Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Satellite « espion » Turc développé en partenariat avec Thales
Publié le :

jeudi22 janvier 2009, par Stéphane/armenews

Suite à un appel d’offre turc datant de plusieurs années, la société Telespazio (Rome)*, filiale du Groupe Finmeccanica (Milan) / Thales (Toulouse), spécialisée dans l’observation de la terre par satellite et la navigation, à remporté le contrat de fabrication d’un satellite espion commandé par la Ministère de la Défense Turc (MoD).

Malgré les réticences du gouvernement turc à confier le projet à une société à participation française, pour adoption par l’Assemblée nationale de la proposition de loi pénalisant la négation du Génocide des Arméniens (2006), le développement du satellite Gokturk revient à Telespazio et Thales Aliena Space. Selon l’un des responsables du ministère turc de l’industrie, Telespazio a été préféré à Thales en raison du ressentiment turc sur les décisions du Parlement français.

Les autorités turques avaient étudié les offres de l’européen EADS Astrium Satellites (GB), de l’allemand OHB System et d’autres sociétés dans un processus de sélection qui s’est déroulé sur plus de deux ans. IAI (Israël), avait été éliminé du cadre des offres en raison des restrictions imposées à la Turquie, notamment l’interdiction du survol de l’espace aérien israëlien.

Le contrat, évalué entre 250 et 270 millions d’Euros, comporte la construction et le lancement du satellite Gokturk et le montage de ses installations au sol dans les locaux de la Turkish Aerospace Industries (TAI) ; l’intégration en Turquie du satellite et la construction du centre d’essais en Turquie en font partie. Ces projets démontrent la volonté du gouvernement de développer une industrie nationale de production de satellites.

Premier satellite militaire turc, Göktürk-1 bénéficiera de systèmes optiques haute définition avec une observation au sol oscillant entre 2, 50 m et 80 cm depuis une orbite située à 700kms d’altitude.

Le Ministère de la Défense turc ne cache pas son intention de lutter contre le terrorisme par le biais de ce satellite, lequel verra aussi ses qualités utilisées dans la surveillance civile des activités telles que le contrôle des terres forestières, le suivi de la construction illégale, la détermination des dommages après les catastrophes naturelles et de nombreuse autres applications sans aucune restriction géographique à annoncé Murad Bayar, sous-secrétaire d’industries de la défense (SSM).

Le satellite devrait être mis en orbite en 2012.

Jean Eckian




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org