Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le PS belge cultive le choc des idéologies et présente un candidat proche des Loups gris
Publié le :

Mardi 06 Juin 2006 proposé par Mehmet Koksal

Murat Denizli, 34e candidat socialiste sur la liste PS à Schaerbeek, patron de snack, ex-Président et administrateur délégué de l’Association culturelle turque à Schaerbeek qui regroupe les sympathisants du Parti d’action nationaliste (MHP, parti d’extrême droite turque) est un camarade quelque peu atypique.

Séduit un moment par le discours en faveur de l’adhésion de la Turquie au sein de l’Union européenne de l’ex-président des libéraux Louis Michel, Murat Denizli décide de prendre provisoirement sa carte de membre au PRL en même temps que Sevket Temiz, l’ex-conseiller communal MR à Schaerbeek récemment transféré, lui-aussi, sur la liste PS à Bruxelles-Ville. Patron de snack et ex-dirigeant d’une association réputée proche des loups gris turcs, les militants néo-fascistes turcs, Murat Denizli cultive le choc des idéologies, avec une certaine dose de naïveté, en voulant marier son combat culturel et social à sa passion nationaliste turque. L’homme n’a pourtant rien du prototype d’un néofasciste à la moustache crochue et la langue fourchue. Son domaine, c’est plutôt le niveau local associatif à Schaerbeek avec deux projets qui lui tiennent à cœur : la création d’une association des parents d’élèves et la mise sur pied d’une association des jeunes turcophones pour y inclure les Bulgares turcophones de plus en plus présent sur le territoire de la Cité des ânes.

Avant de pouvoir s’y consacrer, Murat Denizli doit d’abord affronter les pressions de plusieurs courants. Denizli prétend par exemple recevoir des menaces téléphoniques du DHKP-C, un groupe terroriste d’extrême gauche, pour se retirer de la liste PS, alors que certaines sources estiment au contraire que ce sont bien les loups gris qui lui adressent ces menaces pour le dissuader de rejoindre une liste socialiste, mais n'osent pas le faire ouvertement. C’est que le « Président socialiste », comme l’appelaient ironiquement ses amis nationalistes, n’a pas vraiment quitté l’association nationaliste en y laissant que des amis. Après une tête de mouton égorgé sous la voiture en guise d’avertissement, l’affaire des menaces téléphoniques du DHKP-C a été prise au sérieux par Abbès Guenned, l’ex-mari et actuel conseiller de la ministre de la Justice, qui aurait même demandé une écoute téléphonique pour identifier les appels.



Les Loups gris sont très actifs dans la Communauté turque de
Belgique. Ici, sur cette photo, un sympathisant de cette organisation
d'extrême droite dans les rues du centre-ville de Bruxelles après une
victoire de l'équipe nationale turque.
Crédit-Photo : Manuel Abramowicz - RésistanceS ©



Retour aux News



Source/Lien : Minorités.org



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org