Aujourd'hui : Dimanche, 21 décembre 2014
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
« La liberté d’expression est un droit : défendons-le »
Publié le : 19-06-2006

COMMUNIQUE DE PRESSE du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
19 juin 2006 – 14:14


La liberté d’expression est en danger : une exposition photographique a été censurée puis interdite dans le Doubs, à Valentigney, au motif qu’elle comportait deux photos dont les légendes faisaient référence au génocide arménien de 1915 par le gouvernement turc…

L’exposition d’Antoine Agoudjian, qui tourne en Europe sans le moindre problème, devait se dérouler les 17 et 18 juin, d’abord dans le cadre de la 17e édition du festival intitulé "Rythmes et Couleurs" puis être transférée du 20 au 30 juin à la MJC de Valentigney. En butte aux pressions des représentants de la communauté turque de la ville, le responsable de la MJC de Valentigney, Monsieur Olivier Libenzi, l'adjoint à la culture, Monsieur Daniel Petijean et le Maire (UMP) Monsieur André Gerwig ont demandé à l’artiste de supprimer les deux photos incriminées ou du moins leurs légendes.
Devant le refus du photographe de céder à une censure d’autant plus inadmissible que la France a reconnu par une Loi de la République le génocide arménien de 1915, et par peur de représailles d'éléments incontrôlables de la communauté turque, les autorités municipales ont pris la décision arbitraire de fermer l’exposition sous chapiteau.
Antoine Agoudjian a subi des pressions inacceptables, a été menacé et injurié par des membres de la communauté turque sans qu’à aucun moment les forces de police ne soient appelées pour le protéger. Les oeuvres du photographe seront vraisemblablement exposées à partir du 20 juin dans le cadre de la MJC. Le Collectif VAN se montrera particulièrement vigilant pour que les photos et légendes incriminées ne soient pas de nouveau censurées et que le travail d’Antoine Agoudjian ne soit pas vandalisé.

Face à cette montée de l’intolérance en France, le Collectif VAN appelle la société civile et les représentations démocratiques à se mobiliser rapidement pour garantir à chacun de ses citoyens un droit inscrit dans la constitution : la liberté d’expression. Les démocrates que nous sommes ne peuvent se résoudre à ce que la politique négationniste d’Ankara – qui trouve des relais puissants en France - pervertisse l’idéal citoyen dans l’Hexagone.

La négation d’un génocide est un crime intolérable au pays des droits de l’homme, qui plus est lorsqu’il est relayé par des élus de la nation. Plus que jamais, le vote d’une loi pénalisant la négation du génocide arménien, s’avère être la seule protection des citoyens français que nous sommes.
Le négationnisme est un crime. Pour le punir il faut une loi.

Pour exprimer votre désaccord avec la Mairie de Valentigney, le Collectif VAN vous demande d’envoyer en votre nom, ce Communiqué à : contact@ville-valentigney.fr

Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]

Boîte vocale : 08 70 72 33 46 - contact@collectifvan.org - www.collectifvan.org
Collectif VAN - BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux Cedex



Une exposition sur l'Arménie fermée en raison de tensions avec des Turcs

Le message du Collectif VAN s'affiche en pleine page dans Libé




Retour aux News




TÉLÉCHARGER :
 COMMUNIQUE DE PRESSE du Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org