Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide des Arméniens : Temel Demirer se défend contre les accusations de Mehmet Ali Sahin
Publié le :

vendredi2 janvier 2009, par Stéphane/armenew

L’écrivain turc Temel Demirer, poursuivi par le ministère public turc sur la base de l’article 301 du code pénal, a déclaré que Mehmet Ali Sahin, ministre turc de la Justice déformait ses propos.

Temel Demirer est en effet accusé de “ dénigrement de la République Turque ” et “ incitation à la haine et l’hostilité ” pour avoir déclaré que Hrant Dink n’a pas seulement été tué parce qu’il était un arménien, mais aussi pour avoir reconnu le génocide de 1915.

Ces propos de Temel Demirer ne seraient, selon le ministre turc qu’une invitation à commettre un crime contre l’état en en le qualifiant ainsi de meurtrier.

Précédemment, le ministre avait fait le commentaire suivant sur Temel Demirer : “ Nous ne devons pas prêter attention aux propos de cette personne mais quand un procès est lancé on le présente comme une victime. Cette personne a dit que la Turquie était un Etat meurtrier. Il dit que l’état Turc a d’abord assassiné les Arméniens et assassinera les Kurdes. Désolé, mais je ne peux laisser personne qualifier mon état d’état meurtrier. Ce n’est pas de la liberté d’expression. Cela rentre dans le cadre de ce que l’article 301 incrimine comme une insulte à l’état. ”

Les avocats de Temel Demirer avaient accusé le ministre de mettre la vie de leur client en danger en le désignant comme une cible de la haine et d’interférer dans le processus du procès. Temel Demirer risque deux ans de prison.

Affirmant que la dernière déclaration du ministre ne reflète pas la réalité, Temel Demirer prétend qu’il n’a pas parlé de ses reflexions mais de faits réels dans leur contexte historique et que l’état est dérangé par cela.

“ Chacun sait comment je parle et écris à propos des faits ; comment écrire sur des faits peut être nuisible et provocant ? ”

Temel Demirer affirme que l’attitude du ministre est contradictoire depuis que ce même ministre en a fait une cible en disant qu’il qualifiait l’etat de meurtrier et ce au moment même où celui faisait des excuses pour le meurtre d’Engin Ceber survenu alors qu’il était détenu par la police.

Jusqu’à présent 462 plaintes ont été envoyés au Ministère de la Justice et Mehmet Ali Sahin a donné suite qu’à 58 d’entre eux. Quelques-uns restent sans encore de décision et environ 260 d’entre eux ont été rejettés.

Temel Demirer est également poursuivi pour sa déclaration faite à l’occasion du 7ème festival de la Culture et Nature de Munzur dans la province de Tunceli et est accusé “ d’avoir fait de la propagande pour une organisation terroriste. ” La prochaine audience aura lieu le 12 février 2009.




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org