Aujourd'hui : Mercredi, 23 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le ministre syrien des Affaires étrangères en Turquie pour discuter de la situation à Gaza
Publié le :

AP | 05.01.2009 | 18:27

Le chef de la diplomatie turque a déclaré lundi qu'Ankara était favorable à un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas garanti par des observateurs internationaux. Ali Babacan a précisé que la Turquie était disposée à apporter sa contribution à une mission de ce type.

Il a fait ces déclarations au cours d'une conférence de presse avec son homologue syrien Walid al-Moallem, arrivé en Turquie dans la journée pour s'entretenir avec les dirigeants du pays des moyens d'établir un cessez-le-feu.

"Nous pensons que toute solution devrait être garantie par la communauté internationale et il faut un groupe d'observateurs internationaux pour que toute solution soit durable", a déclaré Ali Babacan. "La Turquie ne répugnerait pas à (participer) à une telle mission si on lui demandait d'y contribuer".

M. Al-Moallem a pour sa part souligné que la Turquie et la Syrie travaillaient à unir leurs efforts pour obtenir un cessez-le-feu ainsi que l'ouverture de points de passage frontaliers.

La Turquie a critiqué durement son allié israélien pour son offensive terrestre à Gaza et a appelé l'ONU à prendre des mesures pour faire cesser les violences.

Israël affirme avoir lancé son offensive afin de stopper les tirs de roquettes sur son territoire depuis la Bande de Gaza contrôlée par le Hamas. Lundi, le ministre turc des Affaires étrangères a souligné que les militants du Mouvement de la résistance islamique devaient cesser leurs attaques.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a téléphoné à ses homologues de Russie, de Grande-Bretagne et d'Italie, réclamant un soutien de leur part pour "mobiliser la communauté internationale" en faveur d'une trêve urgente, a déclaré un haut responsable du gouvernement à l'Associated Press sous couvert d'anonymat.

La Turquie faisait office de médiateur dans les négociations de paix indirectes entre la Syrie et Israël. Les pourparlers ont été suspendus par Damas après le lancement de l'offensive de Tsahal le 27 décembre.

Lundi, l'Espagne a également appelé à un cessez-le-feu immédiat dans la Bande de Gaza, avertissant Israël que son intervention militaire n'apporterait pas la paix. Le chef du gouvernement espagnol Jose Luis Rodriguez a annoncé qu'il rencontrerait le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas cette semaine à Madrid. AP




Retour à la rubrique


Source/Lien : Nouvel Obs



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org