Je soutiens la position du président israélien Shimon Pérès qui avait déclaré que «la tragédie arménienne est une question qui concerne les historiens et non les responsables politiques. C'est aussi absurde que si une personnalité politique turque accusait Israël de perpétrer un génocide à l'encontre des Palestiniens», ajoutant qu'il espérait qu'Israël ne mettrait jamais en danger ses relations avec la Turquie.
Namik Tan : la reconnaissance du génocide arménien par la Knesset, endommagerait les relations turco-israéliennes



- Le 15 octobre 2008: Le magazine suisse Weltwoche ne sera pas poursuivi suite à sa série d’articles publiés en 2006 sur le génocide des Arméniens a déclaré Hans Maurer procureur de Zurich. Dans sa série d’articles le magazine Weltwoche avait publié un article de l’historien anglais négationniste Norman Stone intitulé « Ce n’était pas un génocide ». Selon le Procureur les propos de Norman Stone n’étaient pas complètement négationnistes et on ne peut parler que de modération des faits.
Négationnisme en Suisse : Le magazine Weltwoche non poursuivi



- Le 16 octobre 2008: En Turquie, une réunion d'information d'un genre très particulier a été organisée pour les étudiants devant partir à l'étranger dans le cadre des échanges Erasmus (ouverts aux étudiants turcs depuis 2005). L'ancien directeur de l'Institut Turc d'Histoire, le très controversé Prof. Yusuf Halaçoglu, a donné aux étudiants Erasmus, une conférence obligatoire, étalée sur quatre jours : elle avait pour but de les former au négationnisme de l'Etat turc afin, qu'une fois à l'étranger, « ils puissent donner la version de l'Etat sur les sujets tels que la question arménienne, la question kurde et les Grecs Pontiques ».
Erasmus : instrument de négationnisme de la Turquie



- Le 17 octobre 2008: Un service militaire très particulier destiné aux Turcs vivant à l’étranger (qui dans presque tous les cas tiennent à conserver la double nationalité). Ce service militaire est payant et intitulé ‘Bedelli askerlik’ ou ‘Parali askerlik’. Ceux qui ne souhaitent pas l’effectuer doivent payer environ 5600 € et participer à une session de formation de 3 semaines : comme pour les programmes Erasmus, chaque stage se compose d’une série de conférences visant à délivrer le message négationniste de l’Etat turc au sujet des « allégations de génocide arménien ».
Service militaire payant pour les Turcs de l’étranger



- Le 21 octobre 2008: Sous le titre "Débat : Politiques et historiens : qui écrit l'histoire ?", l'émission "Ce soir ou jamais" de Frédéric Taddéi sur France 3, a mis en scène un "débat" de bien curieuse nature,puisque tous les invités sauf Mme Taubira étaient choisis de façon à défendre le même point de vue.
France3 plaît aux négationnistes



- Le 21 octobre 2008: Selon Pascal Couchepin, président de la Confédération hélvétique, la question de la pénalisation des négationnistes turcs du génocide arménien ne devrait plus figurer à l'ordre du jour des discussions (en Suisse).
La Suisse en recul devant le négationnisme d'Ankara



- Le 24 octobre 2008: Monsieur Bruno Gollnisch a souhaité un Droit de réponse au titre de l'Article 6- IV de la Loi du 21 juin 2004. Nous faisons suivre son courrier d'un lien menant vers les observations du Collectif VAN.
Bruno Gollnisch demande un droit de réponse au Collectif VAN
Bruno Gollnisch : les observations du Collectif VAN



- Le 30 octobre 2008: Fait positif - Faruk Özsu, juge d'Odemiz près de Izmir, a signé un article publié dans le quotidien libéral turc Taraf du 30 octobre 2008 et y tient des propos qui peuvent lui valoir d'être poursuivi au titre de l'Article 301 du Code pénal turc. Il fustige la version dénaturée du gouvernement turc sur le génocide arménien et estime qu'en pénalisant le négationnisme du génocide arménien, la Suisse n'a pas restreint la liberté d'expression, mais qu'elle a, au contraire, fait respecter la dignité humaine.
Turquie : le juge Faruk Özsu ridiculise le négationnisme



- Le 11 novembre 2008: Fait positif - Perry Anderson a signé dans le "London Review of Books", un article iconoclaste intitulé "Après Kemal", dans lequel il analyse l'exemplarité du négationnisme qui frappe le génocide arménien. Il dissèque sans langue de bois, la Realpolitik qui a fait des alliés de la Turquie, les fers de lance obligés de la politique négationniste de l'Etat turc.
U.E/Turquie : Un négationnisme exemplaire



- Le 28 novembre 2008: Une pleine page de publicité en page 9 du quotidien Le Monde daté du 28 novembre 2008, voilà ce qu'a pu se payer Liberté pour l'Histoire, Collectif d'historiens présidé par Pierre Nora, pour remercier les signataires de l'appel de Blois dont les noms sont affichés, barrés d'un énorme "Merci". On remarquera dans cette liste, le nom de l'Américain Guenter Lewy, auteur du livre "The Armenian massacres in Ottoman Turkey : a disputed genocide", où l'auteur tente de démontrer que les Arméniens n'ont pas été victimes d'un génocide.
Liberté pour l'Histoire ou Liberté pour nier l'Histoire ?


© Récapitulatif Collectif VAN (Mise à jour : 19 février 2009)


Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2006

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2007

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2008 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2008 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2009 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2009 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2010 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2010 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2011

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2012

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2013

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2014 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2014 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2015 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2015 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2016 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2016 - Part II

*********************************************

Sommaire de l'Observatoire du Négationnisme

*********************************************

Reproduction autorisée en citant la source :
Collectif VAN - Observatoire du Négationnisme



TÉLÉCHARGER :
 Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2008 (Part I)




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org