Aujourd'hui : Samedi, 30 mai 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Falsification historique et confusion des valeurs
Publié le :

Article paru
le 19 janvier 2009

Théorie du mensonge,

dÂ’Yves Cossic,

Éditions L’Esprit frappeur, 2008.

130 pages, 10 euros.

Du génocide des Arméniens, au début du XXe siècle, à la Shoah et au génocide des Tutsi de 1994, le négationnisme ayant suivi l’horreur elle-même « éclaire ce que peut être le mensonge de l’histoire dans le domaine de la grande criminalité politique. (Il) ne prétend pas seulement vider l’histoire de la réalité des faits, mais tend aussi à masquer les véritables responsabilités tout en accréditant lé d’un autre cours des choses ».

Mais cette technique de la falsification a posteriori peut souvent rejoindre ce qu’Yves Cossic appelle « le mensonge de l’actualité » afin d’offrir aux opinions visées un corpus idéologique où « la plus extrême certitude se confond avec le plus extrême aveuglement ».

Dès le XIXe siècle, en France, le massacre de la Semaine sanglante « inaugure pour les temps modernes la banalisation du crime d’État ». Il y eut la boucherie de la Première Guerre mondiale. Enfin le « transfert des oppositions d’intérêts et des conflits de classes en opposition de races ou de communautés d’appartenance religieuse », comme dans le cas des guerres coloniales ou, aujourd’hui, d’une certaine théorie du choc des civilisations claironnée des deux côtés de l’Atlantique.

« L’exploitation de la haine raciste rabat les relations sociales à un niveau subpolitique. En toute rigueur, il est urgent de s’interroger sur les relations qui existent entre cette dégradation du politique et les formes les plus récentes de la servitude humaine. » Non pas seulement concernant le mensonge de propagande classique, si l’on ose cette expression, mais bel et bien « le caractère mensonger des fondements d’une civilisation acculée dans l’impasse d’une fuite en avant irrationnelle, et cela d’autant plus que les relations entre la confusion des valeurs et le mensonge sont complexes »…

Jean Chatain




Retour à la rubrique


Source/Lien : L'Humanité



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org