Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Dieudonné s'attire les foudres des associations pour avoir invité Faurisson
Publié le :

LEMONDE.FR avec Reuters et AFP | 29.12.08 | 08h33 • Mis à jour le 29.12.08 | 10h03

La présence de l'universitaire Robert Faurisson, condamné à plusieurs reprises pour négationnisme, dans un spectacle de l'humoriste Dieudonné, et un sketch douteux à la fin de celui-ci, ont provoqué de vives réactions, autant chez les politiques que dans les associations juives et antiracistes. Sur la scène du Zénith, Dieudonné avait remis, vendredi 26 décembre, un prix "de l'infréquentabilité et de l'insolence" à Robert Faurisson. Le trophée lui avait été apporté par un technicien habillé en déporté juif, avec une étoile jaune sur la poitrine.

"Mascarade odieuse", s'insurge le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), exigeant que les pouvoirs publics "cessent de subventionner les salles où se produit le multirécidiviste Dieudonné". SOS-Racisme, de son côté, juge que "ce qui s'est déroulé au Zénith de Paris (...) ne peut être considéré comme une simple 'provocation'". "Chacun des spectacles – et notamment au Zénith de Paris – est une possible occasion d'un dérapage. La question se pose alors : les spectateurs de Dieudonné vont le voir pour rire ou pour huer les Juifs ?", s'interroge l'association, qui souhaite également "attirer l'attention sur les personnes assistant aux spectacles de Dieudonné". Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) a laissé entendre qu'il pourrait porter plainte contre Dieudonné. Le comédien a été condamné en 2007 pour diffamation publique à caractère racial, après avoir été relaxé à plusieurs reprises.

"CE SOIR, TU ES VRAIMENT EN TRAIN DE FAIRE LE CON !"

Selon Le Journal du dimanche, parmi les 5 000 personnes présentes dans la salle parisienne on retrouvait Jean-Marie Le Pen, accompagné de son épouse Jany et sa fille Marie-Caroline, la militante pro-palestinienne Ginette Skandrani, Kémi Seba, ancien leader du groupuscule Tribu Ka, mais également l'écrivain Alain de Benoist, plusieurs personnalités de la galaxie d'extrême droite comme Dominique Joly, un conseiller régional FN, Patrick Bourson, un proche de M. Le Pen, ou encore l'ancien leader du GUD (Groupe union défense), Frédéric Chatillon.

Une liste d'invités qui fait dire à l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) que l'humoriste est un "nouveau leader de l'extrême droite", un constat partagé par SOS-Racisme qui voit dans cet incident "l'affirmation d'une ligne politique – fût-elle brouillonne – d'extrême droite". "Il y avait aussi des gens d'extrême gauche", répondait le comédien dans les colonnes du JDD. Dans la sphère politique, l'UMP s'est élevée contre un comportement jugé "scandaleux". Alors que la ministre de la culture, Christine Albanel, s'était dite "consternée", le porte-parole du parti, Dominique Paillé, a dénoncé un humoriste qui "adopte le pire des comportements d'extrême droite (...), cela mérite d'être très largement dénoncé".

Le président de l'Association des fils et filles de déportés juifs de France, Serge Klarsfeld, a quant à lui vu un "dérapage contrôlé". "Je vis douloureusement" cette "provocation", a déclaré M. Klarsfeld sur RTL, estimant qu'il s'agissait avant tout d'une "mise en scène" destinée à "renforcer le public de Dieudonné" et qu'il n'y a pas "eu de propos négationnistes" sur scène. De ce point de vue-là, il doute que des poursuites soient possibles.

Toujours dans le JDD, Dieudonné expliquait qu'il avait invité Robert Faurisson dans un souci de "liberté d'expression", soulignant qu'il n'était pas d'accord avec toutes ses thèses. "Il nie par exemple la traite des esclaves organisée depuis l'île de Gorée, au large de Dakar", note-t-il. Sur scène, vendredi, le comédien donnait pourtant la réplique au sulfureux universitaire. "Tu nous dis 'J'ai fait le con'. C'est sûr, mais ce soir tu es vraiment en train de faire le con!", lui a par exemple lancé Faurisson. "C'est même la plus grosse connerie que j'ai faite mais la vie est trop courte, lui répond alors Dieudonné. Déconnons et désobéissons le plus vite possible !"




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Monde



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org